toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une nouvelle enquête démontre que les écoles palestiniennes enseignent le djihad, le terrorisme et la haine d’Israël


Une nouvelle enquête démontre que les écoles palestiniennes enseignent le djihad, le terrorisme et la haine d’Israël

Nouvelle étude: des matériels éducatifs palestiniens encore plus radicaux qu’auparavant, célèbrent le djihad et le terrorisme, délégitiment Israël.

Une étude a révélé que malgré de nombreuses critiques internationales, le matériel pédagogique palestinien à utiliser au cours de l’année scolaire 2019-2020 est encore plus envahi par la propagande anti-israélienne et parfois antisémite.

Selon le groupe IMPACT-se, qui a évalué le matériel selon les normes de l’organisme culturel des Nations Unies, l’UNESCO, ce matériel contient «une insertion systématique de la violence, du martyre et du jihad dans tous les niveaux et toutes les matières».

Les matériaux «endoctrinent pour la mort et le martyre, en utilisant une variété d’outils pour convaincre les enfants de risquer leur vie en tant que martyrs», a noté le groupe.

« Dans tous les manuels scolaires de tous les niveaux, la nécessité d’une lutte continue est soulignée – en utilisant une terminologie comme révolution, soulèvement, ribat et djihad, non seulement dans le cadre d’une lutte nationale, mais aussi comme moyen d’enseigner et d’invoquer des croyances religieuses extrémistes. objectif de ce programme », a déclaré IMPACT-se.

Cela se fait «de manière plus extensive et sophistiquée» que par le passé et s’étend à des domaines tels que les sciences exactes, a-t-il ajouté.

Dans un manuel de mathématiques, par exemple, une question se lit comme suit: «Le nombre de martyrs de la Première Intifada (l’Intifada des Rochers) est de 2026 martyrs et le nombre de martyrs de l’Intifada d’Al-Aqsa est de 5 050. Le nombre de martyrs dans les deux intifadas est de _________ martyrs. ”

Un autre manuel célèbre le terrorisme en faisant l’éloge de Dalal al-Mughrabi, qui a participé au massacre sur la route côtière en 1978, qui a tué 38 Juifs israéliens, dont 13 enfants.

«Notre histoire palestinienne regorge de noms de martyrs qui ont donné leur vie à la patrie, y compris le martyr Dalal al-Mughrabi», indique le manuel. «Sa lutte représente un défi et un héroïsme, rendant sa mémoire immortelle dans nos cœurs et nos esprits. Le texte entre nos mains parle d’un côté de sa lutte. « 

Dans un autre cas, le massacre des Jeux olympiques de 1972 à Munich est qualifié d’opération «à Munich».

Les manuels mettent également l’accent sur la mort, la violence et la guerre sainte, avec l’un des énoncés suivants: «Donner sa vie [fida ‘], sacrifier, se battre, le djihad et la lutte sont les significations les plus importantes de la vie.”

«Décrivez les récompenses attendues par le combattant du djihad et le martyr à la manière d’Allah», explique un autre manuel.

Effacer les accords de paix des leçons d’histoire

En outre, IMPACT-se a souligné: «La possibilité d’une paix avec Israël est rejetée. La légitimité de toute présence juive historique dans ce qui est aujourd’hui Israël et l’Autorité palestinienne ou de la présence juive actuelle en Israël est totalement absente du programme. « 

Cela va jusqu’à effacer des leçons d’histoire les précédentes négociations et accords de paix avec les Palestiniens, et à éliminer ou à délégitimer toute présence historique juive sur la Terre d’Israël.

Un texte dit, par exemple, « L’occupation sioniste a changé le nom de » mur Al-Buraq « en » mur des lamentations «  ».

«Nous soulignerons les motivations des gangs sionistes à perpétrer le génocide et le déplacement forcé de notre population en 1948», indique un autre manuel.

«Les sionistes ont établi leur entité sur la base du terrorisme, de l’annihilation et du colonialisme», dit un autre.

La déshumanisation antisémite est également une constante, a déclaré IMPACT-se, déclarant que: «Les textes décrivent systématiquement toutes les choses israéliennes comme néfastes. Des expressions abusives sont utilisées pour décrire Israël et les Juifs. L’autre «juif / israélien» est présenté avec des nuances d’aliénation et de menace ».

« Les Juifs sont décriés par la rivalité politique avec le prophète de l’Islam », a souligné le groupe. «Aucune information objective n’est fournie sur Israël et les Juifs qui permettrait de contrebalancer les points de vue d’étudiants palestiniens malléables. En bref, il n’y a pas d’éducation pour la coexistence. « 

Les textes soulignent également que l’ensemble de la Terre d’Israël appartient aux Palestiniens et qu’il retournera à terme à la domination arabe.

«Nous avons appris que la Palestine est l’aire géographique comprise entre la mer Méditerranée à l’ouest, le Jourdain à l’est, le Liban et la Syrie au nord, le golfe d’Aqaba et l’Égypte au sud, une région de environ 27 000 km2 », explique un livre.

1,3 million d’enfants palestiniens radicalisés chaque jour

IMPACT-se a déclaré: «Les noms péjoratifs sont omniprésents: 93,5% des 1 509 références à Israël dans le programme ne font pas référence à Israël, mais utilisent une nomenclature péjorative, notamment: » occupation sioniste « ; ‘L’occupation’; «Occupation israélienne»; «Les sionistes»; et ‘L’entité sioniste.’ Le nom simple d’Israël n’apparaît que dans 6,5% des cas. « 

Marcus Sheff, PDG d’IMPACT-se, a déclaré à propos de l’étude: «Une autre année scolaire est déjà arrivée et 1,3 million d’écoliers palestiniens sont encore radicalisés chaque jour par le ministère palestinien de l’Éducation. Il est difficile d’imaginer que cette éducation extrémiste soit financée par les pays donateurs. « 

«L’Organisation des Nations Unies vient de dire à l’Autorité palestinienne en août dernier de supprimer l’antisémitisme dans les manuels scolaires à la suite de notre présentation», at-il ajouté. «Le Parlement européen a adopté une législation déclarant sa désapprobation du programme l’année dernière; Des responsables gouvernementaux, des ministres et des diplomates ont présenté nos conclusions au ministre palestinien de l’Éducation et ont reçu toutes sortes d’assurances. ”

« Mais cette semaine, les portes de l’école ont été ouvertes et les mêmes manuels odieux sont enseignés », a déclaré Sheff.

«Regardez les chiffres: pour les classes 2 à 12, tous les manuels – cent pour cent des manuels d’études sociales, d’histoire, de langue arabe et d’éducation nationale ont un contenu problématique», a-t-il affirmé.

«C’est un choix stratégique du ministère palestinien de l’éducation de radicaliser des générations entières de jeunes Palestiniens, de les encourager à commettre des actes de violence, de se mettre en danger et de rejeter la paix avec Israël», a conclu Sheff.

Par Benjamin Kerstein, The Algemeiner

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Une nouvelle enquête démontre que les écoles palestiniennes enseignent le djihad, le terrorisme et la haine d’Israël

    1. LeClairvoyant

      Tout le monde sait, que dans les pays musulmans: les médias, les imams et les écoles enseignent la haine des juifs et des chrétiens, depuis l’apparition de l’islam et le Coran au 7ème siècle en Arabie. Celui qui ne le sait pas, ou ne veut pas le savoir, est un idiot utile pour l’islam. Quand ils arrivent en France ou dans les territoires de L’Occident, cachent cette haine, car doivent faire du commerce, ou s’instruire pour avoir des postes de travail et de pouvoir.

    2. Cyrano

      Tous les politicards le savent et continuent de donner nos impôts à des criminels pour acheter la paix sociale. Que ne feraient-ils pas pour faire tuer des juifs par procuration. Comme on le voit chez nous, dans les beaux discours c’est pas bien d’être anti-juif alors c’est mieux d’être anti-israélien ça passe mieux auprès du français Mr Ducon lequel est viscéralement antisémite. Ce pauvre Ducon ne se rend même plus compte qu’il est manipulé et qu’il est lui même dans la cible de momo.
      C’est pas pour rien que momo dès qu’il met le pied dans un pays européen il s’en prenne en premier aux juifs, vu l’éducation qu’il a eu chez lui — dans n’importe quel pays musulman, y compris ici en Francistan.
      Du vécu: — Lors d’un voyage organisé en Terre Sainte, notre groupe s’est rendu à Nazareth. Nous avons été reçus par un groupe de Djeun’s très heureux d’accueillir des Français. Je cite :– Vous les Français vous aimez beaucoup les arabes–
      Notre réputation nationale nous précède, quel honneur…

    3. Slam

      Ils sont programmés à tuer tels des robots. Abrutis par l’islam qui ne leur inculque que la peur du châtiment d’allah et la haine des autres.
      Il est certain que ces livres circulent en Israël.
      Entre la haine inconditionnelle des uns et la béatitude des autres, il est peu probable que la paix s’installe un jour,
      La seule paix possible sera obtenue par l’anéantissement total de toutes velléités par tous les moyens, seul le résultat doit compter.

    4. Robert Davis

      Ces arabes NON palestiniens que les merdias veulent faire passer pour des palestiniens sont irrécupérables et d’ailleurs 2 peuples ne peuvent pas coexister sur un territoire aussi petit. La seule solution est la déportation des arabes jordaniens en jordanie et ceux de gaza en egypte. La situation est si évidente qu’il n’est même pas nécéssaire d’attendre une occasion, l’armée peut bombarder les zones habitées pour faire fuir les habitants vers la jordanie notamment où un tête de pont suffirait pour leur permettre de passer le Jourdain. Une zone de 40 kms peut facilement être sécurisée par l’armée Israélienne le long du Jourdain et i suffirait de répéter à toutes les questions que cette mesure est nécéssaire pour la paix et pour éviter une grande guerre.

    5. bochan

      et bien il faudrais aviser les palestiens quil yaurra pas deux etat car il ya un seul etat cest Israel
      car donner des territoire a des fanatique cela servira a rien
      comme lorsquil ya eu lindepandance Dalgerie du Maroc Tunisie
      les juif sont partie une main devant et main derriere

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    2.3K Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap