toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Quand la « Justice » de gauche veut tuer la liberté d’expression, la défense s’organise autour d’Éric Zemmour : Manifestation, pétition, tweets…


Quand la « Justice » de gauche veut tuer la liberté d’expression, la défense s’organise autour d’Éric Zemmour : Manifestation, pétition, tweets…

En plus des nombreux tweets de soutiens émanant de personnalités publiques, une pétition a été lancée. Une manifestation se tiendra par ailleurs devant les locaux du Figaro ce vendredi. Objectif : permettre à Eric Zemmour de continuer à s’exprimer.

A peine son discours s’achevait que, déjà, ils souhaitaient faire taire son auteur. « Ils » se sont ces hommes politiques, médias, journalistes et commentateurs qui veulent la mort professionnelle d’Éric Zemmour à la suite de sa prise de parole lors de la convention de la droite, samedi dernier, à la Palmeraie. Depuis, comme un contre-pied nécessaire, la défense s’organise autour de l’éditorialiste du Figaro, qui devrait a priori conserver sa place au sein du quotidien, malgré les réclamations de la Société des journalistes (SDJ) du journal.

« Éric Zemmour n’a jamais été mis en cause et moins encore condamné pour ses écrits dans Le Figaro. En parallèle à son travail de journaliste, il a écrit une dizaine de livres qui ont rencontré un très large succès. Son personnage public a sa vie propre, dont chacun sait depuis longtemps qu’elle ne doit rien au Figaro » a répondu ce mardi le directeur de la rédaction, Alexis Brézet, pour justifier son refus de licencier l’essayiste, tout en précisant néanmoins que « les propos d’Éric Zemmour, par leur caractère volontairement provocateur, ont pu choquer un certain nombre de lecteurs du Figaro, ou des journalistes de la rédaction. Je le regrette. J’ai fait savoir ma réprobation à l’intéressé, et l’ai appelé, au-delà du strict respect des lois, à la mesure qui s’impose dans l’exercice de sa liberté d’expression ».

« Ce qui est reproché à Zemmour par ces juges et journalistes, c’est un délit d’opinion »

Sur Twitter, c’est sous le hashtag #JeSoutiensZemmour que l’appui pour l’éditorialiste c’est organisé, comme il s’était déjà organisé deux semaines plus tôt, lorsque la cour de cassation avait rejeté son pourvoi et ainsi approuvé sa condamnation pour des propos envers les musulmans sur « C à vous », en 2016. Ce mardi, une pétition a par ailleurs été lancée par l’association médiatique de droite Damoclès intitulée « Non à la censure, oui à la liberté d’expression ».

Loading...

Lire la suite sur Valeurs actuelles

SIGNEZ LA PETITION ICI

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *