toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Autorité palestinienne a versé des millions de shekels aux 8 terroristes de l’attentat de Sbarro à Jérusalem en 2001 (Vidéo)


L’Autorité palestinienne a versé des millions de shekels aux 8 terroristes de l’attentat de Sbarro à Jérusalem en 2001 (Vidéo)

L’Autorité palestinienne a versé des millions de shekels aux 8 terroristes « héroïques » de l’attentat de Sbarro à Jérusalem en 2001.

Une terroriste qui a choisi de cibler la pizzeria précisément parce qu’elle était encombrée ne comprend pas pourquoi le monde pense que le meurtre d’enfants fait d’elle une terroriste

Les paiements versés par l’Autorité palestinienne aux 8 terroristes se sont élevés à 3 209 740 shekels (910 823 dollars). L’Autorité palestinienne verse chaque mois 25 800 shekels supplémentaires (7 321 dollars) aux terroristes


Il y a 18 ans, Ahlam Tamimi a introduit une bombe dans un étui à guitare et a conduit un kamikaze au magasin de pizza Sbarro, qui a ensuite assassiné 15 Israéliens, dont 8 enfants. Quand Tamimi pense aux enfants qu’elle a assassinés, elle ne regrette rien, en fait, cela la rend heureuse. Voici quelques-unes de ses réflexions sur le meurtre d’enfants:

Tamimi: « Pendant neuf jours, j’ai examiné les lieux avec beaucoup d’attention et les ai choisis après avoir vu le grand nombre de clients du restaurant Sbarro … »
Interviewer: « Vous n’avez pas pensé aux gens qui étaient au restaurant? Les enfants? Les familles? »
Tamimi: « Non »
Tamimi: « Je ne regrette rien et aucun prisonnier palestinien ne regrette ce qu’il a fait … »
Interviewer: « Savez-vous combien d’enfants ont été tués dans le restaurant? »
Tamimi: « Trois enfants ont été tués dans l’opération, je pense. [ Sourires. ] »
Intervieweur: « Huit ».
Tamimi: « Huit?! Huit. » [ Sourit plus largement. ]

Loading...


[PA TV a retransmis l’interview le 23 octobre 2011 après sa libération]


Le meurtrier pour enfants Tamimi a été arrêté par Israël et condamné à 15 condamnations à perpétuité. Cependant, elle a été libérée 10 ans plus tard avec plus de 1 000 prisonniers terroristes, en échange du soldat otage israélien Gilad Shalit. Tamimi, qui vit maintenant en Jordanie où elle anime une émission télévisée, figure sur la liste des « terroristes les plus recherchés » des États-Unis.

Dans une récente interview accordée à Al-Jazeera, elle a expliqué qu’elle ne pouvait pas comprendre pourquoi les États-Unis voulaient l’extrader ni même pourquoi elle était définie comme une terroriste.
« Sept ans après notre libération, les autorités américaines exigent maintenant de me ré-arrêter. Cela a dans une certaine mesure bouleversé nos vies … Pourquoi sommes-nous définis comme » terreur « ? Pourquoi Ahlam est-il défini comme » une terreur Après tout, je fais partie d’un mouvement pour l’indépendance, d’un mouvement de libération nationale, d’un mouvement de résistance agissant pour sa liberté.  »
 [Site Al-Jazeera.net, 28 mars 2019]

Tamimi n’est pas la seule à se voir et à voir ses partenaires terroristes dans l’attentat à la bombe de Sbarro en tant que combattants héroïques de la liberté. L’Autorité palestinienne récompense chacun des enfants assassins impliqués dans l’attentat à la bombe. Palestinian Media Watch a calculé que depuis le bombardement du 9 août 2001, l’Autorité palestinienne avait payé aux 8 terroristes responsables de l’attaque et aux familles des terroristes décédés (appelés « martyrs ») pas moins de 3 209 740 shekels (910 823 dollars). 

Les paiements comprennent les salaires mensuels versés aux terroristes en prison, les versements aux familles des terroristes décédés et les versements aux terroristes qui, comme Tamimi, ont été libérés lors de l’échange Shalit. 

Jusqu’en août 2019, l’Autorité palestinienne a versé de manière cumulative:

  • les terroristes en prison 2.278.800 shekels ($ 646.651).
  • les familles des terroristes décédés à 565 600 shekels (160 500 dollars).
  • Les terroristes libérés dans le cadre de l’accord Shalit se sont élevés à 365 340 shekels (103 672 dollars).

Les paiements aux prisonniers libérés comprennent des « primes de libération » spéciales que le président de l’Autorité palestinienne a ordonné d’accorder aux terroristes libérés en tant que « cadeau présidentiel en tant que marque d’honneur des prisonniers ».

Learn Hebrew online

Les paiements actuels récompensant les terroristes de Sbarro et leurs familles sont de 25 800 shekels (7 321 $) / mois. En dépit de la crise financière auto-infligée de l’Autorité palestinienne, rien que depuis le début de 2019, l’Autorité palestinienne a versé 206 400 shekels (58 569 USD). 

Voir l’affiche suivante pour savoir combien chacun des terroristes a reçu. (Cliquez ici pour télécharger l’affiche.)

En raison de l’importance de Tamimi dans l’attaque, elle est devenue une voix publique pour les terroristes palestiniens.
Alors qu’elle était toujours en prison, elle a été interviewée par la télévision israélienne et la télévision palestinienne l’a retransmise le jour de sa libération. Ce qui suit est un segment plus long de ce qui a été cité ci-dessus:

 
Intervieweur israélien: « Qui a choisi Sbarro [restaurant, comme cible de l’attaque]? »
Tamimi:un demandeur de martyre a un caractère très spécial, et j’ai été étonné de son grand désir de mener à bien l’opération, de son grand désir de passer à une vie différente. Comme c’est beau quand vous faites une personne – [recommence la phrase] [Supposons] qu’il y a une personne pauvre et que vous lui donniez beaucoup d’argent. Il sera heureux et vous-même serez heureux d’avoir réalisé pour lui la vie heureuse qu’il souhaitait. Mon travail consistait à réaliser, pour ce chercheur de martyre, la vie heureuse qu’il souhaitait.  » Il sera heureux et vous-même serez heureux d’avoir réalisé pour lui la vie heureuse qu’il souhaitait. Mon travail consistait à réaliser, pour ce chercheur de martyre, la vie heureuse qu’il souhaitait.  » Il sera heureux et vous-même serez heureux d’avoir réalisé pour lui la vie heureuse qu’il souhaitait. Mon travail consistait à réaliser, pour ce chercheur de martyre, la vie heureuse qu’il souhaitait.  »
Interviewer: « Vous n’avez pas pensé aux gens qui étaient au restaurant? Les enfants? Les familles? »
Tamimi: « Non »
Tamimi: « Je ne regrette rien et aucun prisonnier palestinien ne regrette ce qu’il a fait. Nous nous défendions nous-mêmes. Que sommes-nous censés regretter? Devons-nous regretter de nous défendre? Doit-on regretter que les Israéliens aient tué l’un de nous tué un autre d’entre eux? Nous n’avons aucun regret.  »
Interviewer: « Savez-vous combien d’enfants ont été tués dans le restaurant? »
Tamimi: « Trois enfants ont été tués dans l’opération, je pense. [Sourires.] »
Intervieweur: « Huit ».
Tamimi: « Huit?! Huit. »
[PA TV a retransmis l’interview le 23 octobre 2011 après sa libération]

Loading...

Ce qui suit est un segment plus long de l’entretien avec Al-Jazeera dans lequel Tamimi a demandé pourquoi elle était même considérée comme une terroriste.
 

« En octobre 2011, nous avons été libérés dans le cadre du Free People Deal (échange de prisonniers Shalit). Notre libération a été une grande joie pour nous, le début d’une nouvelle vie, après que l’entité sioniste nous a condamnés à des peines de réclusion à perpétuité. … Sept ans après notre libération, les autorités américaines exigent maintenant de me ré-arrêter, ce qui a dans une certaine mesure bouleversé nos vies … Ma présence en Jordanie me renforce, car aucun accord d’extradition n’a été conclu entre ce pays et Israël. Cela a conduit à une décision légale de ne pas m’extrader, et la position de Jordan sur cette question est claire. Pourquoi sommes-nous définis comme « terreur »? Pourquoi Ahlam est-il défini comme « un terroriste [?] »? Après tout, je Je fais partie d’un mouvement indépendantiste, d’un mouvement de libération nationale, d’un mouvement de résistance agissant pour sa liberté.Les clauses de la charte de l’Assemblée générale des Nations Unies sont de mon côté.  »
[Site Al-Jazeera.net, 28 mars 2019]

L’Autorité palestinienne glorifie tous ses terroristes, y compris les enfants assassins et les kamikazes, en tant que héros. En plus d’accorder un salaire mensuel aux prisonniers terroristes, la loi de 2004 de l’Autorité palestinienne sur les prisonniers libérés et libérés interdit à l’Autorité palestinienne de signer tout accord de paix ne prévoyant pas la libération de tous les terroristes palestiniens, y compris les enfants assassins qui ont perpétré cet attentat. . 

Source : PAL Watch – Traduction Europe Israël

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “L’Autorité palestinienne a versé des millions de shekels aux 8 terroristes de l’attentat de Sbarro à Jérusalem en 2001 (Vidéo)

    1. Rosa SAHSAN

      Et nous les juifs disons merci qui? Merci macron
      Peut-être que je me répète mais silence assourdissant de nos soi-disant dirigeants
      Khalifat, Mergui et Khorsia. Au lieu de se révolter ces 3 abrutis continuent à baver devant ce petit président le plus antisémite de la Vème République et se n’est pas peu dire.
      ROSA

    2. Cyrano

      Si je comprends bien, nos Zélites son copains comme cochon avec les pacifistes palos, c’est pour ça qu’ils distribuent l’argent de nos impôts à leur amis. Donc leurs amis continuent d’assassiner des juifs avec notre pognon.
      Bon jusque là j’ai compris. Donc nos Zélites savent que notre pognon sert a tuer des juifs avec leur consentement. En fait ils entretiennent les criminels.
      Ah mais c’est bon sang bien sûr. — Inspecteur Bourrel —
      Voila pourquoi on autorise à tuer des juifs par personnes interposées sur le territoire français, qu’on laisse la propagande de BDS et l’antisémitisme se propager même ici…
      Je comprends pourquoi la presse dans son ensemble nous montre de pacifistes gazaouis incendier le territoire d’Israël et les méchants israéliens tirer sur les pauvres citoyens qui ne font que tirer des missiles les pauvres chéris. Du moment qu’ils tuent des juifs sur place ça compense ceux que leurs frères n’assassinent pas en France.
      Notre pays est libre, tous ces braves gens ont le droit de manifester dans les rues de France en hurlant mort aux juifs.
      Non mais comme disait l’autre : La France sans les juifs ce n’est plus la France. Tout ça c’est de la tchatche, un peu plus de courage que diable…
      Je vous ai parlé de la France et comme vous le savez je n’en pense pas mieux des autres faux culs d’Européens.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *