toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Meurtre raciste de Mamoudou Barry: « On ne veut surtout pas évoquer l’identité de l’agresseur »,  » Le procureur et la police ont donné des instructions pour que l’affaire soit verrouillée » (Vidéo)


Meurtre raciste de Mamoudou Barry: « On ne veut surtout pas évoquer l’identité de l’agresseur »,  » Le procureur et la police ont donné des instructions pour que l’affaire soit verrouillée » (Vidéo)

Selon les informations d’Europe 1, le suspect est un Turc né en 1990. Interpellé à Rouen, lundi à 9h30, il présente des « antécédents psychiatriques » et était sous curatelle forcée. Il est également connu des services de police pour des infractions à la législation sur les stupéfiants.

D’après une source policière, il portait « un maillot du club turc de Galatasaray » au moment des faits, qui ont eu lieu vers 20h20, peu avant la finale de la Coupe d’Afrique des Nations entre l’Algérie et le Sénégal.

Un ami proche de la victime avait expliqué que l’agresseur avait pointé du doigt le jeune chercheur de 31 ans, présent dans sa voiture en compagnie de sa femme, en disant : ‘Vous les sales noirs, on va vous niquer ce soir’ ». Le père de famille, enseignant à l’Université de Rouen, a ensuite été roué de coups de poings et de bouteilles, avant de mourir des suites de ses blessures samedi.

Europe 1

Un homme soupçonné d’être l’auteur de l’agression mortelle qui a tué Mamoudou Barry, un enseignant-chercheur guinéen près de Rouen, a été interpellé ce lundi. Le suspect, né en 1990, a été interpellé « ce matin à Rouen à 9 h 30 et a des antécédents psychiatriques ».

(…) Le Progrès

«L’affaire est très sensible. Le procureur et la police ont donné des instructions pour que l’affaire soit verrouillée à ce stade de l’enquête. Tout ce que je peux vous dire, c’est que je viens de perdre un ami qui était comme un frère. Un homme brillant, promis à un bel avenir, a été lâchement tué», a indiqué un ressortissant guinéen.
[…]

20minutes.ch

Les circonstances de cette agression mortelle sont encore très floues. Selon une source policière, elle aurait eu lieu « juste avant la finale de la Coupe d’Afrique des Nations vendredi soir entre l’Algérie et le Sénégal. Et l’auteur est en fuite ».

Tout aurait démarré par une altercation verbale à Canteleu, près de Rouen, entre la victime et un autre homme. La maire de Canteleu se refuse à tout commentaire, et renvoie vers « l’enquête de police ». Suite à cette altercation, la victime aurait été violemment frappée.

Learn Hebrew online

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Meurtre raciste de Mamoudou Barry: « On ne veut surtout pas évoquer l’identité de l’agresseur »,  » Le procureur et la police ont donné des instructions pour que l’affaire soit verrouillée » (Vidéo)

    1. alauda

      On n’imagine pas les conséquences de la perte de ce Guinéen éduqué pour son pays, comme pour sa famille. De la famille, l’occidental ne se fait plus guère qu’une idée rabougrie, réduite à la cellule nucléaire, complétée par les ascendants directs. Chaque noyau mise sur son capital socio-économique de manière autonome. Là, c’est un capital intellectuel prometteur qui s’effondre. Combien de générations faut-il pour qu’un individu d’une lignée sorte du lot, avec les qualités reconnues de ce chercheur ? C’est vraiment très triste, pour sa mère au visage parcheminé et pour tous les siens qui n’ont pas les conditions de vie faciles comme ici.

      L’identité de l’autre tordu sort au compte goutte. Qu’est-ce que cela change d’avoir son prénom qui vient de toute façon d’être donné ? Un misérable bon à rien, du même âge à peu de chose près. Affaire sensible… Pour sûr ! L’humanité ne produit malheureusement pas que des têtes bien faites.

    2. c un désastre

      Allez les cas comme cela on les mets en quarantaine  » cas psychiatriques » .
      Ce n’est pas premiére fois .! Quand c’est trop grave allez HOP on bifurque oui mais l il avait des antécédents psychiatriques……La bonne excuse..Jamais à ma connaissance les brigades rouges ,la bande à Badder ,Mesrines, L E.T.A L I.R.A n’on t été traités comme antécédents psychiatriques…Mais Les musulmans radicaux sont d’office classé comme tel..L’occident à peur et camoufle..

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *