toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Endoctrinement à l’Islam : Un élève musulman apprend aux autres enfants à prier « Allah » dans une école danoise avec l’accord des enseignants… (Vidéo)


Endoctrinement à l’Islam : Un élève musulman apprend aux autres enfants à prier « Allah » dans une école danoise avec l’accord des enseignants… (Vidéo)

Une école de Vejle au Danemark est au centre d’une controverse depuis la diffusion d’une vidéo montrant un élève musulman faisant faire la prière aux autres enfants, dans le but de partager sa culture, sous les yeux de l’institutrice.

Les débats vont bon train depuis qu’une vidéo (non datée) a fait surface sur les réseaux sociaux, montrant des enfants danois initiés à la prière islamique par un de leurs petits camarades de classe, dans une école de la municipalité de Vejle.

La séquence montre une vingtaine d’enfants, pour la plupart déchaussés, suivant les prescriptions d’un enfant d’origine soudanaise leur montrant comment faire la prière rituelle quotidienne. On y distingue notamment les élèves et leur institutrice proclamer Allahou Akbar (Dieu est grand) et s’agenouiller.

L’école renvoie à la «découverte de l’autre»

Les voix des conservateurs ont fustigé un «endoctrinement coranique» tandis que le principal de l’école de Thyregod, Gert Hougaard, a défendu cet événement dans la presse locale, le replaçant dans le contexte de la semaine de la «découverte de l’autre», au cours de laquelle des élèves de différentes origines ont eu l’occasion de partager leur culture.

Loading...

«Si l’on s’en tient à la législation, il est établi que nous devons répandre la connaissance des différentes religions, y compris dans leur dimension pratique. Alors oui, je pense que c’était une bonne manière d’enseigner la religion aux enfants», a-t-il justifié. Et le principal de donner davantage d’éléments contextuels : «Par exemple, un enfant d’origine polonaise a offert de la nourriture venue de Pologne. Un autre jour de cette semaine-là, l’enfant que vous voyez sur la vidéo a voulu expliquer à ses camarades comment il priait.»

Un parent d’élève, présent le jour de cette prière, a lui aussi réagi : «Les enfants sont originaires de neuf pays différents, et le garçon venu du Soudan a choisi de montrer comment on pratique lorsqu’on est musulman […] Il n’y a rien de mystérieux ou de dérangeant dans cette séquence. Une des volontés de l’enseignant de cette classe est que les élèves acquièrent une meilleure compréhension des origines de leurs camarades de classe.»

Mais sur les réseaux sociaux, où la vidéo a été visionnée des dizaines de milliers de fois dans le monde entier (parfois partagée accompagnée de fausses informations), les appels à la démission de l’enseignante et de la hiérarchie de l’école ont afflué.

Stephen Morris, membre du parti des démocrates britanniques, a débattu de cette polémique avec le chef exécutif de la fondation Ramadhan, Mohamed Shafiq.

«C’est une chose de leur apprendre et de leur montrer, mais c’en est une toute autre de les faire vraiment prier. Je n’attends pas des musulmans qu’ils essaient le rituel catholique et aillent à l’église», a estimé Stephen Morris.

C’est une chose de leur apprendre et de leur montrer, mais c’en est une toute autre de les faire vraiment prier

«La responsabilité d’expliquer les religions aux élèves revient à l’école», a convenu Stephen Morris. «Les faire prier activement, c’est une violation de la convention européenne des droits de l’homme. Cela n’aurait pas dû être fait et la réaction de l’école montre bien qu’ils avaient tort», a encore estimé Stephen Morris à l’antenne.

Learn Hebrew online

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Endoctrinement à l’Islam : Un élève musulman apprend aux autres enfants à prier « Allah » dans une école danoise avec l’accord des enseignants… (Vidéo)

    1. Slam

      Bientôt en maternelle des cours pratiques d’éducation sexuelle avec orgies et vidéos. Ou dans le même ordre d’esprit 🐣 et dans le cadre du partage des cultures, dégustation de canabis et feuilles de coca bio issues du commerce équitable.
      Les danois sont décidément très cons. Vraiment très cons.

    2. Cyrano

      Je constate que le corps enseignant danois est aussi poreux à la connerie que le nôtre. La décadence de l’Europe est en cours. Il existe une grande différence entre casser la croûte avec des copains polonais et faire des prières en classe, fut-elle soudanaise, d’autant plus qu’aucun élève n’est passé à St MACLOU acheter son tapis. Miloud avait amené le sien.

    3. Maria

      « […] des élèves de différentes origines ont eu l’occasion de partager leur culture. » : non prière n’est pas culture. Partager un couscous ou enseigner la danse orientale par exemple seraient des activités qui relèveraient de la culture.
      « […] il est établi que nous devons répandre la connaissance des différentes religions, y compris dans leur dimension pratique. » : « leur dimension pratique », ça veut dire quoi ? Distribuer kalach et couteaux pour appliquer la prescription coranique qui veut qu’on tue les mécréants, les juifs et les chrétiens ?!…

    4. c.i.a.

      Pourquois pas leur apprendre les pratique de l`égorgement,( fête du sang l`AI,D.)avec des pelluches t¨en qu`a y êtres, puisque les muss la pratique dès l`âge de 4ans!!!…pour mieux égorgers les mécréants, pour pare faire leur éducation.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *