toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Mort de Baghdadi : Un ex-combattant de Daesh prédit des représailles «Quelque chose va se passer en Europe»


Mort de Baghdadi : Un ex-combattant de Daesh prédit des représailles «Quelque chose va se passer en Europe»

Un ex-combattant de l’EI, prisonnier en Irak, s’est confié à la chaîne américaine ABC News. Il prédit des représailles après la mort de son ancien chef.

Abou Bakr al-Baghdadi est mort, mais le monde n’est pas pour autant plus sûr. C’est, en résumé, le message qu’a voulu faire passer Mohammed Hasik, un ex-combattant du groupe Etat islamique. Depuis une prison du nord de l’Irak, l’ancien jihadiste s’est confié à un journaliste de la chaîne américaine ABC News. Il ne montre aucun remords quant à ses actes et prédit un avenir sombre à l’Europe. Pour lui, le décès de Baghdadi n’est que de la poudre aux yeux.

«Quand un meurt, un autre apparaît. C’est un jeu, ils jouent. Les Etats-Unis jouent, l’EI joue», explique cet homme de 25 ans né à Srebrenica (Bosnie). Hasik va plus loin, évoquant de possibles représailles. «Je pense peut-être que maintenant en Europe, quelque chose va se passer parce que beaucoup de gens sont en colère», indique-t-il. L’ex-jihadiste estime par ailleurs que même si Donald Trump et d’autres dirigeants ont annoncé la fin du califat, «cela n’a aucune importance» : «Les gens (ndlr: les sympathisants) existent. Les gens sont là. Peut-être que cela va empirer. Cette chose ne s’arrêtera pas», prévient le Bosnien.

Hasik dit avoir perdu 20 membres de sa famille la guerre de Yougoslavie. Emprisonné avec sa mère alors qu’il n’était qu’un enfant, le Bosnien s’est réfugié en Allemagne à l’âge de 6 ans. Après avoir passé plusieurs années aux Etats-Unis, il est rentré en Allemagne où il a sombré dans la drogue et la délinquance. C’est à l’âge de 21 ans qu’il a eu connaissance de l’existence de l’EI, qu’il a rejoint en 2014 avec des amis rencontrés en prison. «Le processus d’adhésion a été facile», raconte Hasik.

«Je faisais juste un travail. Cette guerre est sale»

Quelques semaines après l’arrivée du Bosnien dans les rangs du groupe, l’EI s’est emparé de la ville de Sinjar (nord-ouest de l’Irak) et a commencé à massacrer les Yézidis, exécutant les hommes et capturant les femmes et les jeunes filles pour en faire des esclaves sexuelles.

Confronté à ces atrocités, Hasik botte en touche: «J’étais juste un policier. On a juste attrapé des gens qui se droguaient et d’autres choses comme ça. Je faisais juste un travail. Cette guerre est sale», justifie-t-il. Lorsque le journaliste Ian Pannell lui demande s’il a quelque chose à dire aux innombrables victimes de l’EI, Hasik le regarde droit dans les yeux: «Je n’ai pas écrit leur destinée. C’est leur destin.»

Le jeune homme s’est rendu aux forces américaines en 2017. Depuis, il est incarcéré dans une prison de haute sécurité située dans le nord de l’Irak. Des milliers de terroristes présumés y seraient également enfermés. Marié et père de deux enfants en Allemagne, le jeune homme affirme en avoir fini avec Daesh «J’en ai marre de la guerre». Je veux une vie normale avec ma famille et mes enfants, confie le Bosnien, qui croit dur comme fer en sa libération: «Oui, bien sûr. Parce qu’à mes yeux, je n’ai enfreint aucune loi», conclut-il.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Mort de Baghdadi : Un ex-combattant de Daesh prédit des représailles «Quelque chose va se passer en Europe»

    1. moi de france

      QU ‘IL PRENNE GARDE LES PEUPLE EUROPEENS SE REVEILLERONS
      UN JOUR POUR LES ANNEANTIR JUSQU’AU DERNIER
      ALORS LEURS MENACES!!!!!

    2. c.i.a.

      Prédiction!??, il n`y a plus de « prédictions« lorsque une chose devient récurante ou normal, pare le laissé faire et le pays devenu chaos!!!
      On ne laisse jamais entrer le loup dans la bergerie, c`est un non sens, c`est élémentaire pourtant!!

    3. HENRIETTE Irène

      Rien qu’à voir le visage de ce type, on comprend qu’il est un musulman fanatique. Un visage d’Halloween. C’est à frémir surtout que les musulmans n’ont pas cessé de faire des guerres impitoyables depuis Mahomet, prophète guerrier..
      Que les musulmans vénèrent car ils ne lisent que le Coran et Mein Kampf ! c ‘est connu. Comme disait Wafa Sultan qui nous prévient du danger avec son livre .Elle est réfugiée aux USA et y est psychiatre. Une femme admirable et courageuse…..(livre: Islam, Fabrique de déséquilbrés »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    549 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap