toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Explosion du parti Bleu-Blanc, les deux leaders se préparent à se séparer


Explosion du parti Bleu-Blanc, les deux leaders se préparent à se séparer

Un membre du parti a déclaré à Israel Hayom que Gantz et Lapid avaient mené des campagnes depuis des quartiers généraux distincts et avaient des porte-parole différents.

«L’atmosphère chez Bleu Blanc est que nous nous séparerons le lendemain des élections», a déclaré une source du bloc, regroupant plusieurs partis ayant uni leurs forces avant les élections d’avril à la Knesset et se présentant à nouveau au Parlement. bulletin de vote prévu pour le 17 septembre. La source est citée par le quotidien israélien Hayom . Le parti Bleu Blanc n’a pas réellement d’autres raisons d’être que de battre le premier ministre le plus populaire de l’histoire d’Israel: Benjamin Netanyahu.

Bleu et blanc ont fait match nul avec le Likoud du Premier ministre Benjamin Netanyahu en avril et sont au coude à coude avec le parti au pouvoir dans les sondages.

Cependant, un clip vidéo publié par le député Yair Lapid, deuxième sur la liste Bleu Blanc, suggérant que les partis religieux  font preuve d’une loyauté inconditionnelle envers le Premier ministre Benjamin Netanyahu afin de recevoir de l’argent et des promesses politiques, ce qui a exacerbé les tensions déjà existantes entre les religieux et les laics.

Loading...

Le troisième candidat sur la liste Bleu Blanc, le député Moshe Ya’alon, a par le passé exprimé sa préoccupation devant le rôle de premier plan de Lapid dans le bloc, affirmant qu’il était à lui seul, un acteur de division dans une faction politique qui luttait pour l’unité nationale.

Après les propos contreversés de Lapid, Ya’alon a déclaré à la radio de l’armée israélienne: «Ce n’est ni mon style ni celui de Benny Gantz», le général d’armée à la tête du mouvement Bleu Blanc.

« Nous trouverons le moyen de clarifier cela entre nous », a ajouté Ya’alon.

La source citée par Israël Hayom  précise que Gantz et Lapid ont mené des campagnes depuis des quartiers généraux distincts et ont des porte-parole différents.

La source note également que les candidats figurant sur la liste Bleu Blanc ne se sont pas séparés de leur propre parti, mais ce n’est pas inhabituel et cela a été le cas d’un certain nombre de factions communes qui se sont présentées aux élections à la Knesset.

En signe de mécontentement potentiel, le parti de Ya’alon (Telem) a demandé à la Commission électorale centrale de disposer de son propre formulaire d’inscription avant la soumission des listes la semaine dernière pour les élections israéliennes .

Learn Hebrew online

Ya’alon reste sur la liste Bleu Blanc. Toutefois, la source citée par Israël Hayom  affirme que les différents partis qui composent la liste sont intéressés par le maintien d’un droit à se séparer du bloc de Bleu Blanc après le 17 septembre.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Explosion du parti Bleu-Blanc, les deux leaders se préparent à se séparer

    1. Robert Davis

      Je ne comprends pas comment on peut voter pour 2 crétins tels que ces 2 là: opportunistes, profiteurs, égoistes, sans cervelles, sans patriotisme, 2 nullités intégrales. Netanyahu est un couard aussi mais il a des qualités quand même notamment sur le plan économique mais ses qualités de diploooomate je m’en serais bien passé, Israel a besoin d’un Homme d’Etat d’un Bismark pas d’un Villepin…

    2. Robert Davis

      Quelle brochette d’idiots de village!!! Leurs têtes en disent long! En Israel aussi l’agriculture a besoin de bras…

    3. gerardnium

      Le personnel politique en Israël est lamentable que ce soit Bibi, Lapid, Gants ou Litzman ou Deri ils se foutent complètement du pays et des habitants . On a perdu les meilleurs comme Ben Gourion Golda Rabin et Bégin. Et on a a la place des incapables attirés par le pouvoir et les avantages. Nous en attendant on n’a pas le choix il faut subir ces individus !!!?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *