toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Vatican: deux prêtres renvoyés en justice pour abus sexuels


Vatican: deux prêtres renvoyés en justice pour abus sexuels

Les faits se sont déroulés lors d’un séminaire organisé au sein même du Vatican.

Le Saint-Siège a annoncé mardi le renvoi en justice de deux prêtres italiens pour des abus sexuels présumés. Les faits se seraient déroulés dans un séminaire se trouvant dans l’enceinte du Vatican.

« Le promoteur de justice du Vatican (équivalent du ministère public) a demandé le renvoi en jugement du père Gabriele Martinelli, sous l’accusation d’abus sexuels qui auraient eu lieu au sein du séminaire Pie X avant 2012, et du père Enrico Radice pour complicité », a indiqué le Saint-Siège dans un communiqué.

« L’enquête avait été ouverte en 2017 à la suite d’informations publiées par la presse » pour des faits qui auraient été commis alors que Gabriele Martinelli était séminariste et Enrico Radice recteur du séminaire Pie X, ajoute le Saint-Siège.

Un séminaire pour former les enfants de chœur

Le communiqué précise que les renvois des deux prêtres ont été ordonnés les 16 et 17 septembre. L’agresseur présumé, Gabriele Martinelli, séminariste âgé de 21 ans à l’époque des faits, a été ordonné prêtre en 2017.

Le séminaire Pie X se trouve à l’intérieur même des murs du Vatican, situé à quelques pas de la résidence Sainte Marthe, où vit aujourd’hui le pape François. Ce séminaire forme des mineurs qui servent comme enfants de chœur dans la basilique Saint-Pierre et lors des cérémonies papales. Selon des médias italiens, un jeune séminariste polonais, compagnon de chambre de l’une des victimes, affirme avoir été témoin de dizaines d’agressions sexuelles.

Avec deux autres séminaristes, il a dénoncé l’agresseur présumé d’abord en personne à ses supérieurs du séminaire, puis par écrit à des cardinaux. L’affaire avait fait l’objet d’un livre-enquête, « Péché originel », signé du journaliste italien Gianluigi Nuzzi et sorti en 2017.

« Une forme de pouvoir et d’intimidation »

L’ouvrage raconte que le jeune témoin a vécu de 13 à 18 ans au séminaire Pie X, jusqu’en 2014, mais dit avoir été renvoyé avant la fin de sa scolarité après avoir tiré la sonnette d’alarme auprès d’autorités ecclésiales et vaticanes.

Selon lui, un ancien élève autorisé à rester dans le palais venait très souvent le soir – jusqu’à 140 fois – pour avoir des relations sexuelles avec son camarade de chambre, alors âgé de 17 à 18 ans, qui « se sentait obligé de céder à ses exigences ».

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Vatican: deux prêtres renvoyés en justice pour abus sexuels

    1. Moka

      Plutôt que de laver les pieds des muzzs envahisseurs et favoriser la destruction de l Europe en encourageant l islam ,le pape ferait mieux de s’occuper des pédos dans son clergé .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *