toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une frégate britannique vient au secours d’un pétrolier en pointant ses armes sur les navires iraniens


Une frégate britannique vient au secours d’un pétrolier en pointant ses armes sur les navires iraniens

Des navires iraniens ont ordonné au British Heritage de changer sa trajectoire, selon Londres. Selon CNN, l’incident a pris fin lorsqu’une frégate britannique a pointé ses armes sur les bateaux iraniens en leur intimant de s’éloigner.

Des navires iraniens ont tenté mercredi soir «d’empêcher le passage» d’un pétrolier britannique dans le détroit d’Ormuz, a affirmé jeudi un porte-parole du gouvernement britannique.

Les Iraniens ont ordonné au pétrolier British Heritage, qui naviguait dans la zone du détroit d’Ormuz, de changer sa trajectoire pour s’arrêter dans les eaux territoriales iraniennes proches, selon CNN, qui cite deux responsables américains sous couvert d’anonymat. Un avion américain a filmé l’incident, qui s’est terminé lorsque la frégate britannique HMS Montrose, navires iraniens, a pointé ses armes sur les bateaux iraniens en leur intimant de s’éloigner, avec succès, détaille CNN.

«Contrairement au droit international, trois navires iraniens ont tenté d’empêcher le passage d’un navire de commerce, le British Heritage, dans le détroit d’Ormuz», a déclaré un porte-parole du gouvernement britannique, expliquant que la Royal Navy a dû intervenir pour venir en aide à ce pétrolier propriété de BP Shipping, filiale de transport pétrolier de BP. «Le HMS Montrose a été contraint de se positionner entre les navires iraniens et le British Heritage et de lancer des avertissements verbaux aux navires iraniens, qui ont ensuite fait demi-tour», a ajouté ce porte-parole. «Nous sommes préoccupés par cette action et continuons à exhorter les autorités iraniennes à désamorcer la situation dans la région».

Les Gardiens de la Révolution ont quant à eux démenti, selon l’agence de presse iranienne Fars. «Il n’y a eu aucune confrontation avec des navires étrangers, y compris britanniques, au cours des dernières 24 heures», ont écrit les Gardiens. Dans leur communiqué, les Gardiens affirment que s’ils avaient reçu l’ordre d’arraisonner des navires étrangers ils l’auraient fait «immédiatement, de manière décisive et rapide».

Des mesures de représailles

Le président iranien, Hassan Rohani, avait averti mercredi le Royaume-Uni de «conséquences» après sa décision d’arraisonner un pétrolier iranien au large de Gibraltar la semaine dernière. Le Grace 1 avait été arraisonné jeudi au large du territoire britannique, à l’extrême sud de l’Espagne, à la suite d’une opération que l’Iran qualifie d’acte de «piraterie» en haute mer. Le contre-amiral Ali Fadavi, l’un des commandants des Gardiens de la Révolution, a assuré jeudi que le Royaume-Uni et les Etats-Unis regretteraient d’avoir saisi le navire.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Une frégate britannique vient au secours d’un pétrolier en pointant ses armes sur les navires iraniens

    1. Robert Davis

      Les iraniens n’en ont rien à cirer du droit international pour eux seule compte la force. Si on bombardait leurs sites nucléaires ce sont les iraniens qui s’excuseraient et demanderaient pardon. En leur laissant la bride sur le cou, ils se croient tout permis.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *