toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Après l’achat de S-400, Moscou et Ankara négocient la livraison de chasseurs russes Su-57, annonce Erdogan


Après l’achat de S-400, Moscou et Ankara négocient la livraison de chasseurs russes Su-57, annonce Erdogan

Le Président turc qui a visité la semaine dernière le Salon aérospatial international MAKS-2019 et, comme il avait été déjà annoncé, a manifesté un intérêt pour les chasseurs russes, dont les Su-57, a fait savoir que des négociations portant sur l’acquisition de ces derniers étaient en cours.

Le doute planant sur la livraison de F-35 américains à Ankara, le chef de l’État turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé que son pays et la Russie menaient des discussions au sujet de l’acquisition des chasseurs russes Su-57.

«Les négociations [sur l’achat de Su-57, ndlr] sont en cours et elles seront poursuivies. Après le Salon MAKS-2019, des représentants de nos ministères sont restés en Russie où ils y travaillent. Nous agirons en mettant sur la table des négociations nos conditions de crédit et la production conjointe. Si les États-Unis ne changent pas d’attitude [sur la livraison de F-35, ndlr], nous chercherons une issue au conflit créé», a déclaré le dirigeant turc devant les journalistes.

La semaine dernière, conjointement avec son homologue russe Vladimir Poutine, le Président turc avait visité le Salon aérospatial international MAKS-2019, dans les environs de Moscou. Il avait alors été annoncé que des chasseurs russes Su-35 et Su-57 avaient attiré son attention et que le sujet avait été évoqué lors de négociations avec M.Poutine.

Loading...

L’achat par la Turquie de systèmes de missiles S-400 russes a déclenché des tensions entre Ankara et Washington: les États-Unis ont exigé que l’État turc renonce au marché, proposant en échange ses Patriot. En outre, la partie américaine n’a pas exclu que la vente de ses chasseurs F-35 à Ankara puisse être annulée.

Les Turcs ayant refusé de faire des concessions, sa participation au programme F-35 a été stoppée.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Après l’achat de S-400, Moscou et Ankara négocient la livraison de chasseurs russes Su-57, annonce Erdogan

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *