toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo]Journée d’Al-Quds à Toronto : « Je ne me sens pas Canadienne – Le Canada est un projet suprémaciste blanc, colonialiste et raciste à l’instar d’Israël»


[Vidéo]Journée d’Al-Quds à Toronto : « Je ne me sens pas Canadienne – Le Canada est un projet suprémaciste blanc, colonialiste et raciste à l’instar d’Israël»

La marche annuelle de la Journée d’Al-Quds s’est tenue à Toronto, au Canada, le 31 mai 2019. Nasim Asgari, née à Téhéran et naturalisée canadienne, a déclaré qu’elle ne se considérait pas comme Canadienne, car le Canada était un « projet suprémaciste blanc, colonialiste et raciste » à l’instar d’Israël. Asgari étudie actuellement les droits de l’Homme et l’équité à l’université York. Hussein Mujtahdi, étudiant au Séminaire islamique de Qom, en Iran, a pour sa part déclaré que de nouveaux pays allaient se joindre à eux par solidarité avec les Palestiniens et qu’Israël allait « assurément » être détruit dans les 25 ans à venir car « l’injustice et tous les oppresseurs sont condamnés ».

Les interviews ont été mises en ligne sur YouTube. L’imam canadien Zafar Bangash, qui participe régulièrement à ce type d’événements, a prononcé une brève allocution. Extraits :

Nasim Asgari : Le Canada est un projet suprémaciste blanc, colonialiste, raciste, à l’instar d’Israël, tout comme l’Etat d’Israël. Je ne me considère même pas Canadienne, car c’est une terre d’indigènes et cette terre est occupée. Ainsi, les gens qui se trouvent ici, qu’ils soient colons… Nous devons d’abord nous instruire sur ce qui s’est passé sur cette terre et sur ce qui s’y passe continuellement, afin de comprendre ce que notre gouvernement – ou « ce gouvernement » – fait à l’étranger ou outre-mer. […]

Hussein Mujtahdi : Voici la résistance dont nous allons continuer à entendre parler, et le résultat sera que les pays voisins et ceux qui sont solidaires et se battent dans le monde entier vont également se soulever avec les Palestiniens. Et nous verrons, dans les 20 à 25 prochaines années, le déclin et la destruction ultime de l’Etat sioniste illégal. C’est sûr. Ce n’est pas une théorie du complot. Le régime sioniste ne peut pas continuer sur cette voie, car l’injustice et tous les oppresseurs sont condamnés.

Loading...

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “[Vidéo]Journée d’Al-Quds à Toronto : « Je ne me sens pas Canadienne – Le Canada est un projet suprémaciste blanc, colonialiste et raciste à l’instar d’Israël»

    1. Slam

      Ras le bol de ces macaques aux belles paroles qui ne rêvent que de meurtres. Leurs pensées sont putrides

    2. Markoribus

      La limite est atteinte partout, combien de temps encore les collabos fous et dégénérés vont-ils donner à manger à leur bourreaux. Je n’accepte pas ces menaces !

    3. Shirah

      Si elle ne se sent pas canadienne, mais bien contente de vivre au Canada, Que cette poufiasse retourne à Téhéran si c’est si chouette là bas. Vraiment une malade mentale d’une ignorance abyssale concernant Israël.

    4. robert Davis

      Cela fait longtemps qu’on a compris que ces maudits mus ne se sentent pas chez elles en Occident et qu’elles ne sont là que pour mettre le chaos partout en attendant de pouvoir prendre le pouvoir par la démographie. Il n’y a que la gauche qui ne l’a pas compris ou plutôt qui souhaite cela car eux aussi veulent le chaos pour prendre le pouvoir. Quant aux démocrates se sont des trouillards et des imbéciles qui se croient peut-être machiavéliques en laissant faire croyant que les 2 suprémacistes gauchistes et musulmans votre s’entretuer mais les démocrates le seront aussi dans ce cas ce qui montre à quel point la gauche est stupide!

    5. Slam

      « Nasim Asgari, née à Téhéran et naturalisée canadienne, a déclaré qu’elle ne se considérait pas comme Canadienne, car le Canada était un « projet suprémaciste blanc, colonialiste et raciste » à l’instar d’Israël ».
      Qu’elle se rassure, de canadienne elle n’a que les allocations qu’elle perçoit certainement de ces suprémacistes blancs quelle est venue coloniser avec la puanteur de sa haine et quelques milliers d’autres parasites de son espèce, à l’instar des arabes qui ont volé la terre d’Israel.

    6. Patrick Wahle

      Ce genre de discours est contraire au serment qu’elle a prêté lors de sa naturalisation canadienne.
      Elle devrait être destituée de sa citoyenneté immédiatement puis expulsée manu-militari avec toute sa famille.

    7. Alain Térieur

      Et votre islam, n’est-il pas un projet supremaciste ? L’invasion islamique de la planète, c’est quoi alors ?
      Si ces abruties ne se sentent pas canadiennes, alors il faut tout simplement les reconduire dans leurs pays d’origine.
      On a tort, sous couvert de liberté d’expression, de laisser ces gens implanter tous les jours leurs idées et leur religion liberticide et mortifère. Les politiques ont, à cet égard, une responsabilité écrasante devant l’Histoire.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *