toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Allemagne: un ancien SS impliqué dans le massacre d’Ascq, vient de décéder sans être inquiété par la justice


Allemagne: un ancien SS impliqué dans le massacre d’Ascq, vient de décéder sans être inquiété par la justice

Un ancien SS de 96 ans, menacé de comparaître prochainement pour avoir cautionné un massacre en France en 1944 et tenu des propos négationnistes sur l’Holocauste, vient de décéder, a indiqué dimanche à l’AFP le parquet chargé des poursuites.

«Je peux confirmer qu’il est décédé», a déclaré à propos de Karl Münter la porte-parole du parquet de Hildesheim, en Basse-Saxe (nord), Christina Pannek. Elle a évoqué une mot naturelle. «La procédure engagée contre lui est du coup éteinte», a-t-elle ajouté.

Cet ancien SS, impliqué dans le massacre d’Ascq dans le nord de la France en 1944, venait tout juste en juillet d’être mis en accusation par le parquet en vue d’un procès pour incitation à la haine raciale et atteinte à la mémoire des morts.

Karl Münter était poursuivi pour des propos fin 2018 à la chaîne de télévision publique ARD. Il y avait notamment assuré que le chiffre de 6 millions de juifs assassinés par les nazis était exagéré. «J’ai lu récemment quelque part que ce chiffre était faux, je n’y crois plus à tout cela», affirmait-il.

L’ancien SS avait aussi cautionné le massacre de 86 victimes civiles d’Ascq. Interrogé par ARD pour savoir s’il regrettait ces événements, l’intéressé, affirmant n’avoir pas directement participé à la tuerie mais avoir surveillé les personnes arrêtées, avait répondu: «Non pas du tout ! Pourquoi devrais-je regretter ?» «Si j’arrête des gens, je suis responsable d’eux. Et s’ils tentent de fuir j’ai le droit de tirer sur eux», avait-il ajouté.

Ces propos avait suscité l’indignation en France notamment. Le massacre avait été commis dans la nuit du 1er au 2 avril 1944 en représailles au déraillement d’un train transportant environ 350 SS.

Le procès qui devait se tenir en Allemagne, sous réserve de l’état de santé de l’accusé, était une revanche pour les descendants des victimes. Car la justice allemande avait en mars 2018 a abandonné des poursuites pour son rôle direct en 1944, arguant du fait que l’intéressé avait déjà été condamné par un tribunal militaire en France en 1949 et qu’il ne pouvait être jugé une seconde fois.

Karl Münter n’a en Allemagne jamais vu cette peine exécutée et a pu poursuivre sa vie comme employé de poste. Jusqu’au bout il a gardé des sympathies avec l’idéologie nazie. Selon ARD, il a participé en novembre 2018 à une réunion du parti néonazi allemand NPD en Thuringe, pour y parler en tant que «témoin de l’époque» et signer des photos de lui. Il était considéré comme un «héros» au sein de cette mouvance, selon la chaîne allemande.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Allemagne: un ancien SS impliqué dans le massacre d’Ascq, vient de décéder sans être inquiété par la justice

    1. Jacques B.

      De toute façon, quiconque s’est un peu penché sur le nazisme et l’Allemagne sait que la « dénazification » n’a eu de dénazification que le nom : c’est à un toilettage de façade que l’on a eu droit, pas une remise en cause profonde et les nombreuses condamnations que cela aurait dû entraîner. Non, juste quelques responsables, pour la galerie, et l’immense majorité des SS et autres gestapistes laissés en liberté quand ils n’ont pas carrément été promus comme par exemple l’ex-chancelier autrichien Kurt Waldheim.
      Voir par exemple, à ce sujet, l’excellent film (basé sur une histoire vraie) « Le Labyrinthe du silence » qui montre à quel point les résistances furent fortes, en Allemagne, pour que passe en jugement d’anciens SS ayant sévi à Auschwitz.

    2. Esther

      J’invite tous ceux qui font du pic poul hassidique a s’interroger et a nous délivrer une réponse. Pour quelle raison vous affirmez que si on suit vos préceptes thoracique on va vivre longtemps et donc vieux sous entendu que sinon on partira avant, et qu’on constate tous que la plupart des dignitaires nazis arrivent a presque cent ans !!!
      En réalité a part rabaisser les femmes vous ne savez rien.

    3. Pinhas

      Bravo Esther . Tu dis et tu es dans la vérité .

      La je sorts un peu du sujet concernant l’ordure qui vient de clamser .
      Bon débarras et il va en chier la haut ….

      Oui , bien entendu prier c’est important mais pas prier sans cesse , comme une machine qui a beugué .
      Prier sans cesse est être un inutile .
      L’Éternel est sans doute touché par nos prières mais pas seulement par elles mais par nos actes .
      Les actes , les mitsvas sont les vraies prières qui vont directement vers l’Eternel .
      Celui qui met la femme en arrière de la Thora est un odieux personnage qui ne connait pas l’Eternel .

      La Femme nous met au monde et nous protège nous les hommes .
      Elles sont plus clairvoyantes que nous et plus organisées .

      Lorsque pour sortir la Thora on comptera les femmes et non seulement les hommes alors l’Eternel sera pleinement heureux .

      Une seule femme dans une synagogue priant avec coeur et dans sa propre langue et non dans un texte dont on ne saisi un mot , la thora est dans ses bras .
      Je m’adresse à ces hypocrites qui lisent en hébreux et ou en phonétique sans comprendre ce qu’ils lisent ou débitent .
      Vos prières sont veines et muettes si ne les comprenez pas , si vous ne les ressentez pas au fond de votre coeur et de votre âme .
      J’ai cessé de me rendre à la synagogue car j’y ai vu des choses qui m’ont déplues alors je prie chez moi tous les matins en Français après avoir récité le Shéma Israël dont je connais la traduction .
      Mais j’ajoute que l’Eternel est en chacun de nous et de tout .

      PS / Voilà très longtemps que je n’avais posté de mots mais grâce à Ester et pour toutes les Femmes mises en retrait par les religieux hypocrites j’ai fais exception .

    4. Cyrano

      Combien d’assassins laissés en liberté sans être inquiété. Tout ça est voulu.
      La promotion aux vermines est accordée comme Papon et compagnie.
      Même des collabos résistants de la dernière heure ont été honoré par la République.
      Je me souviens enfant, dans ma rue habitait un vieux épicier. Pendant la guerre il était résistant. Face à son commerce habitait toujours l’ancien collabo qui l’avait vendu à la gestapo. Le malheureux épicier a eu la chance de revenir vivant des camps. Tout les anciens du quartier savaient, et tout le monde s’en foutait.
      Alors la dénazification, ou la désislamisation , même foutaise.

    5. Dorylée

      « …menacé de comparaître prochainement… » Tu parles !!! Si les Chleus avaient eu un tant soit peu l’intention de le juger pour ses saloperies de SS attardé, en 75 ans, ils auraient largement eu le temps. Cela me rappelle l’histoire de ce policier allemand qui intégra la Gestapo le moment venu puis repris son boulot de policier après la guerre. À l’heure de prendre sa retraite, son temps de service dans la Gestapo a été pris en compte. Cela n’a choqué aucun Allemand.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *