toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Interrogé sur les manifestations à Moscou, Vladimir Poutine évoque les violences liées aux Gilets jaunes


Interrogé sur les manifestations à Moscou, Vladimir Poutine évoque les violences liées aux Gilets jaunes

Interrogé sur les récentes manifestations en Russie, Vladimir Poutine a notamment évoqué les violences liées aux mobilisations de Gilets jaunes. «Nous ne voudrions pas que de tels événements se déroulent dans la capitale russe», a-t-il dit.

Le président russe Vladimir Poutine a évoqué les manifestations des Gilets jaunes en France, lors d’une conférence de presse commune avec son homologue français ce 19 août. A quelques jours du G7, Emmanuel Macron invitait le chef d’Etat au fort de Brégançon pour évoquer de nombreux dossiers internationaux.

Dans ce contexte, une journaliste de BFM TV a demandé au président russe comment il «expliquait» les «vagues d’arrestation d’opposants [qui] ont eu lieu ces dernières semaines en marge de manifestations pacifistes à Moscou». Le maître du Kremlin a rappelé que «les citoyens [avaient] le droit de manifester dans la paix et [que] les autorités [devaient] veiller à la mise en valeur de ce droit». Et d’ajouter : «Mais ni les autorités ni les groupes de manifestants n’ont le droit d’enfreindre la loi et de provoquer des altercations […]. Tous ceux qui se rendent coupables de ces désordres doivent en assurer la responsabilité en conformité avec la législation». Puis, avec un léger sourire, Vladimir Poutine a ajouté : «Mais vous savez, ce n’est pas qu’en Russie qu’il y a des événements de ce type. Ce n’est pas très commode de le dire, je suis invité ici […] Vous savez qu’il y a eu les manifestations des Gilets jaunes». Et d’évoquer, notamment, les cas de policiers blessés lors de ces manifestations. «Nous ne voudrions pas que de tels événements se déroulent dans la capitale russe», a-t-il noté.

Le président français a par la suite pris la parole, déclarant à propos des manifestations en Russie, en France ou partout dans le monde : «Ce qui est important, c’est que lorsqu’on a contracté souverainement des traités on les respecte. [La Russie et la France ont] contracté des accords internationaux, [impliquant] que la liberté d’expression, d’opinion, de manifestation, de se présenter librement à des élections soient respectés dans nos démocraties.» Et Emmanuel Macron d’envoyer une pique à l’encontre de la Russie : «Beaucoup […] continuent de s’inquiéter sur leur emprisonnement, leur capacité de participer à des élections libres». La diplomatie française avait déjà condamné ces dernières semaines les arrestations de manifestants lors de mobilisations non autorisées en Russie. «Le président [Poutine] disait qu’il y a eu des manifestations en France qui ont donné lieu à des violences», a poursuivi le dirigeant français : «Néanmoins, la France a toujours respecté […] sa Constitution, ses droits et ceux du conseil de l’Europe […] La liberté de manifestation a été protégée», a-t-il martelé. Et d’ajouter, taquin : «Et en France, je le dis aussi ici clairement – c’est pour ça que comparaison ne vaut pas raison – ceux qui ont manifesté se sont présentés librement aux élections. Ceux qu’on appelle les Gilets jaunes ont été librement aux élections européennes puis ils iront aux élections européennes et c’est très bien comme ça.»

Loading...

En Russie, les manifestations de ces dernières semaines font suite au rejet par la commission électorale de 57 candidatures indépendantes en vue des élections au parlement de la ville de Moscou qui doivent se dérouler le 8 septembre. La commission fait valoir le nombre insuffisant des signatures nécessaires à ces fins, une partie des signatures étant en outre considérées comme frauduleuses.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Interrogé sur les manifestations à Moscou, Vladimir Poutine évoque les violences liées aux Gilets jaunes

    1. Hitti Khalil

      Il a raison, ce grand démocrate qu’est Poutine. Et encore, n’est-il pas sympa d’éviter d’embarrasser Macron en évoquant les assassinats par empoisonnement (polonium), par balles, par chutes de balcons d’apartements, que le président français a commandités à Londres et en France même contre ses opposants français? Macron qui s’accroche au pouvoir, sans partage, depuis 20 ans; Macron qui gaze des milliers de civils en Syrie dans une guerre coloniale d’un autre âge; Macron qui a une fortune estimée à quelque 200 Mds $?
      Ce qui rend ce grand démocrate qu’est Poutine encore plus sympathique, c’est son alliance avec les régimes les plus démocratiques de la planète : Iran, Chine, Corée du Nord, Venezuela, etc.

    2. HENRIETTE Irène

      Je ne sais pas vraiment quoi penser de M. Poutin, mais j’ai déjà vu et lu des interviews et il est honnête de reconnaître d’où ll vient. Il n’est pas péteux comme Macron qui vient de rien aussi mais ne fait d’envenimer les choses.
      Il est temps pour la France de s’en débarrasser avant que la France soit sur les genoux. Poutiin a un territoire énorme et Macron ? Il ne s’occupe pas des sdf qui sont dans la rue, au lieu de cela, il donne des milliards à l’IRAN !!!!! Alors qu’il serait plus simple au lieu de se réunir pour le « climat » (la terre a toujours changé) de faire cesser la pollution en interdisant le Diesel, ce qui épargnerait les cancers en masse (les Japonais l’ont bien compris depuis plus de 10 ans).
      Les Iraniens sont des gens très intelligents mais ont des dirigeants dangereux. Si on laissait vivre Israël à leur rythme qui ne nous regarde pas,
      en insinuant sans arrêt des problèmes avec les Palestiniens alors que Abbas et le Hamas sont milliardaires avec les milliards offerts par des nations stupides et aveugles, sur le dos des Palestiniens et ce ne sont pas les Juifs qui les affament..Quand il y a un problème, c’est le JUIF qui est toujour responsable !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *