toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attentat de la Préfecture : beaucoup de policiers hésitent à signaler leurs collègues « de peur d’être taxés d’islamophobie »


Attentat de la Préfecture : beaucoup de policiers hésitent à signaler leurs collègues « de peur d’être taxés d’islamophobie »

Des actions, les syndicats en attendent aussi pour que le drame de la PP ne se reproduise pas. « On a besoin de savoir si le gouvernement réfléchit à un texte pour lutter contre la radicalisation dans la police », questionne Fabien Vanhemelryck. « On doit pouvoir écarter des profils inadéquats en couvrant juridiquement ceux qui enclenchent la démarche », appuie David Le Bars, du Syndicat des commissaires de la police nationale.

Beaucoup de policiers sont pour l’heure réticents à signaler leurs collègues de peur d’être taxés de discrimination ou d’islamophobie. L’élaboration d’un tel texte, réclamé en interne, ne manquerait pourtant pas d’entraîner des débats passionnés. Trop pour un ministre déjà affaibli ?

Le Parisien

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Attentat de la Préfecture : beaucoup de policiers hésitent à signaler leurs collègues « de peur d’être taxés d’islamophobie »

    1. Cyrano

      Depuis les attentats de New York et les milliers de morts américains le déni est installé en France, les autorités ont peur de la — stigmatisation, de l’amalgame –
      Pourtant un chat est un chat et non un chien, nommer les choses, une vérité et non un déni perpétuel.
      Je sais de quoi je quoi je parle, j’en ai payé de ma carrière, parce que j’ai osé faire un rapport à ma hiérarchie sur les masses musulmanes qui hurlaient leur joie dès les attentats de New York. Je suis passé à la trappe des services car je bloquais le chemin de carriéristes. J’ai préféré partir en retraite très jeune, plus de perspective de promotion. Alors je me marre de cette hypocrisie française. Chez nous on attend qu’il y ait des morts pour mettre un panneau stop à une intersection. On attend qu’il y ait des policiers assassinés à l’intérieur même de l’institution pour se demander où était le grain de sable.
      Comme il est écrit: Il faut trier le bon grain de l’ivraie. C’est le bon sens paysan qui parle. Les français ont oublié leurs ancêtres paysans .

    2. Rahel

      il faut etre decomplexe avec ce probleme, on peut respecter les musulmans mais pas un islam radicale, a savoir ne pas serrer les mains des femmes, y a deja un probleme dans notre republique, a partir du moment ou on nous rejette chez nous, faut reagir !

    3. moi de france

      LES POLICIERS COMME LA POPULATION SOUFFRENT CAR PAS SOUTENUE ET PAS AIDER
      FAUDRAIT UN VRAI CHEF QUI LES SOUTIENT

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *