toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« Je b**** la France jusqu’à l’agonie », aucune poursuite judiciaire contre Nick Conrad, le Parquet classe sans suite


« Je b**** la France jusqu’à l’agonie », aucune poursuite judiciaire contre Nick Conrad, le Parquet classe sans suite

Pour Christophe Castaner, il s’agissait d’un « appel à la haine de notre pays et à la violence ». Il n’en est rien. Malgré le signalement, à l’époque, du ministre de l’Intérieur au parquet de Paris et une mobilisation des services de la plateforme policière Pharos, l’enquête ouverte et confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personnes (BRDP) n’a rien donné.

Selon nos informations, cette procédure a été classée sans suite le mois dernier, aucune poursuite pénale n’ayant été engagée contre Nick Conrad. Le parquet a justifié que les faits n’étaient pas « clairement établis » et que les preuves étaient « insuffisantes pour que l’infraction soit constituée ».

Dans ce clip intitulé « Doux pays » et visible, notamment, sur YouTube, ce rappeur à l’audience confidentielle avait multiplié les propos provocateurs – « J’ai baisé la France jusqu’à l’agonie », « Cet Hexagone, j’encule sa grand-mère » – et s’en prend à ceux qui avaient fustigé son précédent clip « Pendez les Blancs », qui avait créé la polémique à l’automne et qui lui avait valu d’être condamné le 19 mars à 5.000 euros d’amende avec sursis pour provocation au crime.

Loading...

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “« Je b**** la France jusqu’à l’agonie », aucune poursuite judiciaire contre Nick Conrad, le Parquet classe sans suite

    1. Slam

      Grâce à une justice française plus que minable, ce zombie nullissime aura réussi à se faire de la pub gratis.
      Si un autre Français mais blanc avait osé la même chose en rapport avec la couleur ou l’origine du zombie, il est certain que ce blanc aurait eu de graves problèmes.
      Là non.
      A méditer.

    2. Esther

      Ce personnage est un grand amoureux de la France, au Moyen age quand on baise c’est qu’on embrasse (baise main…). Lui il veut vraiment s’intégrer jusqu’à l’agonie, c’est ce qu’on défini comme étant un amoureux transi.
      Effectivement il n’y a rien de condamnable a aimer autant la France, au contraire une légion d’honneur de la part de Macron qui sait apprécier le langage fleuri et le calibrage des maux qui s’inscrivent jusque dans sa chair.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *