toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La nationalité américaine sera désormais refusée aux migrants bénéficiant d’aides sociales


La nationalité américaine sera désormais refusée aux migrants bénéficiant d’aides sociales

La mesure entrera en vigueur le 15 octobre. Elle vise à refuser l’octroi de visas et de cartes de séjour aux migrants les plus susceptibles d’être dépendants de l’État américain.

Une fois n’est pas coutume, la dernière mesure de l’administration américaine promet d’être abondamment commentée. Présentée ce lundi 12 août, elle prévoit que les visas et cartes de résident temporaire soient refusés aux personnes ne disposant pas de revenus suffisants ou bénéficiant d’aides sociales.

Le décompte des aides sociales devient cumulatif

La règle se fonde sur l’Immigration Act de 1882, lequel autorise le gouvernement des États-Unis à refuser un visa à toute personne susceptible de devenir « une charge publique ». L’administration Trump élargira alors la « charge publique » pour y inclure davantage de bénéficiaires des aides sociales. La notion concerne désormais un migrant recevant une ou plusieurs aides sociales pendant plus de douze mois sur une période de trente-six mois.

En outre, le décompte de ces prestations devient cumulatif : à titre d’exemple, deux aides perçues le même mois sont désormais comptabilisées comme deux mois d’aides sociales. La mesure prévoit aussi d’englober dans les aides publiques presque toutes les prestations du Medicaid, la couverture malade destinée aux faibles revenus) ainsi qu’un nombre important d’aides au logement.

Loading...

La nouvelle réglementation était attendue depuis longtemps, car elle crée une anomalie : des gens qui immigrent non pas par amour du pays, mais de ses aides sociales.

Trump va donc rendre beaucoup plus difficile l’obtention de visas ou de cartes vertes pour les immigrants ayant un faible revenu ou pas de revenu du tout et un très faible niveau d’éducation. Autrement dit, ceux qui n’ont rien de positif à apporter au pays à priori, mais beaucoup à en tirer, ce qui est une charge sur l’ensemble de la population.

Il sera également beaucoup plus difficile pour les immigrants déjà aux États-Unis de rester plus longtemps, de changer leur statut d’immigration ou de devenir citoyens s’ils ont eu recours à l’un des programmes d’aide.

Selon les spécialistes de l’immigration, la nouvelle donne devrait avoir un « effet paralysant » sur les immigrants qui sont admissibles à certains programmes d’aides. Ils rapportent cela comme une nouvelle catastrophique alors que c’est une excellente nouvelle !

Les immigrants auraient d’ailleurs commencé à refuser des bons alimentaires après les premiers rapports publiés sur l’entrée prochaine en vigueur des nouvelles réglementations.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “La nationalité américaine sera désormais refusée aux migrants bénéficiant d’aides sociales

    1. Cyrano

      Je ne veux pas être méchant mais rêvons un peu si seulement un président couillu commençait à tenir ce langage chez nous, les parasites décamperaient aussitôt et nous verrions peut-être les retombées de nos impôts autour de nous.
      Non mais là je rêve, c’est pas encore pour demain.
      Sacré farceur de TRUMP !

    2. Cisco

      Macron a fait exactement le contraire de Trump.
      Nous vivons tout simplement dans le mauvais pays !
      A nous de le quitter, sans trop y laisser de plumes.

      La bonne nouvelle est que les juifs de France pourront être des réfugiés auprès des USA ! Mouarf.

    3. Robert Davis

      BRAVO au Président Trump qui est le SEUL DIRIGEAN OCCIDENTAL QUI SE PREOCCUPE DES INTERETS DE L ETAT ET DE SES CITOYENS PRESENTS ET A VENIR. C’est pour cela qu’il est hai par les opportunistes qui ne pensent qu’à leurs intérêts personnels.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *