toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Immigration, radicalisation, laïcité : Macron met en garde contre « les amalgames » qui pourraient conduire à « la guerre civile »


Immigration, radicalisation, laïcité : Macron met en garde contre « les amalgames » qui pourraient conduire à « la guerre civile »

Citant l’Elysée, France Info rapporte que le chef de l’Etat aurait alerté ses proches sur les conséquences graves que pourraient engendrer les «amalgames entre les questions d’immigration, de radicalisation, de communautarisme et de laïcité».

Les récents débats, particulièrement houleux, et les sorties controversées sur des questions notamment de société ne laisseraient guère indifférent Emmanuel Macron. Selon France Info qui cite des «informations recueillies auprès de l’Elysée», le chef de l’Etat aurait, devant son cercle rapproché, tenu à alerter sur les «amalgames entre les questions d’immigration, de radicalisation, de communautarisme et de laïcité»Pour lui, le risque est réel et conduirait à la «stigmatisation». Pis, il se serait même montré plus alarmiste en brandissant la menace de la «la guerre civile».

Dans ce sillage, Emmanuel Macron aurait, par ailleurs, fait référence à certaines déclarations de responsables de l’opposition dont celles émanant de Xavier Bertrand. A l’occasion d’une interview au Journal du dimanchele président de la région Hauts-de-France avait entre autres estimé qu’Emmanuel Macron «ne mesurait pas à quel point la situation est grave et que les intégristes ont une stratégie claire : provoquer une guerre des civilisations».

L’ancien ministre de la Santé avait par ailleurs vertement fustigé l’absence de réelle stratégie au sommet de l’Etat pour lutter «contre l’islamisme qui gangrène la France». «Pour Emmanuel Macron, « une ligne jaune été franchie par certains leaders de l’opposition »»écrit France Info qui rapporte en outre qu’un proche du président n’a pas exclu une intervention publique d’Emmanuel Macron sur la question de laïcité.

Loading...

L’intervention officieuse du locataire de l’Elysée s’inscrit dans un contexte politique dans lequel la majorité présidentielle se retrouve elle-même divisée sur des thématiques particulièrement clivantes à l’image du port du voile en sortie scolaire, et plus largement dans l’espace public. 

Déjà abordée en mai dernier, lors de l’adoption éphémère par le Sénat d’un amendement interdisant les sorties scolaires pour les parents qui portent des signes religieux ostensibles, cette problématique a été relancée le 11 octobre après que le conseiller régional du Rassemblement national (RN) Julien Odoul a demandé de faire sortir une accompagnatrice scolaire voilée lors d’une séance plénière du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. La sortie controversée de l’élu avait alors engendré de nombreuses réactions tant au sein de l’assemblée que dans la société française.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Immigration, radicalisation, laïcité : Macron met en garde contre « les amalgames » qui pourraient conduire à « la guerre civile »

    1. Rosa SAHSAN

      Macron? le rétropédaleur.
      La semaine dernière : « Il faut combattre l’hydre islamique.
      Cette semaine : attention pas d’amalgame sinon guerre civile.
      Mais macron, nous y sommes au bord de la guerre civile
      ROSA

    2. martinette

      Pas de bol pour macron mais la guerre civile a été annoncée par de nombreux analystes politiques francais et non francais et ce depuis 1981 avec l’ouverture aux islamistes par mitterand..
      La question de la guerre civile en france n’est plus si mais quand.

    3. andre

      Si, comme il a ete rapporte hier, des policiers ont recu l’ordre de reprimer sans aucun menagement (y compris avec des lacrymogenes) une manifestation de pompiers, il s’agit « plus que d’un crime. d’une faute ». Penser, s’agissant maintenant des banlieues, que repousser les problemes indefiniment est une solution, est une irresponsabilite absolue (dont le present gouvernement est bien sur loin d’etre le seul responsable) : voir l’exemple de la Suede.

    4. Antoine

      Bien sûr que l’on va y arriver ! Entre des populations qui mettent la charia au dessus des lois de la république ( et qui n’ont rien à faire en France) et les autres qui les supportent de plus en plus difficilement et à qui on impose un vivre ensemble impossible

    5. marc

      La bonne blague
      C’est tout?
      Ce president si intelligent n’est pas capable
      De Nous dire autre chose que ces platitudes
      Répéter en boucle depuis bientôt 10 ans?
      Pas d’amalgame une rengaine réciter comme un cathétérisme par nos politiques pour ne pas agir
      Je prends mes pilules pas damalgam
      Tous les jours matin et soir mais il n’y a aucune
      Amélioration.
      Allo docteur…..

    6. Jean-Francois Morf

      La guerre civile a déjà commencé, et c’est les mahométans qui la gagnent.
      Il n’y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir les amalgames crevant les yeux.

    7. robert davis

      micron est si couard, si stupide, si prétentieux si égoiste, opportuniste accroché à son pouvoir à la noix qu’il craint de perdre en cas de guerre civile qu’il ne pense qu’à son intérêt personnel et ne voit que son nombril. La guerre est déjà depuis longtemps car le terrorisme c’est la guerre du faible. Quant à la guerre civile c’est la lutte contre la guerre que nous font les mus et donc SOUHAITABLE car il vaut mieux se défendre que de se laisser frapper sans réagir en attendant que les mus soient si nombreux qu’ils gagneront la guerre. La politique de micron du « après moi le déluge » est à l’inverse du bon sens à cause de sa lâcheté et son égoisme.

    8. HENRIETTE Irène

      Bravo Flèche bleue » On ne peut rien ajouter ! Ce n’est pas lui qui payera la facture lorsque L’islam aura tout envahi ce qui commence déjà…… Les musulmans, du moins une grande partie, n’ont pas de cerveau comme le décrivait dans son livre Wafa Sultan, mais de la ruse. J’avais un livre sur la ruse des arabes mais m’en suis débarrassée ! dommage !

    9. Jacques B.

      Sinistre imbécile, triste sire…

      Tous les voyants sont au rouge, même son prédécesseur Hollande le reconnaissait quand il a parlé de « partition » du pays, même son ministre de l’intérieur a averti du grave risque de guerre entre le « peuple » importé, le peuple islamique et le reste de la France, et lui… il en est encore à donner des leçons de morale, de « pasdamalgame » et autres foutaises.

      Pauvre type, imposteur, fossoyeur du pays, DÉGAGE !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *