toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des chars et des rubans antisémites en préparation pour le prochain carnaval d’Alost en Belgique


Des chars et des rubans antisémites en préparation pour le prochain carnaval d’Alost en Belgique

L’Unesco et les caricatures juives seront-elles au coeur du prochain carnaval d’Alost? Tout porte à le croire, d’après de récentes informations sur le sujet.

On s’en souvient encore, en mars dernier, le célèbre carnaval satirique d’Alost avait fait polémique chez nous, mais aussi à l’étranger, après avoir laissé défiler un char portant des représentations caricaturales de juifs orthodoxes. Le passage de ce char jugé antisémite avait été fortement condamné par les organisations juives et par la Commission européenne. L’Unesco, aussi, avait réagi en menaçant de retirer le carnaval d’Alost de la liste du patrimoine de l’humanité. Le mois dernier, le bourgmestre N-VA de la ville, Christophe D’Haese et l’échevin Open VLD Jean-Jacques De Gucht s’étaient ainsi rendus à Paris pour défendre l’évènement au quartier général de l’Unesco devant un comité d’évaluation.

Rubans antisémites

L’indignation ne semble finalement pas avoir eu un réel impact sur les participants du carnaval, puisqu’apparemment, certains d’entre eux prévoient de remettre le couvert.

Les nouveaux chars sont actuellement en pleine préparation, et si d’après le bourgmestre, les thèmes officiels ne sont pas encore connus, certains participants ont fait savoir que l’Unesco et les juifs seraient dans leur viseur en 2020. L’un d’entre eux a d’ailleurs déjà confectionné 150 petits rubans. Ces rectangles de tissu illustrés de dessins et de slogan sont une tradition du carnaval et sont collectionnés par les plus fervents amateurs. Sur ces 150 nouveaux rubans, on voit des caricatures de juifs aux dents d’or et au nez crochus. Les slogans diffèrent, allant de « Alost est à nous », à « Nous rions de tout le monde » ou encore « L’Unesco, quelle farce! ».

Loading...

D’après le créateur de ces petites décorations, la polémique de l’an dernier est absurde. Kris Vonck estime que le groupe concerné voulait juste faire savoir qu’il allait prendre une année sabbatique, d’où, selon lui, le raccourci vers le shabbat juif. Dans le journal Het Nieuwsblad, il prévient : « Ne nous tapez pas sur les doigts, car on s’attaque alors deux fois plus à vous ». Dans Het Laatste Nieuws, il ajoute que l’une des caricatures qui figurent sur les rubans représente un musulman, accompagné du slogan « Ils ont déjà rigolé de nous aussi ».

Indignation

Pour le porte-parole du Forum des organisations juives, Hans Knoop, la circulation de ces nouvelles images stéréotypées est une pure provocation motivée par de mauvaises intentions. Si la controverse de l’an dernier pouvait, selon lui, être éventuellement expliquée par un manque de conscience historique ou d’empathie, il estime que revenir aujourd’hui avec des caricatures qui font penser à celles des nazis des années 30 c’est de l’antisémitisme authentique, ou alors de la stupidité.

Pas de censure prévue

Alors que le bourgmestre d’Alost a dû défendre son carnaval auprès de l’Unesco, Christophe D’Haese a admis que la diffusion de ces rubans n’arrive pas au bon moment et qu’il est difficile d’éclairer l’Unesco sur ces satires en ces temps où l’antisémitisme gagne du terrain en Europe. Le mayeur garde cependant la même position que celle prise depuis le début de la polémique en défendant la liberté d’expression. Il a ainsi fait savoir qu’il n’imposera aucune censure même si, selon lui, il y a aujourd’hui quelques sensibilités qu’il vaudrait mieux prendre en compte.

Selon Christophe D’Haese, la circulation des rubans n’aura pas d’influence sur le jugement de l’Unesco, car il s’agit de l’oeuvre d’un seul individu. Concrètement, la perte du statut de patrimoine de l’humanité est avant tout symbolique et n’aura pas de conséquences financières pour l’évènement. La décision de l’Unesco est attendue pour le 9 décembre. Mais on l’aura compris, quel que soit le résultat, rien n’empêchera les participants du carnaval d’Alost de se moquer de ce dont ils ont envie.

Source RTBF

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Des chars et des rubans antisémites en préparation pour le prochain carnaval d’Alost en Belgique

    1. moi de france

      QUE CEUX QUI SE REJOUISSENT DE CETTE FACON CONTINUENT BIEN
      UN JOUR OU L’AUTRE ILS VONT S ‘EN MORDRE LES DOIGTS ILS VERRONS A COUP SUR CEUX QUI LES FERONS DANSER MAIS CETTE DANSE SERA DE TOUTE AUTRE NATURE

    2. Titi

      En soit, je ne vois pas pourquoi faut-il brandir le fanion de l’antisémitisme dans cette affaire, le carnaval est une satire et que les juifs en fassent partie ne fait que prouver, d’une part, qu’il est possible de faire des caricatures de toutes composantes d’une société et d’autre part, comment s’intégrer dans une société sans en accepter les traditions ?

    3. Esther

      Je vais finir par croire qu’il y a réellement un problème de consanguinité avec les Belges tellement certains sont cons.

    4. Titi

      La question est : Font-ils la même avec les « gentils » islamistes qui leur mettent des bombes dans tout le pays ??La question est : Font-ils la même avec les « gentils » islamistes qui leurs mettent des bombes dans tout le pays ??

      Sans parler du reste !!!

    5. Amos Zot

      Que ceux qui sont pour la liberté d’expression s’organisent pour que les médias disent la vérité sur le conflit israélo-palestinien et cessent presque tous de mentir quasi quotidiennement depuis 75 ans et de plus en plus depuis 1967.
      On peut mentir en caricaturant les Juifs comme à Alost mais dire la vérité sur le conflit ne semble pas possible même dans les pays démocratiques; ne parlons pas des autres.
      Ce qui se passe à Alost est scandaleux mais il faut reconnaître que cela aura moins d’impact sur l’antisémitisme que les attaques quotidiennes dans les médias.
      Il faut que ces appels à la haine soient sanctionnés par des peines de prison ferme .
      Tous ceux qui proposent d’autres solutions sont soit incompétents soit ne veulent pas vraiment lutter contre l’antisémitisme.
      Qu’après la Shoah,on soit si frileux pour lutter contre l’antisémitisme dans des pays démocratiques me donne la nausée.

    6. Titi

      Restons sur ce carnaval, comme je disais plus haut, si ces faiseurs de carnaval n’ont pas moqué la communauté musulmane comme ils le font avec la communauté juive, alors que la communauté musulmane est très certainement également très représentée à Alost, c’est que nous avons à faire à des nazis !

      Rien de plus à dire !

      Mais qu’ils continuent à ce jeu et vous verrez très vite à quoi ils vont être bouffés !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *