toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Netanyahou dénonce l’initiative de Macron d’inviter l’Iran « une erreur à l’heure où les sanctions américaines commençaient à porter leurs fruits. C’est le moment d’accroître la pression »


Netanyahou dénonce l’initiative de Macron d’inviter l’Iran « une erreur à l’heure où les sanctions américaines commençaient à porter leurs fruits. C’est le moment d’accroître la pression »

Alors qu’il s’envolait pour une visite au Royaume-Uni, le Premier ministre israélien a appelé à accentuer la «pression» sur l’Iran. A l’approche des législatives du 17 septembre, il a réprouvé l’invitation par la France de dirigeants iraniens au G7.

Au lendemain de l’annonce par l’Iran de sa décision de reprendre le développement de centrifugeuses – afin d’aboutir à enrichissement plus rapide d’uranium – le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a vivement critiqué le choix de la République islamique et a également préconisé un renforcement des pressions qui pèsent sur le pays.

« [L’initiative française était] une erreur à l’heure où les sanctions américaines commençaient à porter leurs fruits »

«Ce n’est pas le moment de tenir des pourparlers avec l’Iran, c’est le moment d’accroître la pression», a-t-il déclaré le 5 septembre alors qu’il s’apprêtait à décoller pour Londres pour y rencontrer le Premier ministre britannique Boris Johnson ainsi que le secrétaire d’Etat à la Défense américain Mark Esper. «Ce matin, nous avons été informés d’une autre violation, plus inquiétante, de la part de l’Iran qui s’efforce désormais de se doter de l’arme nucléaire», a ajouté le chef du Likoud.

Par ailleurs, dans un entretien à Paris Match publié le 4 septembre, Benjamin Netanyahou est revenu sur la visite surprise du chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, lors du G7, qu’il considère comme «une erreur à l’heure où les sanctions américaines commençaient à porter leurs fruits», précisant qu’il serait «grave de remettre en selle un régime à l’opposé de nos valeurs et dont les visées expansionnistes et meurtrières sont connues de tous». Il a prévenu : «En aucun cas l’Iran ne doit reprendre sa course à l’armement nucléaire, ni retrouver les moyens de continuer à déstabiliser la région.»

Loading...

A moins de deux semaines de la tenue des élections législatives, ces déclarations permettent d’appuyer sur l’image d’homme d’Etat international du dirigeant israélien. Lors de sa visite à Londres, il discutera «avec le Premier ministre britannique Boris Johnson de la situation dans la région [du Moyen-Orient] et des moyens de repousser […] l’agression iranienne», peut-on lire dans un communiqué publié par son cabinet le 4 septembre.

Plusieurs médias israéliens rapportent des discussions entre l’Etat hébreu et les Etats-Unis à propos d’une possible alliance dans le secteur de la défense. Une façon supplémentaire de positionner Benjamin Netanyahou au centre du grand échiquier diplomatique. Le 25 mars dernier, à la veille des élections législatives, Donald Trump avait reconnu la souveraineté d’Israël sur la partie du Golan annexée en 1981.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Netanyahou dénonce l’initiative de Macron d’inviter l’Iran « une erreur à l’heure où les sanctions américaines commençaient à porter leurs fruits. C’est le moment d’accroître la pression »

    1. Robert Davis

      Pour mériter le titre d’Homme d’Etat il faut plus qu’une déclaration mais la critique de la position de micron au G7 qui invita l’iranien est un pas dans la bonne direction. Je pense que tout le monde sait que les pressions ont peu de chances de forcer les dirigeants iraniens à renoncer à l’arme atomique mais peut-être que en affaiblissant le régime elles créeront une opposition armée et non juste des manifestations inutiles. Le seul moyen de se débarrasser de l’arme atomique iranienne est de bombarder les sites, le reste c’est du théatre.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *