toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Macron appelle à renommer des rues en hommage aux soldats africains


Macron appelle à renommer des rues en hommage aux soldats africains

Un devoir de mémoire. Emmanuel Macron a participé ce jeudi 15 août à la cérémonie du 75ème anniversaire du débarquement de Provence, à Saint-Raphaël (Var). À cette occasion il a rendu hommage aux soldats africains qui ont donné leur vie pour la France et a appelé les maires de l’Hexagone à renommer des rues en leur mémoire.

“La très grande majorité des soldats de la plus grande force de l’armée française de la libération venaient d’Afrique: Français d’Afrique du Nord, pieds noirs, tirailleurs algériens, marocains, tunisiens, zouaves, spahis, goumiers, tirailleurs que l’on appelait sénégalais mais qui venaient en fait de toute l’Afrique subsaharienne, et parmi eux des Guinéens, des Ivoiriens. Et pourtant qui d’entre nous se souvient aujourd’hui de leur nom, de leur visage?”, a commencé, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus, Emmanuel Macron face à son auditoire. […]

Je lance aujourd’hui un appel aux maires de France pour qu’ils fassent vivre, par le nom de nos rues et de nos places, par nos monuments et nos cérémonies, la mémoire de ces hommes qui rendent fiers toute l’Afrique et disent de la France ce qu’elle est profondément: un engagement, un attachement à la liberté et à la grandeur, un esprit de résistance qui unit dans le courage” […]

HuffPost

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Macron appelle à renommer des rues en hommage aux soldats africains

    1. GG

      Ah, Manu, décidément, tu me fais penser à Lee Anderson, le personnage principal du livre de Boris Vian : « j’irai cracher sur vos tombes » … !!!

    2. Esther

      « L’éloge de la Folie », j’invite tous les juifs a lire l’ouvrage de Didier Érasme de Rotterdam, écrit en 1511 dans un ton résolument moderne et d’actualité. En lisant ce merveilleux livre vous comprendrez a quel point ce Président est lamentable.

    3. pauledesbaux

      voir la provenance des chèques versés sur son compte en banque ici et ailleurs le service de renseignement étranger n’est pas soumis à la doxa française

    4. Rosa SAHSAN

      Bientôt je vais habiter rue mamadou. Ce petit président est de plus en plus lamentable. La France a une part d’Afrique en elle? Ah oui première nouvelle.
      De Gaulle doit se retourner dans sa tombe.
      LA FRANCE EST DE RACE BLANCHE AVEC SES RACINES JUDEO CHRETIENNES.
      ROSA

    5. Robert Davis

      Tous les pretextes sont bons pour le mufti micron à la noix d’islamiser la France. Il n’y avait pas selon lui des blancs parmi les troupes? pourquoi ne pas nommer les rues d’après eux? s’il croit se faire élire par les mus il se trompe. MARINE PRESIDENTE.

    6. hervé

      Il est urgent de virer cette saloperie et bien voter la prochaine fois, ni gauche ni droite car c’est quif quif. La soumission de la france à l’islam ne date pas seulement de cette saloperie actuelle, mais depuis 1962, puis 1967 et c’est devenu pire en 1973, lorsque les arabes ont pris une nouvelle raclée d’un tout petit pays. « vous m’avez compris. » A la prochaine, tous les français qui ne voteront pas Marine, seront des traitres à la patrie.

    7. hervé

      Tout le monde a dû se rendre compte que la salope dans son allocution télévisée, a fait l’éloge des africains, marocains et qu’il a omis de mentionner les dizaines de milliers de Pieds-Noirs parmi lesquels de nombreux Juifs ont été tués en libérant cette france qui est devenue francarabia.

    8. Jacques B.

      L’armée d’Afrique du nord, dite armée d’Afrique, a fait comme le reste de l’armée française, à l’époque : elle est restée l’arme au pied, fidèle au Maréchal Pétain, entre juin 40 et novembre 42. Elle a laissé Rommel débarquer en Afrique du nord, ce Rommel que les FFL combattirent aux côtés des Anglais notamment.
      Cetta armée d’Afrique a canardé les Américains lorsqu’ils ont débarqué au Maroc fin 42 pendant plusieurs jours, occasionnant de lourdes pertes.
      Elle n’a tourné casaque pour se ranger aux côtés des Alliés qu’après s’être fait tirer l’oreille, et parce que la Méditerranée la séparait de la France métropolitaine.
      Amalgamée avec les forces françaises libres qui elles n’avaient jamais cessé le combat contre l’Allemagne, elle a ensuite participé au débarquement de Provence.
      Même si cette armée était effectivement composée de pas mal d’Africains (sans doute un peu plus de la moitié), ces soldats se sont battus pour la France en tant que Français, pas en tant qu’Africains.
      Vouloir les mettre en avant aujourd’hui, surtout 75 ans après les faits, n’a donc pas grand sens.
      Il s’agit à l’évidence, une fois de plus, de grossière démagogie de la part de Macron, en vue de s’acheter les grâces des populations des « quartiers », populations qui d’ailleurs ne se sentent souvent pas beaucoup françaises.
      Une fois de plus de la part de cet imposteur et de ce traître, il s’agit de mettre l’étranger, notamment africain, notamment musulman, avant la France. Une fois de plus, c’est un camouflet fait à la France.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *