toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attaques en Arabie saoudite : Riyad n’écarte pas une frappe militaire contre l’Iran


Attaques en Arabie saoudite : Riyad n’écarte pas une frappe militaire contre l’Iran

L’Arabie saoudite en est désormais convaincue : l’Iran est derrière les attaques survenues le 14 septembre contre l’une de ses installations pétrolières. Riyad emboîte ainsi le pas à Washington qui souhaite contrer cette attaque.

L’ambassadeur saoudien en Allemagne a déclaré ce 19 septembre que toutes les options étaient sur la table en termes de représailles aux récentes attaques sur les installations pétrolières saoudiennes.

Interrogé sur la possibilité d’une frappe militaire contre l’Iran, il a répondu: «Bien sûr, tout est sur la table, mais vous devez bien en discuter», a déclaré le prince Faïsal bin Farhan al-Saud à la radio allemande Deutschlandfunk, cité par Reuters.

«D’où que viennent les attaques, [Téhéran] est certainement derrière [les responsables] puisque l’Iran les a construits […] les frappes n’ont pu être menées qu’avec l’aide de l’Iran», a-t-il ajouté.

Réagissant aux accusations saoudiennes et américaines contre l’Iran, le géopolitologue et spécialiste du Moyen-Orient Hamid Chriet a estimé que «l’enquête de l’Arabie saoudite [était] intéressante au niveau international [et qu’elle devrait] être appuyée par la France et la Russie».

«Je crois qu’il y a deux axes à jouer : d’abord une négociation avec l’Iran pour établir par exemple un pacte de non-agression avec l’Arabie saoudite […] il faut aussi trouver une résolution au sein du Conseil de sécurité pour stopper le conflit au Yémen», a-t-il déclaré.

Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a jugé «relativement peu crédible» jeudi que l’attaque ayant visé des installations pétrolières d’Arabie saoudite ait pu être perpétrée par les rebelles houthis du Yémen.

«Les Houthis (..) ont annoncé que c’était eux qui avaient provoqué cette intervention. C’est relativement peu crédible», a-t-il déclaré sur la chaîne d’information CNEWS. Les Houthis ont revendiqué les attaques mais l’Arabie Saoudite a accusé l’Iran d’en être responsable.

Donald Trump a affirmé ce 18 septembre disposer de «beaucoup d’options» pour répondre à l’Iran après les attaques contre les infrastructures pétrolières saoudiennes que Washington et Riyad impute à Téhéran.

«Il y a beaucoup d’options. Il y a l’option ultime et il y a des options bien moins élevées que cela», a répondu le président américain aux journalistes l’interrogeant depuis Los Angeles, en faisant allusion à une possible réponse militaire à l’Iran.

Learn Hebrew online

Il a également précisé que le détail des nouvelles sanctions contre le régime islamique serait précisé «d’ici 48 heures», quelques heures après avoir annoncé leur durcissement «substantiel» sur Twitter.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Attaques en Arabie saoudite : Riyad n’écarte pas une frappe militaire contre l’Iran

    1. robert davis

      Il est plus qu’évident que l’attaque du drone sur l’Arabie venait d’iran et d’ailleurs il a bien frappé à l’est et non à l’ouest du pays et ce n’est pas les houthis sans le sou qui pouvaient posséder des drones ni la technologie qui va avec. L’Abie devrait envoyer ses avions bombarder l’iran et en particulier les sites nucléaires puisque pour des raisons diplooooomatiques à la noix personne d’autre n’ose le faire. Il est évident que ses chasseurs ne risquent rien de chez rien, pas un seul ne serait abattu à coup de sauce tomate par les iraniens.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *