toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des centaines de migrants clandestins occupent le Panthéon pour exiger les « mêmes droits que les Français », des papiers et des logements (Vidéos)


Des centaines de migrants clandestins occupent le Panthéon pour exiger les « mêmes droits que les Français », des papiers et des logements (Vidéos)

Plusieurs centaines de sans-papiers se réclamant des «Gilets noirs» ont investi le Panthéon le 12 juillet, et ont occupé les lieux pour réclamer leur régularisation ainsi qu’un rendez-vous avec le Premier ministre Edouard Philippe.

Des «Gilets noirs» ont investi l’enceinte du Panthéon le 12 juillet à Paris. Les manifestants, qui se mobilisent notamment à l’appel du collectif la Chapelle debout !, réclament la régularisation des clandestins en France et un rendez-vous avec le Premier ministre Edouard Philippe.


«On aimerait avoir les mêmes droits que tous les Français. On aimerait que tout le monde soit régularisé. On veut avoir un rendez-vous avec le Premier ministre», explique un manifestant muni d’un micro.

Les forces de l’ordre sont intervenues en nombre dans le bâtiment, suscitant de légères tensions.

Les accès au bâtiment ont été bloqués par les forces de l’ordre.

La sénatrice d’Europe Ecologie les verts Esther Benbassa ou encore le député de la France insoumise Eric Coquerel sont venus sur place pour apporter son soutien aux manifestants. Ils ont expliqué les raisons de leur présence au micro de RT France.

Aux alentours de 17h, les «Gilets noirs» ont été évacués par les forces de l’ordre dans le calme, comme a pu le constater une journaliste de RT France présente sur place. Les manifestants ont décidé d’organiser un sit-in devant le bâtiment. En début de soirée, des tensions ont éclaté alors que les forces de l’ordre tentaient de réaliser des contrôles d’identité. Selon LCI, des manifestants ont tenté de s’enfuir lors de ces contrôles. La police a procédé à 37 interpellations. D’après la chaîne d’information, deux policiers et dix manifestants ont été légèrement blessés.

Dans un communiqué, cité par l’AFP, les «Gilets noirs» se présentent comme «des sans-papiers, des sans-voix, des sans-visages pour la République française» et demandent «papiers et logements pour toutes et tous». «On ne veut plus avoir à négocier avec le ministère de l’Intérieur et ses préfectures. On veut parler au Premier ministre Edouard Philippe, maintenant !», écrivent-ils.

Les «Gilets noirs» avaient déjà fait parler d’eux en mai, en occupant le terminal de l’aéroport de Roissy, puis le 12 juin dernier, en occupant le siège du groupe Elior à La Défense.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Des centaines de migrants clandestins occupent le Panthéon pour exiger les « mêmes droits que les Français », des papiers et des logements (Vidéos)

    1. Robert Davis

      Ces migrants prouvent une fois de plus qu’ils sont des envahisseurs qui arrivent dans un pays pour le dominer par la force mais comme ils n’ont heuresement pas la force de le faire par les armes, ils…réclament!

    2. Jean-Francois Morf

      S’ils n’ont pas de papiers, c’est parce qu’ils les ont jetés: parce qu’ils sont majoritairement des menteurs, voleurs, violeurs, assassins, comme Mahomet.

    3. Slam

      Qu’on leur donne la France et dans dix ans il iront ailleurs mendier car ils en auront fait un pays sous développé

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *