toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Valframbert: «Je suis envoyé par Dieu, je dois vous tuer. Choisissez : c’est vous ou les enfants ! », une femme poignardée alors qu’elle se promenait avec ses petits-enfants




Mardi 29 octobre, alors qu’elle se promenait avec ses petits-enfants sur la voie verte à Valframbert, une femme de 59 ans a été agressée par un jeune homme qui lui a planté un couteau dans le dos. Grièvement blessée, la quinquagénaire a été transportée au CHU de Caen.

« Je circulais sur la RN 12, lorsque j’ai vu des pompiers et la police à côté d’un cycliste sur le pont qui surplombe la route. Je me suis dit qu’il venait de se passer quelque chose sur la voie verte », raconte un témoin. Le déploiement de force de l’ordre et de sécurité n’est pas passé inaperçu, mardi 29 octobre, en fin de matinée, sur la voie verte à Valframbert, à une poignée de kilomètres d’Alençon.

« Une femme de la commune se promenait avec ses deux petits-enfants en bas âge, quand elle a été victime d’une agression au couteau, rapporte Francis Aïvar, maire de Valframbert. Je la connais bien, c’est mon ancienne voisine. Elle a été conseillère municipale au début de ce mandat ».

Cette femme de 59 ans venait de croiser un homme assez jeune, sur son chemin. Dans la foulée, par surprise et sans raison apparente, le jeune homme s’est retourné afin d’administrer un violent coup de couteau dans le dos de la quinquagénaire. « L’agresseur a aussi tenu des propos menaçants envers la victime », indique François Coudert.

Selon le procureur d’Alençon, l’homme aurait notamment annoncé :

« J’ai une mission, je suis envoyé par Dieu et je dois vous tuer. Choisissez : c’est vous ou les enfants ! »

Sans se douter qu’il mettait fin à une agression, un cycliste qui passait par là a demandé ce qu’il se passait. Constatant que la victime perdait du sang, mais sans comprendre de quoi il en retournait, il a d’abord téléphoné au mari de la quinquagénaire.

C’est ce dernier qui, arrivé sur place, a alerté les pompiers, « ce qui explique que les secours et la police sont arrivés sur place un quart d’heure après l’agression », précise le procureur de la République.

Transférée au CHU de Caen

Les pompiers ont d’abord conduit la quinquagénaire à l’hôpital d’Alençon, où il s’est avéré qu’elle avait un poumon perforé. Ce qui a ensuite nécessité un transfert au CHU de Caen. « La victime est grièvement blessée, mais son pronostic vital n’est pas engagé », indique François Coudert.

Pendant ce temps, l’agresseur a pris la fuite. Mardi soir, il n’avait toujours pas été interpellé. L’enquête a été confiée au commissariat d’Alençon et à la police judiciaire de Caen. Mercredi 30 octobre, un portraitiste de la PJ caennaise est attendu afin d’établir un portrait-robot de l’agresseur. « Aucune piste n’est écartée », indique le parquet d’Alençon. Même si les propos tenus par le jeune homme peuvent laisser penser à l’acte d’un déséquilibré.

Ouest France

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Valframbert: «Je suis envoyé par Dieu, je dois vous tuer. Choisissez : c’est vous ou les enfants ! », une femme poignardée alors qu’elle se promenait avec ses petits-enfants

    1. Rahel

      ils ne savent que s en prendre aux personnes vulnerables, une question a l etat, comme resoudre le probleme de tous ces desequilibres ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1.1K Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap