toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Violente rixe entre racailles à coups de couteau, de batte de base-ball et de barre de fer à Saint-Germain-en-Laye : trois blessés en urgence absolue, deux hélicoptères dépêchés (Vidéo)


Violente rixe entre racailles à coups de couteau, de batte de base-ball et de barre de fer à Saint-Germain-en-Laye : trois blessés en urgence absolue, deux hélicoptères dépêchés (Vidéo)

Selon Le Parisien, une trentaine de personnes ont participé à une rixe à Saint-Germain-en-Laye, dans les Yvelines, dans la nuit du 29 au 30 juin. Des coups de couteau, de batte de base-ball et de barre de fer ont été assénés.

C’est une scène d’une impressionnante violence que décrit Le Parisien ce 30 juin : une bagarre a éclaté dans la nuit du 29 au 30 juin dans le quartier de Bel-Air à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), impliquant une trentaine d’individus. Selon le journal, des groupes du quartier se sont confrontés à d’autres, venus de la commune de Chanteloup-les-Vignes, à coups notamment de batte de base-ball, de couteau et de barre de fer.

D’après la même source, six blessés, dont trois en urgence absolue, ont été dénombrés sur les lieux des affrontements. Les pompiers sont intervenus pour les secourir, au moyen notamment de deux hélicoptères. En outre, un septième blessé s’est rendu par lui-même aux urgences de l’hôpital de Poissy.

C’est un peu pour les éduquer

Dans une vidéo filmée depuis un immeuble de Saint-Germain-en-Laye, on peut voir un groupe d’une trentaine de jeunes, qui reviendraient de la rixe, marcher, certains semblant porter des armes contondantes. «C’est pas contre vous messieurs», «C’est un peu pour les éduquer», entend-on dire, à l’adresse des riverains, dont certains participaient dehors à une fête des voisins.

La nuit précédente déjà, du 28 au 29 juin, des violences avaient éclaté lors de la soirée d’ouverture de la Fête des Loges de Saint-Germain-en-Laye, provoquant des interventions policières. Ces affrontements n’avaient pas fait de blessé.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Violente rixe entre racailles à coups de couteau, de batte de base-ball et de barre de fer à Saint-Germain-en-Laye : trois blessés en urgence absolue, deux hélicoptères dépêchés (Vidéo)

    1. Slam

      Ils appellent des hélicoptères pour de la racaille et ils éborgnent des pauvres types qui manifestent. Bravo. La France est devenue une république bananière. Bientôt le tir à l’arme de guerre contre celui qui ne traversera pas au feu vert et le dîner à l’Elysée pour les dealers.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *