toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le jour du Brexit, Londres mettra «immédiatement» fin aux règles de l’UE de libre circulation


Le jour du Brexit, Londres mettra «immédiatement» fin aux règles de l’UE de libre circulation

A l’approche de la date du Brexit, le torchon brûle entre Bruxelles et Londres. Pour sa part, le gouvernement britannique entendrait s’affranchir «immédiatement» des règles de l’UE en matière de libre-circulation des personnes le 31 octobre 2019.

Comme le rapporte Reuters le 19 août, le gouvernement britannique a annoncé qu’il pourrait «immédiatement mettre fin aux règles de la liberté de circulation de l’Union européenne (UE)» à la date prévue du Brexit, le 31 octobre.

Cité par l’agence de presse britannique, un communiqué du Home office stipule en effet que «la liberté de circulation telle qu’elle existe actuellement prendra[it] fin le 31 octobre, lorsque le Royaume-Uni quittera l’UE», et le texte de préciser : «Après le Brexit, le gouvernement mettra en place un nouveau système d’immigration plus équitable qui donnera la priorité aux compétences [des gens] plutôt que d’où ils viennent».

Le Premier ministre Boris Johnson a de son côté déclaré : «Ce que nous allons faire, c’est quitter l’UE et cela signifie que légalement toutes ces pouvoirs reviennent au Royaume-Uni […] Cela ne veut pas dire que nous allons empêcher quiconque d’entrer dans ce pays, cela ne signifie pas que nous deviendrons hostiles à l’immigration ou aux immigrés.»

Londres se montre donc désormais plus catégorique que par le passé quant à l’application du Brexit, conformément au choix des Britanniques exprimé le 23 juin 2016 dans les urnes.

En outre, la position de Londres intervient après une série de mesures annoncées par Bruxelles concernant le concept de libre-circulation entre l’UE et le Royaume-Uni, en cas de Brexit sans accord. En effet, comme le rapporte l’AFP le 19 août, l’UE avait de son côté menacé de mettre immédiatement en place des contrôles douaniers ainsi que des inspections de sécurité alimentaire et de vérification des normes européennes à sa frontière avec le Royaume-Uni.

Souvent présentée comme un acquis fondamental de l’UE, la quadruple libre circulation (des personnes, des marchandises, des services et des capitaux) constitue un pan des négociations entre Londres et Bruxelles.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Le jour du Brexit, Londres mettra «immédiatement» fin aux règles de l’UE de libre circulation

    1. Robert Davis

      BRAVO Mr.Johnson! C’est ce qu’on appelle négocier à la Churchill: Mrs May était bien gentille mais elle donnait l’impression d’être timorée etle mauvais génie de l’ue, petit micro micron en profitait pour se montrer dur en affaire comme un bon à rien d’employé de banque qu’il est. Le genre qui ne sait pas gagner mais fait tout perdre à ses clients! Avec Johnson ça ne marchera pas il a du souci à se faire car la France et l’UE perdront un max. micron va se retrouver dans les cordes et tous verront qu’il n’est PAS un leader.

    2. HENRIETTE Irène

      Et dire qu’on prenait Johnson pour un fou ! Il en faut des « fous » de ce genre car on en a besoin en France comme ailleurs;; Bravo monsieur Johnson.
      Madame May n’était pas apte à gouverner à mon avis.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *