toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Eric Zemmour, évincé de RTL, « L’islam est une religion totalitaire qui prend en charge les individus… j’ai le droit de le dire, on a le droit de critiquer une religion »


Eric Zemmour, évincé de RTL, « L’islam est une religion totalitaire qui prend en charge les individus… j’ai le droit de le dire, on a le droit de critiquer une religion »

Eric Zemmour et RTL, c’est fini. RTL va cesser sa collaboration avec le polémiste Eric Zemmour, récemment condamné pour provocation à la haine religieuse et objet d’une nouvelle enquête après un violent discours anti-immigration, a indiqué la station ce jeudi, confirmant une information du site Puremédias.

La radio, qui faisait appel à Eric Zemmour ponctuellement dans le cadre d’un débat le vendredi, précise toutefois que « dans le cadre de la pluralité des opinions à laquelle RTL est attachée, la porte ne lui est pas fermée » en tant qu’invité lors d’émissions.

Dans l’émission Zemmour et Naulleau diffusée le soir du 2 octobre sur Paris Première, le chroniqueur et essayiste Eric Zemmour a assumé ses propos sur l’islam et l’immigration, tenus lors de la «Convention de la droite» le 28 septembre et ayant suscité une vaste polémique.

«Je maintiens [et] je n’injurie personne», a-t-il lancé au cours du talk-show. «L’islam est une religion totalitaire qui prend en charge les individus […], et deuxièmement j’ai le droit de le dire, on a le droit de critiquer une religion», a répliqué Eric Zemmour à son compère Eric Naulleau, invoquant, à l’appui de ses propos, plusieurs auteurs comme «Paul Claudel qui comparait l’islam au nazisme».

Loading...

Afin de développer son argumentaire, l’éditorialiste a cité un rapport de 2005 du Haut conseil à l’intégration : «La pratique de la religion étant libre, l’islamophobie, c’est-à-dire la peur ou la détestation de la religion islamique ne relève pas du racisme.»

Des philosophes et des politiques soutiennent Eric Zemmour au nom de la liberté d’expression

Si Eric Zemmour a été la cible d’attaques après son discours du 28 septembre et visé par une enquête du parquet de Paris, le chroniqueur a reçu le soutien de nombreuses personnalités. Nombre d’entre elles ont ainsi invoqué la liberté d’expression et le droit d’opinion pour défendre Eric Zemmour. Deux des trois candidats à la présidence du parti Les Républicains (LR), Julien Aubert et Guillaume Larrivé, font partie de ceux-ci, tout comme le député et président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, le député européen Rassemblement national (RN) Gilbert Collard, le philosophe Michel Onfray, l’essayiste gaulliste Dominique Jamet ou la journaliste Elisabeth Lévy.

L’association Damoclès, co-organisatrice de la «Convention de la droite» a également soutenu le polémiste avec le lancement du hashtag sur les réseaux sociaux «#JeSoutiensZemmour» et la publication d’une pétition intitulée : «Non à la censure, oui à la liberté d’expression !»

Une manifestation de soutien annulée après son maintien au Figaro

Du côté du Figaro – l’un des employeurs d’Eric Zemmour – après avoir été interpellé par la Société des journalistes (SDJ), le directeur de la rédaction Alexis Brezet a répondu que «les propos d’Eric Zemmour n'[étaient] pas prononcés au nom du Figaro et n’engage[aie]nt en rien le journal». Le quotidien ayant décidé de ne pas se déparer de son éditorialiste, une manifestation de soutien prévue devant les locaux du Figaro a été annulée par leurs organisateurs.

Un autre de ses employeurs, RTL, a quant à lui mis fin à sa collaboration avec Eric Zemmour, sans toutefois lui fermer totalement la porte de ses émissions. «Eric Zemmour ne participera plus au débat de 8H20 le vendredi, auquel il ne collaborait déjà plus que ponctuellement», a fait savoir à l’AFP la station le 3 octobre, confirmant une information du site Puremédias, et précisant qu’au cours du dernier trimestre, il n’était intervenu que trois fois à l’antenne. «Dans le cadre de la pluralité des opinions à laquelle RTL est attachée, la porte ne lui est pas fermée» en tant qu’invité lors d’émissions, a toutefois souligné la radio.

La direction de Paris Première (chaîne qui appartient au Groupe M6, comme RTL) a fait savoir pour sa part qu’elle avait convoqué le journaliste le 1er octobre «afin de revenir sur sa participation récente à des événements politiques et sur les propos particulièrement choquants et provocateurs» qu’il avait tenus, et qu’il lui avait «été rappelé fermement les conditions de sa participation» au programme Zemmour et Naulleau.

Learn Hebrew online

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Eric Zemmour, évincé de RTL, « L’islam est une religion totalitaire qui prend en charge les individus… j’ai le droit de le dire, on a le droit de critiquer une religion »

    1. Jacques B.

      Tous ces types et ces donzelles qui n’osent pas défendre la liberté d’expression de Zemmour (même si on n’est pas d’accord avec tout ce qu’il dit, ça va de soi) sont des trouillards indignes, des vendus, des carpettes qui donnent envie de vomir. Rarement vu une telle lâcheté, sinon sous l’Occupation. Et encore, là ils avaient quelques circonstances atténuantes, les journalo-collabos : la France était occupée, et les Allemands étaient sans pitié pour ceux qui leur résistaient ou les critiquaient. Ici, rien : c’est volontairement que ces gens abdiquent leur liberté individuelle et la liberté d’expression. Tellement méprisable.

      Au fait, elle est où la « Marine », on ne l’entend pas ? Celle qui dit que l’islam est compatible avec la République et qui interdit à quiconque au sein du RN de parler de grand remplacement ? Courageuse mais pas téméraire ?

    2. Rosa SAHSAN

      Comme toujours Zemmour a raison. On ne les entend pas beaucoup les idiots utiles lorsque l’on crie sale juif, va brûler le juif ou bien quand on crie mort aux juifs dans les rues de Paris.
      ROSA

    3. joke ka

      « RTL, a quant à lui mis fin à sa collaboration avec Eric Zemmour, »A sa place,je refuserais de venir à RTL pour ne rien dire puisque la liberté d’expression est réservée aux Marxistes ,Maoistes,Polpotistes (Melenchonistesetc..) personne ne rappelle à Libé ou le Monde leur apologie des dictateurs sanguinaires à l’Obs,leur idéologie et désinformation
      https://www.contrepoints.org/2012/03/23/74228-affaire-merah-quand-nicolas-chapuis-revait-dun-tueur-nazi

    4. LeClairvoyant

      On a critiqué les religions juive et chrétienne durant près de 2 000 ans comme un acte salutaire, est que la religion musulmane n’est au-dessus de toute critique même quand elle encourage l’antisémitisme, les attentats contre les chrétiens, les juifs et entre musulmans ?

    5. robert davis

      La position de micron et ses merdias est inadmissible: les arabes ,ont le droit de tuer, d’envahir la France et l’europe mais les journalistes n’ont pas le droit de le dire sous peine d’être viré!!!!!!c’est micron et ses merdias qui seront viré et très bientôt.

    6. Esther

      Tant pis pour RTL, je n’écouterai plus ! Dommage pour Laurent gerra ainsi que les pub avant et après !
      Je ne me fais pas trop de soucis pour les médias français ni eux d’ailleurs car ils survivent sous perfusion permanente avec nos impôts.

    7. Raggio

      Je ferme tout simplement ma radio RTL, je ne participe pas à la lâcheté de ces dirigeants qui ne font plus du journalisme, mais de la « politiquement correct »
      c’est les collabos de demain…….
      La réponse a ZEMMOUR, ne s’est pas faite attendre, avec le massacre de citoyens directement à la tête de notre pauvre pays « La Préfecture de Police de Paris ».. …..bravo la France….encore combien de drames ( le curé égorgé, les morts de Nice, Bataclan, etc…etc…pour que nos protecteurs ( nos dirigeants ) prennent des dispositions….

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *