toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Benjamin Netanyahou réagit aux positions européennes « L’absence de réaction européenne aux violations iraniennes rappelle la politique d’apaisement des Européens dans les années 1930. Israël ne peut permettre à l’Iran de devenir nucléaire, et cela devrait être également votre objectif »


Benjamin Netanyahou réagit aux positions européennes « L’absence de réaction européenne aux violations iraniennes rappelle la politique d’apaisement des Européens dans les années 1930. Israël ne peut permettre à l’Iran de devenir nucléaire, et cela devrait être également votre objectif »

Le Premier ministre israélien a très vivement réagi aux dernières déclarations de la « ministre des Affaires étrangères » de l’Union européenne.

Lundi soir, les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne se sont réunis à Bruxelles pour évoquer le dossier iranien. A l’issue de la séance un communiqué de Federica Mogherini a été publié disant: « Pour l’instant, les parties restent attachés à l’accord nucléaire avec l’Iran. Nous ne considérons pas les violations de l’accord par Téhéran comme des éléments significatifs selon les données que nous possédons de la part de l’Agence internationale à l’énergie atomique…».

Lors de cette réunion, le ministre espagnol des Affaires étrangères Josep Borrell, le futur successeur de Federica Mogherini a déjà donné un aperçu de ce que sera sa politique, en préférant épargner Téhéran et s’emporter contre les Etats-Unis et Donald Trump: « Nous ne reconnaissons pas l’extraterritorialité des lois américaines imposée par Washington » a-t-il tempêté, voulant dire par là qu’il opposé au fait que les pays européens suivent la politique de sanctions appliquée par Washington.

Dans un message enregistré, Binyamin Netanyahou a vivement réagi: « La réaction européenne aux violations iraniennes rappelle la politique d’apaisement des Européens dans les années 1930. A l’époque aussi, certains préféraient enfouir la tête dans le sable pour ne pas voir le danger qui approchait. Il y en a apparemment en Europe qui ne se réveilleront que lorsque des missiles nucléaires s’abattront sur leur territoire. Mais ce sera trop tard. De notre côté, nous ferons tout ce qui faut pour empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire ».

Sur cette question, le chef de l’opposition s’est rangé au côté du Premier ministre et a dit: « Ce soir, il est important de rappeler à nos amis européens que l’Iran est un problème international qui menace la paix mondiale. Sur cette question, il n’y a pas de politique. Israël ne peut permettre à l’Iran de devenir nucléaire, et cela devrait être votre objectif également ».

Shraga Blum

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Benjamin Netanyahou réagit aux positions européennes « L’absence de réaction européenne aux violations iraniennes rappelle la politique d’apaisement des Européens dans les années 1930. Israël ne peut permettre à l’Iran de devenir nucléaire, et cela devrait être également votre objectif »

    1. Slam

      L’Europe espère qu’Israël et les États-Unis feront le sale boulot, ce qui lui permettra de condamner l’agression d’un pays « ami » dans un premier temps puis de proposer son aide en vendant son âme et son Q
      Once again.

    2. Cyrano

      Existe-t-il des tchadors verts ou rouge? Histoire de laver le bleu, il me semble qu’elle l’a beaucoup porté ces derniers temps. Tous des rigolos ces gens là et dire qu’ils s’amusent avec notre sécurité. Quand on ne sait pas maîtriser le feu on ne joue pas avec les allumettes. Se sont-ils trouvés un fois au milieu d’un incendie juste pour voir la mort de près?
      Ont-ils utilisé un extincteur un fois dans leur vie?
      C’est beau la diplomatie, on fait des ronds de jambe avec les copains pétroliers mais certains ne dansent pas le menuet. Enfin nous savons où passe le pognon de l’Europe…

    3. Slam

      Tout compte fait je crois que c’est l’iranien qui a sorti son vieux perroquet, une Malika de la famille des Mogherini d’Europe au ramage bleu plutôt défraîchi, à la langue fourchue et à l’oeil torve.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *