toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un homme fonce en voiture sur l’entrée de la Grande Mosquée de Colmar


Un homme fonce en voiture sur l’entrée de la Grande Mosquée de Colmar

Un homme en voiture a foncé volontairement ce samedi à sur l »entrée de la Grande Mosquée de Colmar, sans faire de blessés.

Il s’est ensuite porté plusieurs coups de couteau et a essayé de se trancher la gorge. L’homme a pénétré dans l’enceinte du lieu de prière avant d’être interpellé par la BAC. « Un individu a projeté son véhicule, une Citroën C4 grise, contre l’entrée de la Grande Mosquée un peu avant 20h00 », a indiqué officiellement la préfecture du Haut-Rhin.

« Il n’y a pas de blessé » à part le conducteur et « une enquête est en cours », ajoute la préfecture. Présentant une grave plaie ensanglantée au niveau du cou, selon des images que nous avons pu consulter le conducteur « a été pris en charge médicalement » à l’hôpital Pasteur, a précisé la préfecture.

Acte d’un déséquilibré selon la procureur

Le « chauffard »est né en 1980 et est identifié comme Yacine K. L’homme est connu pour des faits de violence et de conduite sans permis. Il est inconnu au fichier des radicalisés (FSPRT). Il s’agirait à première vue d’un acte de déséquilibré toujours selon une source policière.

Selon la procureure de la République de Colmar, Catherine Sorita-Minard, qui a communiqué tard ce soir, l’homme s’est lui-même blessé à l’arme blanche et a été hospitalisé, devant subir une intervention chirurgicale confirmant nos informations. « Il sera examiné par un psychiatre dès que possible », a poursuivi la magistrate, estimant qu’à première vue, il souffrirait « de problèmes psychiatriques.

Pas d’explosifs

Des témoins ont affirmé qu’ »il aurait dit Allah akbar », cette information restant toutefois à confirmer, a ajouté la procureure de Colmar selon laquelle « il sera placé en garde à vue et entendu dès que possible ».

« On en saura plus sur ses motivations à ce moment-là », a-t-elle relevé, confirmant qu’il n’y avait pas d’autre blessé que lui-même en dépit de la présence de « quelques personnes dans la mosquée »au moment où il en avait percuté l’enceinte. « Des investigations sont faites sur le véhicule », toujours selon la procureure. Selon le journal L’Alsace, des démineurs ont examiné la voiture « qui ne contenait pas d’explosif ».

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Un homme fonce en voiture sur l’entrée de la Grande Mosquée de Colmar

    1. Jacques B.

      Décidément, l’islam produit énormément de « déséquilibrés »…

      Notre pays est doucement en train de se transformer en shithole musulman, où des « déséquilibrés » agressent et tuent des « mécréants » mais aussi s’agressent et se tuent entre eux.

      Merci qui ? Merci à tous les présidents successifs depuis Giscard et son regroupement familial en passant par Mitterrand, Chirac l’anti-isréalien, Sarkozy et son métissage obligatoire, Hollande et ses chances pour la France et bien sûr Mac-Néron selon qui la culture française n’existe pas et qui est là pour finir le boulot de destruction du pays.

    2. LeClairvoyant

      Mon analyse avant mourir
      La France tourne mal, car elle vit au bord d’un précipice ; celui qui tombe ne se relève plus ou très mal foutu. A force de «Pas d’amalgame » on nous amalgame à tous les petits, dans une société sans repères, la France n’a plus de frontières comme les autres pays. On la trouve en Afrique, en Amérique, en Asie et en Océanie, mais en Europe, la France n’est plus la France, est un pays que se délite et qui se meure chaque jour un peu plus. Car nos dirigeants importent des chômeurs, des esclaves et des criminels qui n’aiment pas la France des autres pays. Puis c’est la grogne des gilets jaunes, car le monde de nos élites n’est pas le monde «des petits» qui ont du mal à survivre, dans un pays qui a tout, du pain, du vin, du beurre, légumes et fruits, la bombe atomique, du lard et des cochons, la tour Eiffel, le Mont Saint Michel et des mouettes et les corbeaux, qui volent sur le dos, pour ne pas voir nos misères, ni nos dirigeants sur terre faire des grosses bêtises comme des idiots ou des imbéciles.

    3. Cyrano

      Pour reprendre une phrase célèbre prononcée lors de son premier discours officiel Moktar Ould DADDAH premier président de la république islamique de Mauritanie disait :
      — L’ancien gouvernement a conduit le pays au bord du précipice, avec le nouveau gouvernement nous allons faire un grand pas en avant …
      — Il semblerait que nos dirigeants mettent en pratique les grands principes de Moktar le sage.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *