toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Grande-Bretagne: 39 personnes retrouvées mortes dans un camion frigorifique


Grande-Bretagne: 39 personnes retrouvées mortes dans un camion frigorifique

La police britannique a découvert 39 corps à l’arrière d’un camion, très tôt, mercredi 23 octobre, dans une zone commerciale du comté d’Essex. Un homme, le conducteur du camion, a été arrêté, tandis que la classe politique a souligné la responsabilité des trafiquants d’êtres humains dans cette tragédie.

39 corps ont été découverts, 38 adultes et un adolescent, dans le comté d’Essex, à une trentaine de kilomètres au nord-Est de Londres, a annoncé la police britannique, mercredi 23 octobre. Ce sont les secours qui, après avoir reçu un appel à 1h40 du matin, ont fait la macabre découverte, dans un camion doté d’une unité frigorifique. Les investigations rapportées par les médias britanniques laissent supposer qu’ils seraient morts de froid, après avoir passé un temps considérable sous une température pouvant aller jusqu’à -25 degrés. Une « tragédie inimaginable », a réagi Boris Johnson, qui a provoqué des appels à renforcer la lutte contre les passeurs de migrants.

Un camion en provenance de Bulgarie

Le conducteur du camion, un homme de 25 ans, originaire d’Irlande du Nord, a été arrêté, soupçonné de meurtre, rapporte la presse britannique. Dans un point presse, le représentant de la police locale Andrew Mariner a évoqué « un incident tragique dans lequel un grand nombre de personnes ont perdu la vie. Des investigations sont en cours pour établir ce qui est arrivé. » Il a précisé que ses services étaient « en train d’identifier les victimes », tout en prévenant « que cela pourrait prendre longtemps ». Et d’ajouter que l’homme arrêté « a été placé en garde à vue ».

Le camion dans lequel ont été découverts les corps était en provenance de Bulgarie, a indiqué la police. Les enquêteurs avaient indiqué dans un premier temps qu’il était entré sur le territoire britannique samedi 19 octobre, depuis le port de Holyhead, au nord du pays de Galles. Un itinéraire qu’ils ont revu dans la journée, expliquant dans l’après-midi penser « que la camion a voyagé de Zeebruges [en Belgique, ndlr] vers Purfleet », dans le comté d’Essex, autour de minuit et demi, le jour même.

Dans un tweet, le premier ministre britannique Boris Johnson s’est dit « horrifié par le tragique incident dans l’Essex », assurant que ses « pensées sont avec ceux qui ont perdu leur vie et leurs proches. » Il a été imité par la fraîchement installée ministre de l’Intérieur Priti Patel, qui n’a pas tardé à tirer elle-même les conclusions de l’enquête : « Le trafic d’êtres humains est un business indigne et dangereux. » A la chambre des Communes, elle a par ailleurs annoncé que les services de l’immigration travailleraient étroitement avec les enquêteurs.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *