toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un ex-interne en médecine pro-Daech «Je suis musulman et je suis pour le terrorisme… le mécréant se divise en deux parties, la tête et le corps»


Un ex-interne en médecine pro-Daech «Je suis musulman et je suis pour le terrorisme… le mécréant se divise en deux parties, la tête et le corps»

Le jeune homme, aujourd’hui âgé de 32 ans, s’était fait arrêter en Turquie il y a près de trois ans. Il cherchait à rejoindre les rangs de Daech.

Il avait publié des milliers de tweets vantant le terrorisme : un ex-interne en médecine, surnommé « Albistouri » ou « Elbistouri » sur les réseaux sociaux, a été condamné lundi à neuf ans d’emprisonnement pour apologie du terrorisme et pour avoir voulu rejoindre Daech.

Dès novembre 2015, Amine L. aujourd’hui âgé de 32 ans, avait tenu, via six comptes Twitter et des milliers de publications, des propos « absolument abjectes, antisémites, homophobes », et s’est « moqué des victimes du 13 novembre et de Nice », jusqu’à son arrestation il y a près de trois ans en Turquie, retrace le procureur, qui avait requis neuf années de prison avec une période de sûreté des deux tiers.

« Je suis musulman et je suis pour le terrorisme » ; « le mécréant se divise en deux parties : la tête et le corps » ou « je ne suis pas du genre à me coucher même face aux juges », a-t-il notamment tweeté, rappelle la présidente du tribunal correctionnel de Paris.

Cet étudiant en médecine, « intelligent » voire « brillant » mais aussi « très solitaire » et « discret », selon ses collègues, travaillait depuis trois ans dans les services hospitaliers marseillais et avait effectué un stage en orthopédie à La Timone de mars à octobre 2016.

Loading...

Le Parisien

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Un ex-interne en médecine pro-Daech «Je suis musulman et je suis pour le terrorisme… le mécréant se divise en deux parties, la tête et le corps»

    1. Maria

      Visiblement cet interne en « médecine » avait choisi sa spécialité : boucherie…euh, pardon, chirurgie. On imagine très bien comment nous, mécréants, aurions terminés après être passés par les mains de ce « Elbistouri »…
      Mais pourquoi cet entêtement à vouloir ramener ces pourritures dans le pays qu’ils détestent. Il faut être maso ! Et ceux qui seront en première ligne pour en payer les conséquences ce seront les personnels pénitentiaires.

    2. robert davis

      Maria : la raison de l’importation de ces assassins patentés en France et en europe est que micron compte sur eux pour se faire réélire par les cons devenus moins cons actuellement!

    3. GG

      Il faudrait séparer le « bon grain » de « l’ivraie » : ne « retenir » de ce « monsieur » que « son bon côté » : le problème serait résolu !
      Peu importe le moyen pourvu qu’on (n’) ait (pas) l’ivraie !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *