toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Dire que Sibeth Ndiaye s’habille en clown, c’est raciste ou c’est vrai ?


Dire que Sibeth Ndiaye s’habille en clown, c’est raciste ou c’est vrai ?

OPINION

Dire que Sibeth s’habille en tenues de cirque n’est pas raciste, mais c’est méchant pour les clowns !

Par Josiane Filio

À l’aide !

Quelqu’un pourrait-il me préciser dans quel article de notre Constitution est indiquée l’absolue défense aux Blancs, « congénitalement racistes » d’après la bien-pensance, de laisser libre court à leurs plus bas instincts en critiquant, forcément injustement, les individus différents d’eux-mêmes ?

Parce que j’ai beau chercher, je ne trouve pas !

En revanche, ce que je trouve à longueur de lignes ou d’antenne chez les prostituées de l’information, ce sont des glapissements d’horreur dès qu’un Gaulois ose émettre une remarque, parfois moqueuse, à l’encontre de ceux qu’on se doit de considérer comme « intouchables »… c’est-à-dire d’une manière générale, les Noirs et les Arabes, car au sujet des jaunes et des « rouges » (de peau, pas d’idéologie, suivez, quoi !) je n’ai pas connaissance d’interdiction ; ceux-ci n’étant pas organisés pour pourrir la vie du pays d’accueil ne semblent donc pas avoir besoin de protection particulière… de plus ils bossent dur et n’ont donc pas le temps pour revendiquer à propos de tout et rien !

Ainsi, deux femmes formidables qui n’ont pas pour habitude de tutoyer la langue de bois, mais au contraire appellent un chat, « un chat », sont aujourd’hui la cible des pisse-froid, notamment estampillés LREM, pour avoir osé s’attaquer à une sommité du « gouvernement actuel qui fait l’admiration du monde entier »… en l’occurrence Sibeth Ndiaye, autoproclamée « porte-mensonges » de Jupiter.

On le sait, dès qu’elle ouvre la bouche, la Sibeth, c’est pour dire une connerie, mais est-ce une raison pour le souligner et le clamer partout ? Un peu d’humanité que diable !

C’est donc ce qui est reproché à la gouailleuse Nadine Morano excellant dans le maniement de la mitrailleuse de mots qui font mouche, et qui a donc eut l’immense culot dans un tweet, de faire état des « « inepties débitées souvent en tenue de cirque » de Mme Ndiaye, qualifiée de « Sénégalaise très bien née ayant obtenu la nationalité française il y a 3 ans… visiblement avec de grandes lacunes sur la culture française ».

Propos jugés racistes par nos grands altruistes LREM, dont certains sont même allés jusqu’à bouffer du homard, qu’ils n’aiment pas, juste par humanité, pour faire plaisir… c’est dire la générosité désintéressée de ces gens…

Learn Hebrew online

Le grand Darmanin qui ne rate jamais une occasion d’imiter la Sibeth (pas encore dans la tenue, mais c’est dommage)… a cru bon d’asticoter Nadine, avec un tweet jugé viril… pour lequel il s’est immédiatement pris dans les dents la magnifique reprise de volée de l’intéressée, que personnellement je vais garder précieusement pour la relire les jours de spleen :

Il en est de même de quelques autres bouffons officiels qui se sont crus obligés de voler au secours de la « crucifiée », mais la Nadine est déchaînée et rend coup pour coup… un vrai régal !

https://twitter.com/nadine__morano

Même Castaner vient de faire connaissance avec l’effet LBD version Nadine Morano, et devra faire réviser son dentier avant sa prochaine sortie en boîte de nuit :

Si les brocardeurs de la bien-pensance sont montés au créneau pour persifler, pensant impressionner Nadine Morano, laquelle a plus de courage à elle seule que tous ces pétochards réunis, il est évident, rien que sur le compte Twitter de la députée européenne, que ses défenseurs sont nombreux, et manient des arguments plus variés que le sempiternel « raciste » des bouffons d’en face, à commencer par Yves Le Gallou toujours du côté des Français

ou encore un élu du Vaucluse :

De son côté, l’impayable Zohra Bitan, qui officie avec courage et franchise aux « Grandes Gueules de RMC » et connue pour sa propension à parler vrai, y est allée de son tweet.

Quand certains se cantonnent prudemment dans le politiquement correct, afin de ne pas risquer de choquer, voire scandaliser les puissants actuellement aux manettes du paquebot France, s’appliquant à le diriger droit vers le premier iceberg venu, Zohra ne met aucun bémol à ses propos et fonce dans le lard de ses contradicteurs.

Elle n’hésite donc pas à rajouter une couche à ceux de Nadine Morano à l’encontre de l’intouchable Sibeth :

En février 2018 lors du dîner de gala offert en l’honneur du Président français en visite au Sénégal, Sibeth NDaye avait fait honte aux convives sénégalais, choquant toutes les personnes présentes à ce grand raout avec son blue-jean, son pull-over et ses savates. Un look d’enfer qui a fait jaser, car inopportun à une cérémonie où une tenue correcte était exigée !

Mais comme elle est noire, il ne faudrait pas en faire état ? Il se gêne le freluquet de l’Élysée quand il insulte la France et les Français depuis l’étranger ?

On peut donc se demander si effectivement elle fait exprès de se moquer de son apparence, histoire de prouver à quel point elle est supérieure donc indépendante… ou si elle est franchement stupide !

Pourtant, quand elle veut, elle sait faire des efforts de sobriété…

https://senego.com/sibeth-ndiaye-choque-invites-de-macky-sall_635905.html

Les deux commères sont donc sommées de présenter des excuses à Dame Sibeth, vrai « rôle modèle pour des milliers de filles » (au secours !) d’après sa copine Marlène accourue à son secours pour pourfendre les méchantes racistes !

Et depuis quand Nadine Morano et Zohra Bitan devraient-elles taire leur sentiment à l’égard d’une ministre osant bafouer la légendaire élégance française, en prenant son poste en tenue ressemblant à s’y méprendre à une tenue de nuit… alors qu’un fils de… aussi grossier et sectaire que son célèbre père (que je ne nommerai pas ici pour faire ch… leurs egos) a dûment été autorisé par un tribunal à traiter Marine Le Pen de « salope fascisante » ?

Il faut vraiment que les gauchistes de tous poils, grands moralisateurs devant l’Éternel, commencent par appliquer à leurs troupes les règles qu’ils prétendent imposer à tout le monde, sinon ils risquent de n’être plus très crédibles… Déjà que…

Je me souviens parfaitement que quand j’étais jeune (avant-hier) on me serinait « qu’il n’y a que la vérité qui blesse »… ce qui était un excellent exercice de style pour mater un ego cherchant toujours à faire sa loi.

Aujourd’hui où précisément les egos hypertrophiés se baladent en toute liberté dans nos rues (avec les djihadistes et les repris de justice) c’est tout le contraire ; ce serait les mensonges qui blesseraient les hypersensibles humains faisant don de leur personne à la France pour la servir, pas bénévolement mais presque…

J’ai adoré le judicieux conseil aux défenseurs de Sibeth, de Thomas Bertin, qui conclue ainsi son article sur Boulevard Voltaire :

En signe de solidarité avec la malheureuse victime de Nadine Morano, un geste fort et hautement symbolique s’impose dans les plus brefs délais. Président, Premier ministre, ministres, ministres délégués et secrétaires d’État devraient assister au prochain Conseil des ministres revêtus d’habits de cirque. Au choix : tenues de trapéziste, dompteur de chihuahua, avaleur de sabres, jongleur, lanceur de couteaux, trompettiste, transformiste, femme à barbe et, bien sûr, clown.

C’est ça qui aurait de la gueule… et fermerait le clapet des immondes racistes. Je serais prête à payer pour voir cela !

https://www.bvoltaire.fr/nadine-morano-heretique-et-relapse/

J’aimerais aussi préciser que j’ai plusieurs amies noires n’étant pas obsédées par la couleur de leur peau et la mienne… et qui par conséquent sont totalement d’accord avec moi sur le fait que Sibeth est une pétasse ; ce qui n’a rien à voir avec sa couleur de peau mais avec celle de son âme et de sa mentalité !

Et donc en m’appuyant sur la liberté d’expression qui, elle, existe bien dans notre Constitutionje réfute le terme de raciste qui est accolé par l’armée des « Bisounours-idiots-utiles-adorateurs-des-ethnies-différentes-bien-que-les-races-n’existent-pas »… à quiconque se permet le début d’une critique envers tout ce qui arbore un teint miellé, basané ou quasiment noir… fussent-ils les pires incompétents, voire même parfois vraies racailles !

Jusqu’à preuve du contraire, nous les Français blancs sommes encore maîtres chez nous où nous avons suffisamment de respect de l’autre pour pouvoir nous permettre de grincer des dents quand cet autre nous marche sur les pieds… en exigeant des excuses de notre part…

Et si les moins tolérants les qualifient de ce qu’ils sont, des mal élevés, c’est leur droit le plus élémentaire, qui ne fait pas d’eux des racistes.

Par ailleurs, il faut vraiment qu’on cesse de nous gonfler avec ce terme de « raciste », puisque ce sont précisément ceux qui prétendent que les races n’existent pas qui n’ont que ce mot à la bouche, dès qu’on ose ne pas partager leur opinion débile sur leur prétendu « vivre-ensemble » avec des gens qui nous méprisent … et dont les journaux sont emplis chaque jour des exploits meurtriers !

Josiane Filio, au nom de cette liberté d’expression qui contrarie tant les intolérants !

Riposte Laïque

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Dire que Sibeth Ndiaye s’habille en clown, c’est raciste ou c’est vrai ?

    1. Cyrano

      Qu’en termes élégants cela est dit, chère Mme Josiane…
      Tout ce tintouin pour des vérités qu’il ne faudrait pas dire ne m’étonne pas, la France marche sur la tête et va droit dans le mur.
      Notre brave Nadine nationale a dit tout haut ce que les sans dents Français pensent tout bas et ne peuvent le dire.

    2. Robert Davis

      Si bête nia nia, miam miam, mbala mbala, glou glou est la personnification du ministre dont la France a besoin. Evidemment si au lieu de 300 kgs elle en avait 500 ce serait encore mieux! On regrette didi dada mbala mbala, miam miam, glou glou amin gaga…

    3. yannouch

      Un clown intégral donc, porte parole d’ un gouvernement dictatorial ubuesque : Elle y incarne le « fou du roi » en quelque sorte.

    4. alauda

      L’on ne va pas un 14 juillet où défilent les uniformes sur leur trente-et-un dans la tenue débraillée avec laquelle on peut tout au plus aller acheter ses légumes au marché ou faire du jogging. C’est d’abord une faute d’appréciation de la fonction morale du vêtement. J’ai connu un chef qui demandait à son personnel d’aller se rhabiller, quand la tenue ne lui semblait pas correcte. Il le demandait au nom des valeurs républicaines parce que le personnel encadrait de jeunes uniformes et qu’il avait à cet égard une responsabilité d’exemplarité. C’était la jupe au dessus du genou pour les femmes et le costume-cravate pour les hommes. Impératif.

      Ensuite, c’est une errance dans la communication. Que faut-il entendre derrière le message « tous les garçons et les filles… » ? La chanson de Françoise HARDY ? Quel est le sens subliminal ? L’intention échappe, comme échappe ce cœur surdimensionné sur l’autre tee-shirt, porté dans un Conseil des ministres. Elle n’a pas de copines dans son camp pour lui dire qu’elle en fait trop ?

      Enfin, c’est une faute de goût tant en France que dans son pays d’origine.
      Le sens de l’élégance en Afrique de l’Ouest a été célébré par un poète franco-suisse, Blaise Cendrars, dès les années 1910-1920 : les « boubous ». La France partage avec cette partie de l’Afrique le goût nonpareil des belles fringues, le goût de la sape. D’un côté, c’est plus classique, de l’autre plus exubérant. Mais en matière de mode, on se comprend : ceux qui incarnent la représentation du pouvoir doivent au pays un spectacle esthétique.

      Aujourd’hui, des noms de stylistes africaines perpétuent le goût de l’apparat vestimentaire, propre à ce cœur battant du monde, en l’adaptant à la modernité. Pour en citer une sympa qui pourrait coacher notre Sibeth nationale dans le choix de son dress-code lors de dîners ou de temps officiels : la créatrice de la marque Tongoro, Sarah Diouf. Une pointure.

      Je n’ai rien contre les looks originaux, mais là franchement, ça dépasse l’entendement. Mes « tenues de cirque », comme dit mon frère qui m’a gratifié un jour de cette expression figurée, j’évite de les mettre dans le monde professionnel, sinon à dose homéopathique. Quand on joue sur le décalage, il faut savoir se freiner.
      Les femmes peuvent certes se permettre plus de fantaisie que les hommes. Pour autant, fantaisie n’est pas synonyme d’outrance. « Tenue de cirque » signifie tenue outrancière dans un contexte donné. Ni plus, ni moins.

      Il y en a plus d’un ou d’une, en France, qui s’est fait remonter les bretelles pour des questions d’étiquette vestimentaire. Sur le coup, le narcissisme en prend un coup. Mais ça se guérit très bien et ça fait même grandir ceux qui, n’étant pas bien nés, apprennent sur le tas des codes vestimentaires qu’ils ignoraient dans leur milieu social d’origine.

    5. joke ka

      c’est un constat : Sibeth Ndiaye ne brille pas pour son élégance ni sa distinction et n’est pas représentative du « chic français »
      les propos de Nadine Morano n’ont rien de répréhensibles mais mettent des mots sur ce que pensent nos compatriotes ,

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *