toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une scientifique israélienne crée des «nanoghosts» pour lutter contre les tumeurs cancéreuses sans effets indésirables


Une scientifique israélienne crée des «nanoghosts» pour lutter contre les tumeurs cancéreuses sans effets indésirables

Utiliser des « nanoghosts » pour lutter contre le cancer est considéré comme l’une des découvertes les plus importantes en Israël.

La professeure et chercheuse israélienne Marcelle Machluf, 56 ans, espère révolutionner le traitement du cancer. Au cours des douze dernières années, elle a mis au point un système d’administration de médicaments ciblé contre le cancer, appelé «nanoghosts».

Le système nanoghost offre la possibilité d’agir comme vecteur universel de médicaments ciblés, ce qui en fait une avancée décisive dans la lutte contre le cancer. Il utilise des cellules souches adultes pour transporter le médicament directement vers les tumeurs cancéreuses.

Ils sont capables « d’identifier la tumeur, de se lier à la tumeur et de déployer son médicament dans les cellules tumorales, et la tumeur ne peut rien y faire« , a déclaré Machluf au Times of Israel. «  le nanoghost peut cibler plusieurs cancers à différents stades avec différents médicaments, qu’il peut libérer uniquement dans les tumeurs sans affecter les tissus environnants.« 

Les traitements actuels contre le cancer impliquent la radiothérapie et la chimiothérapie. Ces médicaments, généralement administrés par voie intraveineuse, sont incapables de cibler uniquement les cellules cancéreuses, endommageant également les tissus sains.

Bien que l’administration de médicaments ciblant le cancer soit devenue un domaine de recherche majeur, les systèmes existants ne fonctionnent que pour un nombre limité de cancers.

Le système « nanoghost » a déjà permis de traiter les cancers du pancréas, du poumon, du sein, de la prostate et des cellules du cerveau chez la souris.

En 2007, Machluf a eu l’idée des nanoghosts en cherchant des moyens de contrôler le virus du VIH.

«Mes élèves et moi avons pris des cellules qui expriment des marqueurs sur lesquels le virus est généralement attaché», a expliqué Machluf, selon The Jerusalem Post .

«On nous a dit que les cellules vont réveiller le système immunitaire. Nous avons donc commencé avec les cellules souches. J’ai suggéré en 2009 d’essayer de le faire avec le cancer. C’était une idée folle, mais nous avons obtenu nos premiers résultats en 2012… Le brevet a été approuvé aux États-Unis et en Europe en juillet et sera bientôt approuvé en Chine et en Inde.»

Learn Hebrew online

Elle cherche maintenant des fonds pour étendre ses recherches. « Maintenant, je suis en train de créer une société pour la préparer en quantités cliniques industrielles afin de commencer des tests sur des humains », a-t-elle déclaré au Times of Israel .

«Nous espérons que notre découverte sera la solution pour remplacer de nombreux médicaments anticancéreux. Il est difficile pour les médicaments anticancéreux de pénétrer dans les tumeurs, ils ne guérissent donc généralement pas. Mais avec notre technologie, ils seront plus accessibles », a déclaré Machluf à la Poste .

Machluf, fille d’immigrés marocains qui ne savaient ni lire ni écrire, est le doyen de la Faculté de biotechnologie et d’ingénierie alimentaire de l’Institut de technologie Technion-Israel. Elle est mondialement reconnue dans son domaine.

© Catherine – Europe Israël News

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Une scientifique israélienne crée des «nanoghosts» pour lutter contre les tumeurs cancéreuses sans effets indésirables

    1. LeClairvoyant

      Mes excuses. Par erreur, j ‘avais envoyé ce pots sur l’émigration russe

      Bravo les femmes israéliennes ! Voila qu’Israël gagne beaucoup de Prix Nobel, mais il mérite plus du double !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *