toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Présidentielle américaine : la candidate démocrate Elizabeth Warren, « Pocahontas », s’était inventée des origines amérindiennes


Présidentielle américaine : la candidate démocrate Elizabeth Warren, « Pocahontas », s’était inventée des origines amérindiennes

Alors qu’Elizabeth Warren, candidate démocrate,  avait toujours assuré avoir des origines amérindiennes, Donald Trump prétendait le contraire.

C’était devenu presqu’un jeu entre Elizabeth Warren et Donald Trump. La sénatrice démocrate du Massachusetts est une fervente opposante au président américain qui le lui rend bien. Dès qu’il le peut, il ironise sur les origines amérindiennes revendiquées d’Elizabeth Warren. À sa manière, il lui a donné le surnom de « Pocahontas ». Alors qu’il ne croit pas du tout en ses origines, il lui a lancé le défi de passer un test ADN. « Je donnerai un million de dollars à votre ONG favorite si vous faites ce test et qu’il prouve que vous êtes indienne », avait-il lancé début 2018 lors d’un meeting dans le Montana.

« Je sais que j’ai fait des erreurs »

Pas impressionnée, Elizabeth Warren a réalisé ce test. Résultat : elle aurait une très légère ascendance amérindienne, remontant entre six et dix générations selon les spécialistes, rapporte The Huffington Post. Un résultat qui avait provoqué la colère de nombreuses associations amérindiennes qui estiment qu’il remonte à « bien trop loin et qu’il n’était pas possible de savoir si les traces retrouvées correspondaient à des ancêtres autochtones nord-américains ou du sud du continent ».

Sur son site Internet, Elizabeth Warren a dans la foulée fait disparaître toutes les mentions de l’affaire du test ADN.

Loading...

Rapidement, Elizabeth Warren a pris la parole pour dire à quel point elle était  « désolée pour le mal causé », alors qu’elle avait à plusieurs reprises assuré que cette ascendance avait largement pesé dans son histoire familiale. « Comme tout un chacun qui est honnête avec lui-même, je sais que j’ai fait des erreurs », avait-elle auparavant déclaré face aux associations.

De son côté, Donald Trump n’a pas encore célébré sa victoire, mais nul doute qu’il le fera à sa manière et avec ses mots.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Présidentielle américaine : la candidate démocrate Elizabeth Warren, « Pocahontas », s’était inventée des origines amérindiennes

    1. Robert Davis

      Quel que soit son ascendance cette pocahondas est une imbécile pur jus et même les incas ne veulent pas d’elle!

    2. Slam

      Affaire Elizabeth Warren
      Ses test ADN auraient mis en évidence la présence de molécules de gaz hilarant, du Clinton256 qui provoquerait des troubles irrémédiables de la personnalité.

    3. Cyrano

      Quand je pense que l’adolphe l’aurait mise dans les chambres à gaz elle aurait mieux fait de prendre la défense des juifs que son parti méprise. Comme quoi quand on ferme sa gueule on a moins froid aux dents.

    4. michel Boissonneault

      je l’aime bien cette élisabeth warren car elle est présentement la 2 ième dans la campagne a la chefferie démocrate …. elle est la bernie sanders en version féminin et plus jeune avec le même programme ….. elle sépare tout les démocrates , elle divise les modéré bref elle fout la merde dans ce Parti … je l’approuve donc elle donne tout les chances a Trump d’être réélu

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *