toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Macron empereur ? Trump se demande si «Napoléon Bonaparte» veut aider Damas à «protéger les Kurdes»


Macron empereur ? Trump se demande si «Napoléon Bonaparte» veut aider Damas à «protéger les Kurdes»

Dans une série de tweets dont il a le secret, Donald Trump a enjoint ceux qui, selon lui, souhaitent «protéger les Kurdes» à s’impliquer militairement contre la Turquie en Syrie. Visant la Russie et la Chine, il a également cité «Napoléon Bonaparte».

Macron est-il Napoléon ? Si le président français a souhaité dès le début de son mandat se comparer à Jupiter afin d’illustrer la pratique du pouvoir, au-dessus de la mêlée, qu’il entendait vouloir exercer, c’est de l’autre côté de l’Atlantique que la comparaison napoléonienne est venue. Le président américain, Donald Trump, a en effet, au détour d’un tweet, fait une allusion inattendue à… Napoléon Bonaparte.

«Après avoir vaincu à 100% le califat du groupe Etat islamique, j’ai retiré l’essentiel de nos troupes de Syrie», a-t-il d’abord écrit.

«J’ai dit à mes généraux : pourquoi devrions-nous nous battre pour la Syrie et Assad afin de protéger le territoire de notre ennemi ? Quiconque veut aider la Syrie à protéger les Kurdes, pas de problème pour moi, que ce soit la Russie, la Chine ou Napoléon Bonaparte», a-t-il renchéri, dans une référence implicite à la France… et donc à Emmanuel Macron.

Loading...

«J’espère que cela se passera bien pour tout le monde, nous nous sommes à 11 000 kilomètres !», a-t-il ensuite ajouté.

Depuis l’annonce, il y a huit jours, dans une certaine confusion, du retrait de troupes américaines des abords de la frontière turco-syrienne – qui a notamment ouvert la voie à une intervention militaire turque – le dirigeant républicain a annoncé des sanctions à l’encontre d’Ankara mais n’a fait montre d’aucune volonté d’intervention militaire pour venir en aide aux Kurdes, alliés de Washington

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Macron empereur ? Trump se demande si «Napoléon Bonaparte» veut aider Damas à «protéger les Kurdes»

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *