toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Alain Finkielkraut : “Le hijab, ce n’est pas la France. Il est normal de dire que la France y est hostile” (Vidéo)


Alain Finkielkraut : “Le hijab, ce n’est pas la France. Il est normal de dire que la France y est hostile” (Vidéo)

Le philosophe a tenu à réagir à l’affaire de la femme voilée, évacuée du conseil régional de Bourgogne après avoir été interpellée par le député RN Julien Odoul. 

Et soudain, le débat sur le voile a resurgi en France. Vendredi 11 octobre dernier, le député RN Julien Odoul a fait parler de lui lors d’une session du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, lorsqu’il a demandé à une femme voilée d’ôter son hijab au sein de l’hémicycle. Interrogée sur la question, qui a pris une ampleur nationale, dans l’émission C à vous sur France 5, Alain Finkielkraut a donné une analyse de la situation sans concession.

« Il est normal de dire que la France y est hostile »

Le philosophe condamne d’abord les propos de l’élu RN Julien Odoul, « dans la mesure où il avait tort »« Il a dit que cette femme recouverte d’un hijab n’avait pas sa place au conseil régional, or elle avait sa place », fait-il valoir. « Mais le hijab, ce n’est pas la France et la France c’est en effet une mémoire, une histoire, des mœurs et des principes et un certain rapport aux femmes qui n’est pas négociable », condamne-t-il ensuite avant de poursuivre, invoquant un nouveau concept : « Alors bien sûr, la non-France peut avoir une place en France mais dans une certaine mesure ». Et le philosophe de développer : « Il est normal de dire que notre société, la France pour ce qu’elle représente, y est hostile [au voile] et c’est une invitation faite aux musulmans de s’interroger sur ce qu’est l’islam et le rapport à la femme. Si, précisément, l’oppression, la relégation, la sujétion des femmes et du désir féminin n’est pas pour quelque chose dans la violence des sociétés islamiques »« Voilà une question qu’il faudrait poser et je pense que tout ce qui peut entraîner les musulmans eux-mêmes à s’interroger sur ce rapport est bon », conclut-il sur le sujet.

Blanquer s’en mêle

Avec ses propos, le député Julien Odoul a provoqué un buzz sur les réseaux sociaux qui s’est propagé jusqu’aux plus hautes sphères de l’Etat. Le ministre de l’Education nationale lui-même a jugé « que ce n’[était] pas souhaitable » de porter le voile lorsqu’on était accompagnatrice lors des sorties scolaires, « pour notre société ». En effet, la femme en question se trouvait au conseil régional à Dijon, dans le cadre d’une sortie scolaire. « Je vais vous demander, s’il vous plaît, au nom de nos principes laïcs, de bien vouloir demander à l’accompagnatrice qui vient d’entrer dans cette salle de bien vouloir retirer son voile islamique », avait alors demandé Julien Odoul à la présidente de la région.

Loading...

Valeursactuelles

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Alain Finkielkraut : “Le hijab, ce n’est pas la France. Il est normal de dire que la France y est hostile” (Vidéo)

    1. Rahel

      c est fou ce que les medias ont parle plus de l affaire du voile, que des assassinats des policiers par un des leurs musulman converti, radicalise, vraiment un leurre ce voile ! sans oublier tous les crimes au couteaux concernant de simples citoyens, super la France ! toujours dans le deni

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *