toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Lettre ouverte à Messieurs Netanyahou, Gantz et Liberman. Par Dora Marrache


Lettre ouverte à Messieurs Netanyahou, Gantz et Liberman. Par Dora Marrache

Lettre ouverte à Messieurs Netanyahou, Gantz et Liberman. Par Dora Marrache

Messieurs Netanyahou, Gantz et Liberman;

Puisque Greta Thunberg a eu le privilège de s’adresser aux chefs d’État réunis à l’ONU, pourrais-je, moi, amoureuse inconditionnelle d’Israël, m’adresser à vous trois qui êtes responsables du blocage que vivent les Juifs israéliens?

Loading...

Messieurs, pourquoi infligez-vous à vos frères et sœurs, qu’ils soient israéliens ou de la diaspora, cette souffrance morale, ce déchirement, cette situation angoissante? Nous avons passé des heures, suspendus aux nouvelles, habités par l’espoir que la situation allait se dénouer, que votre amour d’Israël triompherait de vos dissensions.

Et ce d’autant plus que, immédiatement après les résultats des élections de septembre, vous, Monsieur Netanyahou avez déclaré « Nous devons rester solidaires sans disqualifications et sans boycottage. Si nous agissons avec un seul cœur et une seule âme, nous pourrons former un bon gouvernement ».

Fort bien! Votre message nous est allé droit au cœur, Quel Juif ne partagerait pas avec vous cette définition d’un « bon gouvernement »? N’est-ce pas là le type de gouvernement que les Juifs israéliens méritent?

Mais lequel de vous trois, Messieurs, se mettra vraiment à l’œuvre pour que de tels vœux deviennent réalité? Hélas, je crois bien que les vœux que vous avez formulés resteront des vœux pieux. Pourquoi ce pessimisme? me direz-vous

Monsieur Netanyahou, certes, au vu des résultats, conscient que vous ne réussirez pas à réunir les 61sièges à la Knesset pour gouverner, vous avez pris les devants et avez offert une main tendue à Benny Gantz en disant : « il n’y a pas d’autre choix que de former un gouvernement d’union, aussi large que possible ». Vous lui avez même donné la possibilité de partage du poste de Premier ministre.

Évidemment, un gouvernement d’union nationale serait le meilleur moyen de résoudre le blocage actuel. Il présente l’avantage incontestable de permettre au gouvernement d’avoir les coudées franches grâce à une forte majorité, et donc de ne pas être à la merci des petits partis qui pourraient poser des exigences qui ne satisferaient qu’eux.  Certes, les défenseurs de la démocratie vous diront qu’il faut aussi voir l’envers de la médaille, qu’une forte majorité présente un inconvénient de poids : elle paralyse l’opposition dont la voix demeure indispensable.

Learn Hebrew online

De toute façon, une surprise que ni vous ni les électeurs n’aviez envisagée vous attendait : le refus de Benny Gantz de se joindre à vous.

Monsieur Gantz, je peux comprendre que, comme vous avez remporté les élections au même titre que votre rival, Benjamin Netanyahou, vous caressiez l’espoir d’occuper seul le poste de Premier ministre. Mais sachez que la raison que vous invoquez pour justifier votre refus, à savoir que votre adversaire va devoir affronter la justice, ne nous convainc nullement. En réalité, la vraie raison, nous la connaissons : pour réussir à vaincre Netanyahou, vous vous êtes associé au Parti de la résilience israélienne, celui de Yair Lapid. Or celui-ci vous a imposé une condition : le partage du poste de Premier Ministre. Dans le cas d’un gouvernement de coalition avec Netanyahou, vous ne seriez donc Premier ministre qu’une année. Ce qui vous déplairait profondément, d’où votre refus de vous allier à Netanyahou.

Quant à vous, Monsieur Liberman, vous savez que dans les conditions actuelles, vous seul pouvez dénouer la crise en vous ralliant au Likoud. Ce serait la solution idéale, celle qui satisferait la majorité des Israéliens car Ysrael Beiteinou, le parti que vous avez fondé, contrairement à celui de Gantz a le mérite de refuser toute alliance avec la gauche ou avec les Arabes. Au contraire, comme vous l’avez dit, vous suivez « la voie courageuse de Zev Jabotinsky ». Et c’est tout à votre honneur!

Loading...

Mais vous refusez une alliance avec Netanyahou pour l’aider à former un gouvernement de coalition sous prétexte que vous ne voulez pas de religieux au gouvernement. En revanche, vous accepteriez une coalition formée de trois partis dont le vôtre. Bien que vous ne le disiez pas, c’est cette formule que vous préconisez depuis les élections car elle vous permettra de briguer, lors des prochaines élections, le poste que vous convoitez tant, celui de Premier ministre.

Messieurs, si la situation semble bloquée, ce n’est pas dû à vos divergences d’opinion, mais plutôt à vos points communs. Et si vous restez tous les trois sur vos positions, le Président Rivlin pourra soit tenir des élections soit choisir un autre législateur.

Les points communs entre vous trois?  Comme je ne suis pas politiquement correcte, je risque fort de vous choquer par ce que j’ai à vous dire, si tant est que ma lettre vous parvienne.

Personnellement, je suis extrêmement déçue de votre comportement que je juge indigne de nationalistes. Et je suis sûre que nombreux sont les Juifs qui partagent mon point de vue. Vous êtes tous les trois des hommes têtus, assoiffés de pouvoir au point d’en avoir perdu le sens des réalités. Et de toute évidence, aucun de vous n’est disposé, dans l’intérêt de son peuple, à mettre son ego en veilleuse. Vous croyez à tort vous mettre en valeur alors que vous donnez tous l’image de politiques prêts à sacrifier leur pays sur l’autel de leurs ambitions. Mais la réussite, dans la vie, Messieurs n’est pas proportionnelle aux dimensions de notre ego. L’orgueil, le narcissisme, l’arrogance ne sont pas des qualités et ne suscitent jamais l’admiration.

Messieurs, l’esprit des premiers sionistes semble vous faire cruellement défaut. En agissant comme vous le faites, vous trahissez la mémoire de nos pionniers qui ont mis leur vie au service de leur patrie; vous trahissez les FDI, les Forces de défense d’Israël, qui font passer l’intérêt de leur peuple avant le leur; vous trahissez  le peuple juif au grand complet, vous soufflez sur la flamme qui l’anime, vous détruisez l’image qu’il se fait du gouvernement, vous le plongez dans la désillusion.

Que pouvons-nous faire, nous Juifs, qui assistons impuissants à ce déchirement? Nous aspirons à l’unité, et tout ce que vous trouvez à nous offrir, c’est une division qui fait le bonheur de nos ennemis.

Déplorer la situation actuelle ne résout pas le problème. Au mieux, nous en tirons une certaine consolation et caressons l’espoir que l’un de vous reviendra à la raison. Mais rien n’est moins sûr.

Pourtant, Messieurs qu’on nomme « Grands », je suis sûre que l’image que vous donnez de vous n’est pas authentique. Je suis sûre qu’il y a en chacun de vous quelques traits des héros d’Israël ; je suis sûre que vous êtes tous trois capables de solidarité, du don de soi; je suis sûre que pour votre patrie vous sacrifieriez votre vie. Mais dans la situation actuelle, vous craignez de donner l’impression que vous êtes faible. Vous êtes têtus alors que – j’en suis certaine – vous rêvez d’unité.

Vous me faites penser à ces chefs d’entreprise qui veulent tout contrôler et qui en fin de compte se retrouvent seuls, terriblement seuls. D’ailleurs si vous persistez dans votre entêtement, vous risquez fort de vous retrouver isolés, peut-être même serez-vous contraints de faire votre deuil du poste que vous convoitez tant. N’êtes-vous pas d’ailleurs, vous, M. Netanyahou, déjà contraint d’exercer le pouvoir en solitaire?

 Messieurs, je vous rappelle une phrase d’un des plus grands écrivains, une phrase qui devrait vous donner à réfléchir : « La patrie, disait Flaubert, est comme la famille, on n’en sent bien le prix que lorsqu’on n’en a plus ».

Messieurs, souvenez-vous! Souvenez-vous de ce qu’ont vécu nos parents, nos grands-parents, nos ancêtres et ce durant deux mille ans! Vous avez oublié à quel point Israël est le don le plus précieux qui ait été fait au peuple juif!

Certes, l’évocation de la vie de nos prédécesseurs ne vous touche guère car, comme le disait un des personnages de Proust « On ne peut se représenter le péril tant que notre bien-être demeure protégé ». En effet, nous avons tous tendance, par exemple, à considérer que la santé est quelque chose d’acquis. Mais quand nous devons affronter la maladie, nous réalisons à quel point elle nous est précieuse.

Alors, avant de clore cette missive qui ne vous parviendra certainement pas, je vous lance un dernier appel.

Satisfaire votre orgueil vaut-il que vous fassiez prendre des risques à votre pays?   Au nom du peuple juif, peut-on vous demander de faire preuve d’abnégation, car il y va de l’intérêt de votre patrie, donc de votre peuple?

Monsieur Liberman, vous seul pouvez dénouer la crise. Alors, cessez de penser à la réaction des russophones, soyez flexible, sauvez Israël en vous ralliant au Likoud car c’est le seul parti qui partage vos aspirations et vos convictions. Pourquoi cette haine pour les religieux? Ne focalisez pas sur les partis ultra-orthodoxes. Ils ont le droit d’avoir leurs croyances, tout comme vous avez celui d’avoir les vôtres.

Je vous fais confiance, Monsieur Liberman, vous saurez imposer vos vues dans un gouvernement du Likoud, et remporter des victoires. Peut-être les russophones vous en voudront-ils dans un premier temps, mais vous donnerez la preuve que nos divergences sont source d’enrichissement et non de haine. Peut-être que, grâce à vous, le peuple israélien retrouvera une certaine unité. Pourquoi ne pas leur montrer que l’amour que vous portez à votre pays est plus fort que celui que vous inspirent les hommes?

Enfin, Monsieur Liberman, entre deux maux, on choisit le moindre. Alors, entre le Parti de Gantz qui a le soutien des Arabes et celui de Netanyahou qui a celui des orthodoxes, lequel choisir? Poser la question, c’est y répondre.

Quant à vous, Bibi, vous avez à votre actif un nombre appréciable de réalisations : vous avez fait fructifier l’économie, vous avez remporté des succès diplomatiques, grâce à vous et à votre amitié avec le président Trump, Jérusalem est maintenant la capitale indivisible d’Israël et le pays entretient de bonnes relations avec certains pays arabes. On ne vous rendra jamais suffisamment hommage pour tout ce que vous avez accompli et pour votre dévouement à Israël.

Mais de grâce, Bibi, vous avez entre les mains la destinée du pays. Alors montrez-vous au-dessus de vos adversaires, montrez-leur comment se comporte un vrai nationaliste, un héros israélien : consentez des sacrifices personnels. Soyez assuré que cela ne pourra que vous grandir, non seulement aux yeux des Juifs israéliens, mais aussi aux yeux de toute la diaspora juive.

Et vous, Monsieur Gantz, vous devriez reconnaitre que votre adversaire est riche d’une expérience qui vous fait totalement défaut. Quelle expérience avez-vous dans les rouages de l’État? Il y a tout juste quelques mois, vous étiez inconnu du public. Alors, acceptez la main tendue qu’il vous offre et montrez-vous digne de la confiance que vous ont témoignée les Israéliens.

Le président Rivlin a tout tenté pour trouver une solution et éviter le recours à des élections. En vain. Seriez-vous tous les trois des opportunistes assoiffés de pouvoir et des manipulateurs? C’est en tout cas ce qui se dégage de vos prises de position. Le pouvoir, semble-t-il, vous fait oublier ce lien profond, historique qui nous unit à la terre d’Israël. Et c’est à des gens comme vous que nous confions la destinée du pays!

Nous devrions donner l’image d’un pays où laïcs et religieux, agnostiques ou athées, de droite ou de gauche s’entendent et ont voix au chapitre. La renaissance d’Israël doit permettre à tous ceux qui le veulent de vivre pleinement et librement leur judaïsme, et surtout Israël est ressuscité pour unir tous les Juifs dispersés aux quatre coins de la planète.

Défendre Israël est une tâche qui nous incombe à tous et vous n’avez pas le droit de faire passer votre intérêt avant celui de votre patrie« Le vrai patriote, disait Jules-Paul Tardivel, s’inquiète non du poste qu’il doit occuper dans la patrie, mais du rang que la patrie doit atteindre parmi les nations »

Qu’un seul de vous trois mette son ego de côté et il aura tout à gagner. Que l’un de vous, Messieurs Netanyahou et Gantz, renonce au titre de Premier ministre pour mettre fin à cette situation, et il sera louangé, admiré,  il marquera l’histoire et sera un exemple pour les générations futures.

Il serait peut-être bon que vous vous plongiez dans la lecture du Discours aux Grands, de Pascal. Il vous permettra de vous rappeler la mise en garde que Pascal a adressée aux Grands de ce monde : « et surtout ne vous méconnaissez pas vous-même en croyant que votre être a quelque chose de plus élevé que celui des autres. Toute la violence, et toute la vanité des Grands vient de ce qu’ils ne connaissent point ce qu’ils sont ».

© Dora Marrache pour Europe-Israël

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 14 thoughts on “Lettre ouverte à Messieurs Netanyahou, Gantz et Liberman. Par Dora Marrache

    1. moi de france

      ELLE A RAISON BIEN JOUE
      C’EST EXACTEMENT CE QUE J’AI LAISSE ENTENDRE DANS UN COMMENTAIRE
      BIBI 1ER MINISTRE LIBERMAN A L’INTERRIEUR GANTZ A L’ECONOMIE
      ET UN E SEULE ET MEME VOIX SANS FAILLE
      YA TELLEMENT PLUS GRAVE A GERER

    2. maxime maiman

      Je partage complètement le message de cette lettre ouverte et espère en cette veille de Shabbat et bientôt Kippour que l’unité du peuple d’Israel et des juifs de la dispora sera réelle.
      Et un prochain gouvernement d’Union nationale en Israel avant Yom Kippour.
      Shabat shalom.

    3. robert davis

      Dans l’intérêt d’Israel il n’y a pas 3 mais 2 candidats, gantz étant une oie gauchiste prêt à tout pour être PM à son seul profit, prêt à sacrifier les intérêts de la nation. Les seuls candidats plus ou moins soucieux de l’avenir d’Israel ce sont Netanyahu et Lieberman, eux seuls devraient être en lice et doivent former une alliance. Alors se partager le pouvoir 2 ans ans chacun pourquoi pas? le plus méritant celui qui saura déclarer la souveraineté d’Israel sur la Judée/Samarie remportera ultérieurement la majorité mais à ce stade il FAUT LE PARTAGER.

    4. LeClairvoyant

      Merci Dora Marrache. Vous avez fait parler votre âme et votre amour pour Israël par votre plume, et cela vous honneur. Moi depuis des années j’ai soutenu Bibi, que l’ancien président américain voulait le détruire. Je ne pense pas que la soif du pouvoir de Bibi soit la raison pour gouverner Israël, encore et encore. C’est parce qu’il se sent le plus compétant pour le faire, et qu’en face, c’est de l’incompétence et de la manipulation contre lui. C’est Bibi qui mène le navire Israël, vaillamment, au milieu des tempêtes politiques nationales et internationales. Gouverner Israël, c’est plus difficile de ce qui croient Gantz et Liberman. Bibi va guider une traversée (plus difficile que la traversée de la Mer Rouge), quand dans le doute, le peuple d’Israël, en partie, le rejette et l’accuse. Sans lui accorder le droit à l’innocence, avant d’être jugé. Avec A. Shaked et d’autres ministres il y a une bonne équipe. Quels équipes ont Liberman et Gantz ? Bibi ne jette pas l’éponge car Israël a besoin de Toi, et cela, l’a bien Compris le Président Rivlin !

    5. rico

      Belle lettre pleine de bon sens ,qui tient compte des dangers qui guettent les juifs ,quand ils sont désunis ..Bravo Madame pour votre érudition ,et espérons de tout coeur que Mr Lieberman lira votre lettre et suivra vos conseils .Recevez mon plus profond respect Madame …

    6. zanaroff

      Liebermain doit choisir le Likoud et former une alliance avec. Et Gantz se prend pour un roi, lui qui n’a jamais régné. L’humilité serait la bienvenue mais visiblement cela ne lui sied pas. Partager le pouvoir est dans l’intéret du pays. A moins que le Seigneur ne désire plus de roi, pour régner désormais sur Israëll et que le machiah est à la porte, prêt à intervenir… qui sait ??? Seul DIeu connait l’heure …

    7. LeClairvoyant

      Le Président Rivlin, va appeler Liberman pour former un gouvernement avec le Likoud, et si Bibi est inculpé, c’est Liberman que sera Premier Ministre, car avec Gantz, il n’aura aucune chance!

    8. Esther

      Elle a raison Dora, ils font flipper ! parce que pendant ce temps là, ils font quoi contre l’état Liban ?

    9. andre

      Cette lettre est magnifique. Il n’y a qu’une seule chose qui me parait devoir etre ajoutee: supplier le procureur Avichaï Mandelblit de considerer lui aussi l’interet superieur de l’Etat avant celui de la justice, et de laisser tomber les affaires contre Netanyahou, pour permettre a l’Union Nationale de se constituer. Que serait une justice absolue dans un pays en ruines ?

    10. Barkohva

      Une très , très belle plaidoirie , Madame.
      mais faut noter qu’en première ligne c’est le Peuple Israélien qui en porte la plus grande part de Responsabilité en ayant voté sans savoir pourquoi il doit voter.
      a) nous avons un postulant qui à fait plus que ses preuves aux commandes , et qui détient le meilleur Bilan réalisé dans le poste qu’il occupe , mais cela gêne certains , ne dit on pas je tue mon chien , car il a la rage.

      b) le deuxième postulant à oser bloquer des secours envers des soldats bloqués à Gaza, pour ne pas tuer des Terroristes , de peur d’un soi disant scandale international , et prétend gérer le Pays , à quoi devons nous , nous attendre.

      c) le troisième postulant désirant ni plus moins , saboter l’essence de la Nation , à savoir son  » Judaïsme  » en transformant sa Population en  » Mecreants  » , me donne l’impression d’un sous marin Russe en Action.

      tout cela rappelle quelque chose de très lointain , le veau d’or , juste au moment de la remise de la Loi Mosaïque…..

      nous réveillons l’histoire en la répétant de nouveau…..

      quel est notre Avenir pour , notre devenir , nos futures Générations, et surtout notre  » Survie au milieu d’un Océan , rempli d’Ennemis , pleins de Haine profonde et ancestrale , portés , par des Collaborateurs tout azimuts assoiffés de Sang Hébreu , beaucoup plus que nos véritables Ennemis.

      et que fait le Peuple Hébreu ,
      il lave son linge sale..

      Merci de tout coeur pour votre coup de gueule, avec l’espoir qu’il soit mieux entendu , que les miens.
      très cordialement
      Chana Tova à tous les Hébreux dans le Monde , et que  » Hachem  » daigne continuer de veiller sur nous.

    11. andre

      Nous avons tous pu observer que, si la Diaspora avait pu voter, le parti de Netanyahou serait passe tres largement en tete. Bien sur, nous ne pouvons pas donner de conseils aux Israeliens: ce sont eux qui, souvent, auraient besoin de « souffler » un peu, ce sont eux qui sont l’objet de menaces, d’attentats, et dont les fils, helas, meurent trop souvent au combat. Mais que les Israeliens sachent que pour nous, ceux de la Diaspora (ce n’est pas si facile, meme avec les convictions les plus fortes, d’abandonner une partie de sa famille), c’est notre amour pour Israel qui nous fait prendre ces elections, a un moment ou le pays est menace d’un peu partout, tellement a coeur. Et la stature internationale de Netanyahou nous fait penser qu’il est un atout majeur pour l’avenir du pays.

    12. Cyrano

      Dommage ISRAEL mérite bien mieux qu’une bataille de chiffonniers, la vanité les étouffe, ce fauteuil de premier ministre doit être bien confortable pour être convoité de la sorte.
      Pendant ce temps tous les ennemis attendent comme des vautours.
      Dernière nouvelle les américains abandonnent les Kurdes aux canons turcs. Alors — Méfie — comme dit Mado la Niçoise —
      Messieurs les chiffonniers arrêtez votre pugilat l’intérêt du pays passe avant votre nombrilisme.
      Quand je pense que la justice israélienne veut laver plus blanc que blanc le linge sale de Bibi, je me marre à l’idée du boulot qu’il y aurait eu à faire dans notre pays et de tout ce qu’il y a à faire encore pour laver les fonds de culottes de certains…
      C’est une triste image d’ISRAEL que donne un tel acharnement.
      Enfin si certains veulent justifier leur salaire auprès des contribuables, c’est courant dans tous les pays, les règlements de comptes existe dans tous les tribunaux, on voit ça tous les jours.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *