toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Après le hoax russe, le hoax Ukraine. La saga anti-Trump continue… dans le mur pour cacher la corruption de Joe Biden et de son fils


Après le hoax russe, le hoax Ukraine. La saga anti-Trump continue… dans le mur pour cacher la corruption de Joe Biden et de son fils

La chaîne très à gauche MSNBC a coupé – en direct – la partie des propos du président Trump où il explique qu’il faut enquêter sur la corruption de Joe Biden et de son fils avec l’Ukraine.

La question n’est pas de savoir si cette nouvelle « énorme » affaire d’impeachment va disparaître, car elle va disparaître, mais en combien de temps. La semaine dernière, une « énorme » affaire d’impeachment du juge à la Cour suprême nommé par Trump a été montée en mayonnaise par les médias. 48 heures non-stop. Et puis l’affaire a disparu. Maintenant c’est l’Ukraine.

Dans deux ans, quelqu’un dira de Trump : « il est impliqué dans plusieurs affaires de trahison », en oubliant que le dossier russe, qui a duré plus de 2 ans, s’est conclu par une non-existante du dossier russe, et le dossier ukrainien actuel, pareil.

Peut-être est-ce leur seul but, interpeller les gens qui ne s’intéressent pas à la politique afin de noircir la réputation de Trump avant les élections.

Loading...

Peut-être…

Chaque matin, des djihadistes se réveillent et se réunissent toute la journée pour chercher des moyens de commettre un attentat.

Chaque matin, des salles de rédactions, au New York Times, chez CNN, MSNBC et au Washington Post, se réveillent et se réunissent pour chercher des moyens de détruire Trump.

Comme les djihadistes envers les mécréants que nous sommes, les journalistes pensent que Trump a commis un crime, et qu’il faut le punir. Quel crime ? Etre Trump, penser et agir comme Trump, et non comme ces ayatollahs.

Dossier ukrainien

On sait maintenant que le lanceur d’alerte dont tous les médias parlent n’en était pas un. Un lanceur d’alerte est une personne qui a personnellement entendu ou vu des faits qu’il considère comme répréhensibles. Ce lanceur d’alerte, un agent de la CIA infiltré à la Maison-Blanche, a entendu quelqu’un faire un commentaire sur la communication téléphonique entre Trump et le président ukrainien.

On connaît le contenu de la conversation entre les deux présidents car Trump en a publié le transcript – les communications téléphoniques du président ne sont plus enregistrées depuis 9/11.

Learn Hebrew online

On sait que Nancy Pelosi, la présidente Démocrate de la Chambre des représentants, s’est couverte de ridicule en appelant une mesure d’impeachment sans avoir ni vu le transcript de la communication reprochée à Trump, ni le rapport du lanceur d’alerte.

Biden en ligne de mire

Pelosi, les médias, les politiques, ont accompli une chose : ils ont tourné les projecteurs sur l’affaire de corruption de Joe Biden en Ukraine, où son fils a été embauché à 50 000 dollars par mois au Conseil d’administration d’une entreprise de production de gaz, alors que Joe était en charge du dossier gaz avec l’Ukraine pour l’administration Obama.

Hunter Biden, le fils prodige à 50 000 dollars par mois – dans un pays où le salaire moyen est de 200 dollars, ne parle pas un mot de russe, ne connaît rien au secteur du gaz, n’a aucune formation, aucune compétence, aucune expérience, avec le secteur. Et ça lui rapportait 50 000 dollars par an jusqu’en début 2019, quand il a renoncé à son poste.

Loading...

Les médias vont tenter d’enterrer l’affaire. Les Républicains n’ont pas la colonne vertébrale pour la garder en vie. Trump oui. Elle va coûter à Biden l’élection présidentielle. Il aurait mieux fait de rester chez lui à s’occuper des ses petits enfants, et savourer une fin de carrière vide mais sans histoire…

© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *