toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Erdogan menace l’UE de laisser entrer au moins 4 millions de migrants en Europe


Erdogan menace l’UE de laisser entrer au moins 4 millions de migrants en Europe

Recep Tayyip Erdogan dit son exaspération d’accueillir 4 millions de migrants fuyant les conflits du Proche-Orient et affirme que si l’Union européenne ne contribue pas davantage à aider la Turquie, Ankara pourrait les laisser affluer vers l’Europe.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, dont le pays accueille plus de quatre millions de réfugiés, a menacé ce 5 septembre d’en laisser affluer une nouvelle vague vers l’Union européenne s’il n’obtenait pas davantage d’aide internationale.

Plus de 3,5 millions de ces réfugiés sont des Syriens. Ankara souhaite la création en Syrie d’une «zone de sécurité» où ils pourraient retourner : «Si cela n’arrive pas, nous serons obligés d’ouvrir les portes. Soit vous nous aidez, soit, si vous ne le faites pas, désolé, mais il y des limites à ce que l’on peut supporter», a déclaré le président turc lors d’un discours télévisé à Ankara. Et de poursuivre : «Nous disons, établissons une zone de sécurité […] si nous faisons une telle chose, cela soulagera la Turquie.»

Affirmant que la Turquie avait dépensé 40 milliards de dollars et n’avait obtenu que trois milliards d’euros de l’Union européenne (UE) pour l’accueil des réfugiés syriens, Recep Tayyip Erdogan a ajouté : «Nous n’avons pas eu de soutien suffisant, et nous serons obligés de faire cela pour l’obtenir.» La Turquie et l’UE ont conclu en 2016 un accord qui prévoyait le retour en Turquie de migrants entrés illégalement en Grèce en échange notamment d’une aide financière de 6 milliards d’euros de l’UE à Ankara.

Loading...

Natasha Bertaud, porte-parole de la Commission européenne, a cependant répliqué : «A ce jour l’Union européenne a alloué 5,6 des 6 milliards d’euros approuvés.» Elle a assuré que le restant serait versé «prochainement».

La Turquie négocie également sa «zone de sécurité» avec les Etats-Unis et Recep Tayyip Erdogan a assuré qu’il était «déterminé» à ce qu’elle soit créée «d’ici la dernière semaine de septembre». L’objectif affiché est d’installer un million de migrants «dans une zone de sécurité de 450 kilomètres le long de la frontière.»

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Erdogan menace l’UE de laisser entrer au moins 4 millions de migrants en Europe

    1. Robert Davis

      Il est évident qu’il ne faut pas dépendre de la turquie pour se protéger des envahisseurs « migrants »!!! Il faut cesser de sauver les migrants en mer c’est tout. Qu’ils se noient c’est la seule dissuasion. Salvini a raison de les empêcher d’accoster et ce crétin de conte a eu tort de saboter son travail et le partenariat.

    2. Maria

      moi de france, vous voulez dire « crevards », j’imagine.
      Pour calmer ce rapace rien de tel que de brandir la menace d’une riposte commerciale européenne.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *