toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le président polonais dément avoir dit qu’Israël était à l’origine de l’antisémitisme en Pologne


Le président polonais dément avoir dit qu’Israël était à l’origine de l’antisémitisme en Pologne

« La citation n’est pas seulement inexacte mais elle est fausse. Le site Jewish Insider a inventé tout cela »

Le bureau du président polonais Andrzej Duda a démenti vendredi un rapport selon lequel il aurait blâmé Israël pour les récents incidents antisémites dans le pays lors d’une réunion avec des responsables juifs américains, affirmant que l’information était « manifestement fausse ».

Selon un article paru plus tôt dans Jewish Insider et plusieurs sources ayant assisté à la réunion de mercredi à New York avec de hauts responsables de la communauté, Duda a affirmé que les propos offensants du ministre israélien des Affaires étrangères avaient provoqué une augmentation de l’antisémitisme en Pologne.

« La citation n’est pas seulement inexacte mais elle est fausse. Le président Duda n’a jamais affirmé qu' »Israël est responsable des récentes attaques antisémites en Pologne ». Tous les participants à ladite réunion peuvent corroborer cela. Le site Jewish Insider a inventé tout cela, » s’est défendu le porte-parole Blazej Spychalski a déclaré au Times of Israel.

En février, le ministre israélien des Affaires étrangères, Israel Katz, avait exacerbé les tensions avec Varsovie lorsque, citant l’ancien Premier ministre Yitzhak Shamir en disant que « les Polonais têtent l’antisémitisme avec le lait de leur mère ».

Loading...

En février 2019, le Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, avait annulé à la dernière minute son déplacement à Jérusalem pour le sommet du groupe de Visegrad.

Une loi controversée adoptée en février 2018 permettait d’attaquer en justice « ceux qui imputent au peuple polonais une complicité dans les crimes de la Shoah ».

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Le président polonais dément avoir dit qu’Israël était à l’origine de l’antisémitisme en Pologne

    1. Charbit

      L’Europe de l’est a un passé antijuifs récurrent, cela, tout le monde le sait, la Pologne reste encore antijuifs et eux mêmes ont du mal a se convaincre du contraire.

    2. andre

      Et si nous cessions de remuer les souvenirs, certes parfois horribles, des actions de CERTAINS polonais pendant l’occupation nazie, et tentions de reamorcer une relation qui fut florissante il y a longtemps certes (Kasimiercz: les Juifs nomment leur ville en l’honneur du roi Casimir) ? Israel n’a-t-il pas assez d’ennemis ? « le lait de leur mere » ne peut plaire ni aux uns ni aux autres (affaire Bensoussan, que j’ai soutenu: ce ne serait pas le cas s’il y revenait tous les quinze jours). Et ne discutons pas trop des proportions de Polonais qui ont aide les Juifs, ou qui ont aide au massacre. Aujourd’hui est venu le temps de reparer.

    3. Charbit

      @André, pas pour moi, j’ai toujours du mal avec les Allemands, les Polonais et autres Lituanien, Letton,Ukrainien et même Russe, nos ennemis direct sont les arabes, ceux qui veulent notre remplacement avec souvent l’approbation de l’Europe,Mon Grand-père(z.l)fut déporté deux ans a Mauthausen, sa haine des gens des pays de l’est fut si grande et ce jusqu’à sa mort…Pour ma part je n’oublie pas et ne pardonne pas..

    4. Jacques B.

      @ andre : vous semblez oublier que ce sont les Polonais, via leur gouvernement, qui ont ouvert les hostilités avec leur loi de 2018 brimant totalement la liberté d’expression sur la Shoah, en l’occurrence la responsabilité des Polonais dans la Shoah. Quand on veut pacifier une relation, on ne commence pas par menacer de prison quiconque rappelle quelques vérités historiques… par ailleurs cela s’appelle n’avoir pas d’arguments, quand on réduit au silence ceux qui pensent différemment de soi.

    5. andre

      Je retiens l’argument de Jacques B. A Charbit: je vous comprends, mais je pense qu’Israel doit pour sa survie se trouver sinon des amis, du moins des amis de circonstance: justement, en Europe, les pays de l’Est sont les seuls qui n’adoptent pas pour le moment l’attitude anti-israelienne de la majeure partie de l’Europe. Ce serait stupide, voire suicidaire, de ne pas saisir cette main peut-etre tendue. Cette occasion ne se representera peut-etre plus. Je sais, pour avoir deja commente sur cette question, que le point de vue que je defends est a l’oppose de celui de beaucoup de lecteurs de ce site et de sites voisins. Mais je suis conscient des dangers et de l’urgence…

    6. Esther

      L’église chrétienne est responsable avec ses conciles, ses penseurs (Jean Chrisotome…), ceux qui ont diffusé l’antisémitisme par les sermons, par la diffusion avec l’essor de l’imprimerie (Jost Amman…). Les Polonais très croyant n’avaient plus qu’a passer a l’acte ou a laisser faire (le mobile du Crime qui est le vol). L’église était censée poursuivre l’oeuvre du premier testament (quelle a nommée d’ailleurs l’ancien) et donc les juifs n’avaient plus lieu d’être puisque les Chrétiens se considéraient comme étant eux les nouveaux juifs en amalgamant notre culture a leur culture Romaine Mithridate. Au passage de faire avant les Musulmans disparaître les lieux de Cultes, comme pour prétendre qu’ils n’avaient pas été Payens avant d’être Tritéistes.
      Heureusement Vatican II a un peu remis les pendules a l’heure.

    7. Esther

      C’est l’église chrétienne qui est responsable avec ses conciles, ses penseurs (Jean Chrisotome…), ceux qui ont diffusé l’antisémitisme par les sermons, par la diffusion avec l’essor de l’imprimerie (Jost Amman…). Les Polonais très croyant n’avaient plus qu’a passer a l’acte ou a laisser faire (avec le bénéfice des biens spoliés). L’église se croyait destinée a poursuivre l’oeuvre du premier testament (quelle a nommée d’ailleurs l’ancien) et donc les juifs n’avaient plus lieu d’être puisque les Chrétiens se considéraient comme étant, eux, les nouveaux « juifs », ils ont amalgamé une partie de notre culture a leur culture Romaine Mithridate. Comme cela nous paraissait ni logique ni juste on ne pouvait pas adhérer, en contradiction, il fallait qu’on disparaisse. Ils ont fait ce que certains Musulmans font, c’est a dire faire disparaître les lieux de Cultes payens. Les puissantes familles Romaine ont pu avec cette nouvelle croyance perdurer et faire fructifier leur fortune en nommant de manière pérenne leurs descendants a la tete du nouveau pouvoir.
      Vatican II a depuis la Shoa, un peu remis les pendules a l’heure.

    8. andre

      A Esther. Ne pensez-vous qu’en Pologne, l’antisemitisme est nettement plus recent ? ce n’est qu’au dix-septieme siecle, je crois, que la population juive a ete importante: les Juifs, qui fuyaient l’Europe occidentale (deja) antisemite, ont ete plutot bien accueillis, sinon par la population polonaise, du moins par les personnages plus importants du royaume. Instruits, ils pouvaient servir d’administrateurs auxiliaires de domaines (relire Isaac Bashevis Singer, « The Manor », par exemple). N’a-t-il pas fallu que la tradition antisemite chretienne se complete par une jalousie de classe, exacerbee par la suite par la part que de nombreux Juifs ont prise a l’installation du communisme, pour que le peuple polonais se nourrisse en grande partie de l’antisemitisme qui a contribue a la tragedie ? Ceci dit, et je reponds a nouveau au message de Jacques B., il me semble me souvenir que l’origine de la severe crise actuelle se trouve dans un article d’un journal allemand qui (betise ou malveillance ?) avait designe sous le nom de « camps de concentration polonais » les camps de concentration en Pologne. Nous aurions du a ce moment soutenir leur protestation, plutot que de poser a nouveau (et entermes peu mesures) la question de l’attitude globale de la Pologne pendant les annees noires.

    9. Jacques B.

      @ Esther : certaines églises chrétiennes, non catholiques mais protestantes surtout, ont bien avant le concile Vatican II (qui ne les concernait d’ailleurs pas) adopté une position « judéophile », puisqu’elles ont eu tendance à revenir aux écrits bibliques (alors que l’Église catholique a longtemps, et même encore aujourd’hui d’une certaine manière, considéré que le prêtre était l’intermédiaire entre le croyant et Dieu, donc pas vraiment besoin de lire la Bible), lesquels textes bibliques disent clairement que Dieu n’a pas rejeté Israël, au contraire, et par exemple annonçaient depuis très longtemps le retour d’Israël sur sa terre (Ézéchiel entre autres)…
      Je sais qu’en milieu francophone on a tendance à ne voir le christianisme qu’au travers de l’église catholique, alors qu’au niveau mondial, les diverses branches protestantes représentent 900 millions de gens (chiffre Wikipédia).

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *