toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

«Le voile n’est pas un bout de tissu anodin. C’est un marqueur de la radicalité de l’islam» selon Marine Le Pen


«Le voile n’est pas un bout de tissu anodin. C’est un marqueur de la radicalité de l’islam» selon Marine Le Pen

Marine Le Pen a estimé jeudi que la mère voilée qui va porter plainte après avoir été prise à partie par un élu RN lors d’une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, était «une militante» qui «défend une vision radicale de l’islam».

«Le voile n’est pas un bout de tissu anodin. C’est un marqueur de la radicalité de l’islam», a déclaré sur Europe 1 la présidente du Rassemblement national.

Revenant sur l’affaire d’une femme voilée prise à partie par un élu RN, Marine Le Pen a affirmé qu’elle était «une militante en réalité. Parce qu’aucun… journaliste n’a réussi à la contacter et que le premier interview qu’elle donne c’est au travers d’une structure… très proche des Frères musulmans» et qui «défend une vision radicale de l’islam».

La mère voilée critiquée par l’élu RN Julien Odoul a décidé de porter plainte à Dijon et à Paris, a annoncé mercredi le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF).

«Aujourd’hui, j’ai une opinion négative de ce qu’on appelle la République», avait déclaré cette femme dans un entretien accordé au CCIF, qui entend avec d’autres associations se porter partie civile à ses côtés.

Loading...

Julien Odoul, membre du bureau national du RN (direction élargie) et président du groupe RN à l’assemblée régionale, avait demandé en séance que cette mère d’élève musulmane retire son voile, en évoquant dans un tweet l’attentat à la préfecture de police de Paris. La polémique n’a cessé depuis d’enfler, provoquant des remous jusqu’au sein de la majorité.

«J’ai trouvé cette interpellation rugueuse et certainement maladroite même si, sur le fond, (M. Odoul) a posé la bonne question», a commenté Marine Le Pen.

Elle s’est dite «d’accord» avec le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer, qui ne juge «pas souhaitable» le port du voile en sortie scolaire, «marqueur de la radicalité de l’islam» selon elle. Le RN veut étendre la loi de 2004, qui interdit le port de signes religieux à l’école, à «tout l’espace public».

Marine Le Pen a estimé que «personne ne (faisait) les amalgames» évoqués par Emmanuel Macron, qui a appelé mercredi à ne pas «stigmatiser» les musulmans, dénonçant un «raccourci fatal» entre lutte contre le terrorisme et islam.

«Tous ceux qui dénoncent l’islamisme dénoncent, non pas la religion, mais la volonté au travers d’une radicalité de cette religion, d’imposer un agenda politique», a-t-elle fait valoir, en jugeant «inquiétant» que M. Macron ne prenne à cet égard «aucune décision».

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “«Le voile n’est pas un bout de tissu anodin. C’est un marqueur de la radicalité de l’islam» selon Marine Le Pen

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *