toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le meurtrier de la Préfecture de police refusait de serrer la main aux femmes


Le meurtrier de la Préfecture de police refusait de serrer la main aux femmes

Mickaël H. qui a tué quatre policiers au sein même de la préfecture de police de Paris où il travaillait au service documentaire du renseignement, s’était converti à l’islam il y a à peine 18 mois.

Pour un homme de 45 ans, cette conversion a certainement dû être le fruit d’une longue réflexion. Habitant Gonesse, dans une partie du Val d’Oise où le salafisme a le vent en poupe, il n’est pas à exclure qu’il ait côtoyé dans sa cité des individus ayant une vision motivée de l’islam. Selon Actu 17:

« Selon nos informations, la piste terroriste est privilégiée. L’auteur, converti à l’islam, devait être prochainement convoqué par sa cheffe afin de s’expliquer sur le fait qu’il ne saluait plus les femmes. »

Le parquet anti-terroriste suit de très près l’évolution de l’enquête qui va avancer vite avec la perquisition dans son domicile de Gonesse et la mise en garde à vue de sa femme, musulmane depuis plus longtemps que lui.

Loading...

Michael Harpon assassin de 4 policiers: « je ne l’ai jamais vu agressif »

Michael Harpon habitait à Gonesse, dans le Val-d’Oise. Quelques-uns de ses voisins de la résidence des Platanes ont été interrogés par Le Parisien et tous font état d’un homme sans histoire, loin de pouvoir imaginer un scénario tel qu’a connu la préfecture de police de Paris ce jeudi. « Je ne l’ai jamais vu agressif ou crier. C’est quelqu’un qui fait boulot-maison-boulot », confie par exemple l’un d’eux. Et un autre d’évoquer sa conversion à l’islam, dans des propos qui tendent à confirmer l’absence de radicalisation (bien évidemment).

Source: islamisation.fr

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Le meurtrier de la Préfecture de police refusait de serrer la main aux femmes

    1. ulysse75010

      Ce qui est hallucinant ce sont les commentaires et dialogues télévisés.
      J’ai entendu :
      – Pourquoi dire la religion des agresseurs ? Ca attise les haines
      – Le fait qu’il s’est converti à l’islam il y a 18 mois n’a rien à voir avec son geste
      Personne ne s’est donc demandé s’il y a un seul groupe au monde (en dehors des musulmans) qui égorgent leurs victimes ?
      Hallucinant disais-je
      Bien entendu il va être considéré comme fou, ayant fait un acte sans raison et sans but.
      Et on va classer l’affaire sans chercher à éviter le même genre d’évènement dans l’avenir

    2. ulysse75010

      Et puis, le fait qu’il refusait de serrer la main des femmes n’a évidemment rien non plus à voir avec sa religion. C’est un autre signe évident de folie

    3. Photini Mitrou

      Je me trouvais sur les lieux environ trente minutes après l’attentat. Je voulais traverser la Seine pour rentrer chez moi mais le pont de la Cité était fermé. Il y avait tellement de voiture de pompiers que j’avais pensé qu’après Notre-Dame c’était la préfecture qui était en flammes. Un journaliste photographe m’a dit en gros ce qui s’était passé: attaque à l’arme blanche mais on n’en savait pas plus.
      J’ai été très impressionnée par le déploiement de force. Du Pont de la Cité au Pont Marie, tous les ponts, en amont, étaient fermés. Les pont en aval, probablement aussi mais je ne les ai pas vus. Sur tous les ponts, que j’ai vu de loin, il y avait une noria de voiture de pompiers. On se demande pourquoi. Il n’y avait pas d’incendie et les pompiers n’assurent pas la protection des citoyens. Ce rôle revient à la police et à la gendarmerie. De plus, les urgences de l’Hôtel Dieu sont dans la même rue, sur le trottoir d’en face à 50 m. Je pense que les médecins de l’HD ont autant de compétence que les pompiers qui ne sont pas, eux, médecins. Une mise en scène hollywoodienne. Le gouvernement voulait sans doute faire oublier quelque chose et, profitant de cet événement tragique, faire passer un message, plus anxiogène que rassurant, nous a joué la grande scène de l’acte final. Au moins une cinquantaine de voitures de pompiers qui étaient là à rien faire et qui ont peut-être manqué ailleurs. Sur la photo ci-dessus, rue de la Cité, devant la préfecture, si on compte bien, il y en a déjà 11. C’était délirant. En plus, il y avait un hélicoptère jaune et orange (pompiers) sur le pont Marie, cinquième Pont après la préfecture alors que cet hélico, pour évacuer les blessés aurait dû descendre sur la place Lépine au pied de la préfecture. Mais peut-être que cette place a été réservée pour Macron. Macron, direct les pieds à la préfecture; l’hélico pour les blessés à 1 km! Jouer aux gros bras dans ces circonstances tragiques, c’est franchement minable.

    4. Cyrano

      @ Photini Mitrou :
      Je viens de lire votre intervention; je ne connais pas Paris mais je suis d’accord avec vous, toute cette mise en scène n’est qu’esbroufe, du brassage d’air hollywoodien, ça en fiche plein la vue au contribuable. En France nous somme toujours en retard de trois guerres. On veut faire croire au monde que nous somme riche avec G7 ou G32 , nos dirigeants veulent péter plus haut que leur cul. L’efficacité n’est pas dans la commedia dell’arte ni dans le déni mais dans la surveillance des individus qui sont à des postes clefs de la République.
      C’est ça la sécurité des citoyens.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *