toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un professeur gauchiste israélien prend en photo ses élèves de droite pour saboter leur future carrière


Un professeur gauchiste israélien prend en photo ses élèves de droite pour saboter leur future carrière

Le professeur Amiram Goldblum a menacé de photographier des militants étudiants pro-israéliens sur le campus, afin que «les enseignants refusent de leur donner des diplômes d’études supérieures».

Le professeur Amiram Goldblum, maître de conférences à l’université hébraïque israélienne, a qualifié les activistes étudiants israéliens de «chiens nazis» et les a menacés de leur interdire d’être acceptés dans des programmes d’études supérieures, a rapporté le journal israélien Makor Rishon la semaine dernière.

Amiram Goldblum, critique déclaré d’Israël et membre du conseil public du New Israel Fund, un parti d’extrême gauche, a fait ces remarques dans la section commentaires d’un article sur un nouveau site Web lancé par l’ONG israélienne pro-israelienne Im Tirtzu (syndicat étudiant de droite) qui répertorie les professeurs israéliens qui se livre à des activités anti-israéliennes tout en étant payé par l’Etat d’Israel.

«Les chiens nazis d’Im Tirtzu ne peuvent rien me faire», a écrit l’islamogauchiste Goldblum. «Je vous promets: je vais photographier chaque membre d’Im Tirtzu sur le campus et publier leurs noms autant que je puisse, afin que les enseignants sachent à qui interdire l’accès aux diplômes d’études supérieures.»

Des dizaines d’étudiants de l’Université hébraïque affiliée à Im Tirtzu ont été choqués d’apprendre les remarques de Goldblum et ont déposé une plainte formelle auprès de l’université.

L’université a condamné ces propos, mais a déclaré: «L’université hébraïque n’est pas responsable des propos tenus par ses professeurs et ce n’est pas à elle de les traiter, tant que le podium universitaire n’est pas exploité pour diffuser ces idées. Dans ce cas, le recteur de l’université a clairement indiqué au professeur Goldblum qu’il ne pouvait pas agir de la sorte à l’égard des étudiants. »

En dépit de l’avertissement du recteur, Goldblum a déclaré que si un étudiant qui entrait dans sa classe portait une chemise Im Tirtzu, il refuserait de continuer à enseigner et «appellerait la sécurité».

« L’intention de Im Tirtzu est de nuire aux professeurs, et je ne suis pas disposé à parler dans l’atmosphère créée par les activistes d’Im Tirtzu, et c’est ce que j’ai dit à l’administration de l’université », a déclaré Goldblum.

Yuval Brami, le coordinateur de la branche de l’université hébraïque d’Im Tirtzu, a qualifié les propos de Goldblum de « scandaleux » et a accusé l’université de fermer les yeux.

« Il est scandaleux qu’un professeur de l’Université hébraïque ose empêcher les étudiants d’étudier dans sa classe en raison de leurs opinions personnelles et de leur affiliation sociale », a déclaré Brami. « Ce qui est encore pire », a poursuivi Brami, « est que l’Université ne juge pas opportun de traiter cette question du tout. »

Keti Shitrit (Likoud), membre de la Knesset, a qualifié les propos de Goldblum de « ligne rouge » et a demandé à être informé de tout développement sur le sujet.

Matan Peleg, PDG d’Im Tirtzu, a déclaré que les actions de Goldblum rappellent un « régime tyrannique » qui tente d’étouffer les opinions divergentes et la liberté d’expression.

«Chaque élève a le droit d’exprimer son soutien à Israël et aux soldats de Tsahal. C’est une honte pour quiconque d’essayer de mettre fin à cette situation », a déclaré Peleg.

Goldblum est issu du mouvement Shalom Harshav, la Paix Maintenant. Ce mouvement né dans les années 30, avant la création d’Israel par des juifs assimilés et christianisés allemands ont influencé tout le corpus universitaire normant politiquement la tendance intellectuelle israelienne. Un travail de fond necessite d’être fait par les politiciens de droite. Naftali Bennett, alors ministre de l’éducation lors du dernier gouvernement de Netnayhau, a initié un processus de judaisation par le bas afin que les nouvelles générations soient sionistes religieux. Une manière intelligente de ne pas confronter l’islamogauchisme en face. Ces professeurs ne pourront pas ficher 95 % de leur amphithéâtre d’ici moins de 15 ans.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux. En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €. Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem

Articles reliés


Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Un professeur gauchiste israélien prend en photo ses élèves de droite pour saboter leur future carrière

    1. andre

      Israel n’a-t-il pas assez d’ennemis en Europe et dans le monde musulman ? si ce professeur etait renvoye (ce que je souhaiterais personnellement, mais comment s’y attendre ?), on peut imaginer ce que serait le choeur des pleureuses en Europe et surout en France. Il n’ y a pas si longtemps qu’en temps de guerre, les traitres y etaient condamnes a mort. D’un exces a l’autre …

    2. Robert Davis

      Le seul, chien c’est ce prof de gauche et les nazis étaient des socialistes et des antisémites COMME LUI. Bien sûr qu’il faut l’exclure et cesser de lui verser un salaire pour l’aider à détruire . En somme il touche un salaire indû de l’Etat et un autre de cette saloperie de Israel Fund qui n’a d’Israel QUE LE NOM. Quant à croire comme le précédent commentateur que le ciel va s’abattre sur Israel si on touche à cet ennemi c’est une énorme c. et peut-être même la principale raison de cet état de choses. Non seulement personne ne peut rien pour lui si les Juifs se défendent des cafards de son espèce mais au contraire C EST EN SE DEFENDANT QU ON ACQUIERT LE RESPECT DU MONDE pas en se comportant en cafards. Tous les problèmes politiques d’Israel viennent du fait qu’Israel ne se fait pas respecter et des cafards juifs l’encouragent à se comporter en juifs de guettos.

    3. Robert Davis

      Je voudrais dire que Israel est un Etat comme les autres et personne ne vient fermer les portes du ghetto à 8h. du soir: les ports, les aéroports etc sont contrôlés par les forces armées d’Israel pas par des gardes comme André semble croire et on n’en a rien à foutre de ses pleureuses qui peuvent car la manière qu’elles veulent y compris en « pleurant » ç-à-d en dénonçant Israel pour tout et pour rien. Il n’y a que LUI qui a peuuurrr de ces « pleureuses » malveillantes.Et les salauds en profitent.

    4. Yéh'ezkel Ben Avraham

      Le New Israel Fund est une ONG largement financée par George Soros qui, on le sait, a commencé très jeune à vendre ses coreligionnaires Juifs hongrois à la Gestapo afin de racheter leurs biens à vil prix, a continué ensuite à financer des organisations terroristes arabes et nombre d’ONG anti-israéliennes.!
      Ce « professeur » est bien das la ligne suivies par les nazis, les terroristes islamistes et son mentor George Soros.!
      La loi m’interdit de dire comment le cas de ce genre de gens devrait être traité! Souvenez-vous simplement de ce que fit Matityahou aux juifs hellénisés qui voulaient sacrifier aux idoles (Histoire des Maccabim)!

    5. Marie Esther

      il faut virer de l’enseignement tous ces gauchistes. c’est pareil dans tous les pays mais en Israel c’est pire car ils luttent contre l’etat d’Israel.
      S’ils ne sont ni religieux, ni sionistes, ni sionistes religieux, ni democrates qu’ils rejoignent les dictatures Iran et compagnie mais qu’ils n’enseignent pas aux jeunes generations la haine de soi.
      signe une sioniste religieuse democrate et tolerante mais contre la propagande et la betise qui gangrenent Israel
      vive Im Tirtzu

    6. andre

      A Robert Davis, Vous vous enervez en cherchant deliberement dans les commentaires des intentions opposees a celles qui s’y trouvent. J’ai bien precise que je souhaiterais personnellement que ce professeur soit renvoye (mais, connaissant les Israeliens, on peut etre sur que ce ne sera pas le cas). Quant aux « pleureuses » de France, si j’en ai parle, ce n’est nullement pour laisser entendre que leur existence serait une raison de ne pas agir, mais pour rappeler que, il n’y a pas si longtemps, en France, on fusillait les traitres.
      Je ne souhaiterais pas, cependant, qu’on aille aussi loin dans le cas present.
      Mais la France serait particulierement mal placee pour donner des lecons.

      Sans rancune. Le « precedent commentateur ».

    7. Shlomo Khalifa

      Je fais miens tous les commentaires qui précèdent, en précisant que les militants de Shalom Achshav sont des trotskistes qui veulent avant tout la fin du Sionisme tel que l’avait défini le promoteur Théodor Hertszel.
      C’est ce que veulent précisément les Néo-Palestiniens.

    8. Slam

      Ce prof est un cafard et n’a de juif que l’idée qu’il croit en avoir. Qu’on l’envoie à gaza où en Iran, il parlera moins fort.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1.3K Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap