toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un djihadiste et ses deux femmes et neuf enfants expulsés de Turquie mis en examen en France


Un djihadiste et ses deux femmes et neuf enfants expulsés de Turquie mis en examen en France

Un djihadiste de 35 ans, ses deux épouses et leur neuf enfants, ont été expulsés par la Turquie pour être remis aux autorités françaises. Les trois adultes ont été mis en examen après avoir séjourné en territoire djihadiste syrien entre 2013 et 2014.

Un djihadiste et ses deux compagnes soupçonnés d’avoir séjourné en Syrie ont été mis en examen à Paris par un juge antiterroriste, quelques jours après leur transfert depuis la Turquie avec leurs neuf enfants mineurs et leur remise aux autorités françaises, a-t-on appris dimanche de source judiciaire.

Les trois adultes, un homme de 35 ans et deux femmes, dont l’une de 36 ans, sont soupçonnés d’avoir séjourné courant 2013 et 2014 en Syrie dans les territoires occupés par les organisations djihadistes.

Placés en garde à vue quelques jours plus tôt à la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) à leur arrivée en France, ils ont été présentés en fin de semaine à un magistrat instructeur qui les a mis en examen pour «association de malfaiteurs terroriste criminelle», selon cette source judiciaire. L’homme a été placé en détention provisoire et les deux femmes ont été remises en liberté sous contrôle judiciaire.

A leur arrivée sur le sol français, les enfants ont été immédiatement placés par le parquet de Bobigny (Seine-Saint-Denis) et pris en charge par l’aide sociale à l’enfance du département. Cette opération de transfert, distincte des rapatriements au cas par cas d’enfants en provenance du Kurdistan syrien, s’inscrit dans le cadre des expulsions régulières des djihadistes par la Turquie.

Fin mai 2019, les autorités françaises avaient enregistré le retour de 277 «revenants».

L’homme, les deux femmes et les neuf enfants étaient dans un centre de rétention en Turquie avant d’être expulsés, selon une source proche du dossier. Selon une source judiciaire, l’homme et la femme de 36 ans étaient partis rejoindre la Syrie avec leurs premiers enfants, tandis que d’autres sont nés sur place. L’homme a également eu des enfants avec la deuxième femme, elle-même venue sur zone avec un enfant d’une précédente union.

Une quarantaine d’enfants sont actuellement suivis par les services de la protection de l’enfance dans le département de Seine-Saint-Denis, dont dépend l’aéroport de Roissy par lequel se font la majorité de ces retours. Le 10 juin, douze enfants de djihadistes français, dont dix orphelins, qui étaient retenus dans des camps de déplacés du nord-est de la Syrie, ont été rapatriés à Paris, dans le cadre de la politique de rapatriements humanitaires au cas par cas voulue par le gouvernement français.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Un djihadiste et ses deux femmes et neuf enfants expulsés de Turquie mis en examen en France

    1. ixiane

      Il faut récupérer tout ce beau monde … on aura des bons combattants dans une ou 2 décennies !!!

    2. LACHKAR Norbert

      C’EST DINGUE,IL N’Y A QU’EN FRANCE QU’ON ADORE FAIRE RENTRER LES LOUPS DANS LA BERGERIE.J’ESPERE QUE NOUS OU NOS ENFANTS N’ALLONS PAS LE PAYER TRES CHER PLUS TARD.PAUVRE FRANCE DE MON ENFANCE!!!!!!!!!!

    3. Slam

      J’aimerais bien savoir ce que l’état compte faire de ces raclures et de leurs rejetons. Je sais, vivre aux frais des contribuables français pour mieux les égorger plus tard. .

    4. cfprcy

      Quelle catastrophe! Il ne faut surtout pas les rapatrier. Le mieux, c’est le peloton d’exécution pour l’homme et…un pays musulman pour le reste de cette « jolie » famille. Avec retrait définitif du passeport français et déchéance de nationalité.

    5. flèchebleue

      L’homme, ses deux femmes, leurs neufs enfants et pas la tantina de Burgos?
      Comme de bien entendu, les deux femmes ont été remises en liberté pour mieux propager leurs idées de merde!
      Merci Macron.
      Merci Le Drian.
      Merci Castaner.
      TOUS COMPLICES.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *