toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Iran empêche une enquête de l’AIEA sur la présence d’un entrepôt nucléaire révélée par Netanyahou


L’Iran empêche une enquête de l’AIEA sur la présence d’un entrepôt nucléaire révélée par Netanyahou

Téhéran refuse d’apporter des réponses aux questions des inspecteurs sur des traces de matières radioactives

L’Iran refuse de collaborer dans une enquête menée par des inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) concernant un site, identifié pour la première fois l’année dernière par le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou comme un « entrepôt nucléaire secret » utilisé pour le stockage de matières radioactives, a rapporté lundi soir le Wall Street Journal (WSJ), citant des diplomates.

Selon cette source, l’Iran a éludé plusieurs questions posées par l’AIEA au sujet d’allégations rendues publiques par le Premier ministre il y a un an, dans un discours à l’Assemblée générale des Nations unies.

Le 27 septembre 2018, M. Netanyahou accusait le gouvernement iranien d’abriter un « site de stockage atomique secret » à Téhéran, et avait demandé l’envoi d’inspecteurs pour contrôler le site.

Loading...

Des inspecteurs s’étaient rendus sur les lieux à plusieurs reprises, pris des échantillons de sol et conclu à la présence de « traces de matières radioactives ».

Les diplomates ont déclaré lundi au WSJ qu’il s’agissait probablement de résidus d’expériences passées menées dans le cadre du développement d’armes nucléaires.

La présence de matériel sur le site était cependant peu susceptible d’indiquer des travaux récents, mais constituait malgré tout une violation de l’engagement de l’Iran en matière de non-prolifération, ont estimé les diplomates.

Dans une première réponse au discours de M. Netanyahou à l’ONU, les médias iraniens avaient affirmé que l’entrepôt était un centre de recyclage des métaux.

Vendredi, dans son rapport trimestriel, l’AIEA avait déjà sous-entendu que la coopération avec l’Iran s’était détériorée, et que la République islamique continuait à se désengager de l’accord nucléaire signé à Vienne en 2015.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “L’Iran empêche une enquête de l’AIEA sur la présence d’un entrepôt nucléaire révélée par Netanyahou

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *