toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

«Les Etats-Unis ne seront jamais un pays socialiste», réaffirme Donald Trump à l’ONU


«Les Etats-Unis ne seront jamais un pays socialiste», réaffirme Donald Trump à l’ONU

Le président américain a profité de la tribune de l’Assemblée générale de l’ONU, pour rappeler sa répulsion pour le communisme et le socialisme. Toutefois, ces idéologies ne sont pas, à ses yeux, les seules menaces planant sur la liberté en Occident.

Le 24 septembre, dans le cadre du débat général de l’Assemblée générale des Nations Unies, le président des Etats-Unis a vilipendé les bêtes noires de son pays sur la scène internationale, dont le Venezuela et Cuba. Et, partant, s’en est pris aux idéologies communiste et socialiste. «L’une des plus graves menaces qui planent sur notre pays, est le spectre du socialisme, qui détruit nations et sociétés», a-t-il prévenu, avant de prendre pour exemple «la situation au Venezuela» : «[Celle-ci] nous le rappelle à tous : le socialisme et le communisme n’ont rien à voir avec la justice, n’ont rien à voir avec l’égalité, n’ont rien à voir avec l’éradication de la pauvreté et n’ont rien à voir avec l’intérêt suprême de la nation», a-t-il assuré. Et de poursuivre : «[Ils] n’ont qu’un seul objectif : donner le pouvoir à la classe dirigeante

Mais les contempteurs de ces idéologies peuvent se rassurer : «Je répète aujourd’hui un message à l’endroit du monde que j’ai déjà fait passer à mon pays : l’Amérique ne sera jamais un pays socialiste», a assuré Donald Trump. Une certitude qu’il avait effectivement déjà martelée par le passé à plusieurs reprises.

Le locataire de la Maison Blanche a fait valoir qu’«au cours du dernier siècle, le socialisme et le communisme ont tué 100 millions de personnes». Puis le chef d’Etat a mis en garde contre «cette idéologie totalitaire» qui, en exploitant les «technologies modernes», pouvait mettre en œuvre de nouvelles formes «d’oppression, de domination».

Loading...

Le président républicain ne s’est pas arrêté à une critique des idéologies communiste et socialiste. Selon lui, la liberté est également menacée en Occident – en tout cas au sein des «nations libres» – par les GAFA : «Un petit groupe de plateformes de réseaux sociaux sont en train de prendre un pouvoir gigantesque sur ce que nous pouvons voir, sur ce que nous sommes autorisés à dire», a-t-il estimé, en référence, sans doute, aux mesures prises par les géants des réseaux sociaux visant à limiter les discours jugés haineux ou extrémistes – des mesures perçues par certains comme relevant de la censure politique.

Enfin, Donald Trump a fait référence, sans le nommer, au concept d’«Etat profond» : «Une bureaucratie sans visage travaille dans le secret, vient saper la démocratie», a-t-il pointé du doigt.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “«Les Etats-Unis ne seront jamais un pays socialiste», réaffirme Donald Trump à l’ONU

    1. c.i.a.

      Je devrais faire lire cet article, à mon amie gauchiste socialiste, c`est tout juste si elle n`a pas de poster du grand « humaniste«  le Che ,sur son mur du salon.

      Je suis sûre que cet article la mettrait hors d`elle, tellement elle est anti-américaniste primaire,ce n`est pas facile de faire résoner une personne bornée!!

    2. Michel

      Les États-Unis ne seront jamais socialistes ? Alors, c’est un pays qui est condamné à ne jamais connaître la justice sociale ? À ignorer pour toujours les droits-créances ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *