toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des journalistes d’Arabie Saoudite, du Koweït, d’Irak et d’Égypte en tournée en Israël


Des journalistes d’Arabie Saoudite, du Koweït, d’Irak et d’Égypte en tournée en Israël

La délégation, qui a parcouru le pays pendant cinq jours, comprenait des journalistes de haut rang originaires d’Arabie saoudite, du Koweït, d’Irak et d’Égypte, ainsi que deux musiciens iraquiens.

Le ministère des Affaires étrangères a reçu la semaine dernière une délégation de journalistes arabes, y compris de pays avec lesquels Israël n’a pas de relations diplomatiques, dans le but de réduire à néant la haine d’Israël au Moyen-Orient.

« Mon but est d’amener les gens ici à apprendre à connaître le véritable Israël, à le voir de ses propres yeux, et non pas à la télévision ou par les médias sociaux, et à voir comment Israël est calomnié injustement », a déclaré Hassan Kaabia, porte-parole du ministère des Affaires étrangères médias qui ont organisé et accompagné le groupe.

C’est la deuxième délégation de ce type en quatre mois.

Loading...

La délégation, qui a parcouru le pays pendant cinq jours, comprenait des journalistes de haut rang originaires d’Arabie saoudite, du Koweït, d’Irak et d’Égypte, ainsi que deux musiciens iraquiens.

Israël n’a aucun lien avec l’Arabie saoudite, le Koweït ou l’Irak, et Kaabia a déclaré qu’il ne savait pas si les gouvernements de ces pays étaient au courant des visites.

«Je traite avec des personnes, pas avec des gouvernements», a-t-il déclaré, ajoutant qu’il connaissait les membres de la délégation grâce aux interactions qu’il avait eues avec eux sur les médias sociaux. Le ministère des Affaires étrangères a une page arabe active sur Facebook et Twitter.

Contrairement à la délégation de six personnes qui est arrivée en juillet, où un membre – le blogueur saoudien Mahmoud Saud – souhaitait être identifié et rendu public, aucun des membres de la délégation actuelle ne s’identifierait. Saud a été maudit, raillé et craché par les Palestiniens lorsqu’il a visité les sanctuaires musulmans sur le mont du Temple lors de sa visite ici. Il publie fréquemment des articles favorables à Netanyahu sur les médias sociaux.

© Catherine Haddad – Europe Israël News

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Des journalistes d’Arabie Saoudite, du Koweït, d’Irak et d’Égypte en tournée en Israël

    1. moi de france

      POURRAIT ON AVOIR UNE AUTRE VISION DU MONDE UN ESPOIR DE PAIX
      DE COOPERATION D’ENTRAIDE SEUL DES DIRIGEANT INTELLIGEANT
      EN ONT LE POUVOIR MAIS !!!!!!!! allez savoir!

    2. Sarah Vigoret

      Très bonnes initiatives.
      Cependant, cibler les journalistes (car il FONT l’opinion..) ne fonctionnera que s’il existe un semblant de démocratie dans les pays ciblés. En effet beaucoup de ces pays préfèrent garder le peuple dans l’ignorance et la haine d’Israël, opium du peuple pour faire passer leur pilule politiques et se remplir les poches.
      Gageons que cela augure d’un changement dans l’avenir (qui sera sans doute très long..).

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *