toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Trump: l’attaque du pétrolier est « mineure », le nucléaire iranien vaut la guerre


Trump: l’attaque du pétrolier est « mineure », le nucléaire iranien vaut la guerre

Le président américain a déclaré au Time magazine qu’il ne prendrait pas de mesures militaires pour protéger l’approvisionnement en pétrole

Le président américain Donald Trump a déclaré dans une interview publiée lundi qu’il pourrait autoriser une action militaire pour empêcher l’Iran de se doter d’armes nucléaires, mais qu’il était moins disposé à aller en guerre pour protéger les réserves mondiales de pétrole.

« Je pourrais certainement agir contre les armes nucléaires, mais je mettrais un point d’interrogation sur le deuxième point », a déclaré M. Trump lors d’une interview accordée lundi au Time magazine. Lorsqu’on lui a demandé directement s’il envisageait une action militaire contre l’Iran, il a répondu : « Je ne dirais pas ça. Je ne peux pas dire ça du tout. »

Bien que Trump et les responsables de l’administration américaine ont blâmé l’Iran pour les attentats de la semaine dernière, au cours desquels deux pétroliers dans le golfe d’Oman ont été touchés par des explosions, le président américain a minimisé ces attaques et les précédentes imputées à l’Iran, disant que leur impact était peu important.

Loading...

« Pour l’instant, c’est très mineur », a dit Trump.

Trump a semblé atténuer les commentaires et les actions américaines précédentes depuis que les États-Unis ont envoyé des forces navales et aériennes supplémentaires dans la région le mois dernier dans un contexte de tensions croissantes avec l’Iran, notamment la décision prise lundi de déployer 1 000 soldats supplémentaires. Le mois dernier, des rapports indiquaient que la Maison Blanche examinait un plan visant à envoyer jusqu’à 120 000 soldats américains au Moyen Orient si l’Iran accélérait son enrichissement d’uranium ou attaquait des cibles américaines.

Dans l’interview de lundi, M. Trump a déclaré que même si le pétrole du Moyen Orient était important pour d’autres pays, il ne l’est pas stratégiquement pour les États-Unis étant donné son autosuffisance pétrolière actuelle.

« Certains pays achètent de grandes quantités de pétrole là-bas », a dit Trump au Time. « Nous en achetons très peu. »

Les États-Unis sont « désormais exportateurs d’énergie ». Nous ne sommes donc pas dans la situation dans laquelle nous nous trouvions au Moyen-Orient où… certains diraient que nous étions là pour le pétrole », a dit M. Trump.

Bien qu’il admette que l’Iran est à l’origine des récentes attaques, le président a déclaré que Téhéran avait atténué son hostilité envers les États-Unis depuis la signature de l’accord nucléaire iranien en 2015.

Learn Hebrew online

« Si vous comparez la rhétorique actuelle à celle de l’époque où ils signaient cet accord [l’accord nucléaire iranien de 2015, dont Trump s’est retiré], où c’était toujours ‘Mort aux États-Unis, mort à l’Amérique, nous allons détruire les États-Unis, nous allons tuer l’Amérique’, je n’entends plus trop ce genre de choses », a dit M. Trump. « Et je ne m’y attends pas. »

Lundi, l’Iran a annoncé qu’il dépasserait la limite des stocks d’uranium fixée par l’accord nucléaire dans les dix prochains jours, ce qui a accru la pression sur les Européens qui tentent de sauver l’accord un an après que le retrait américain a mis le feu aux poudres des tensions accrues actuellement entre Téhéran et Washington.

Quelques heures plus tard, les États-Unis ont déclaré qu’ils avaient approuvé le déploiement de 1 000 soldats supplémentaires au Moyen Orient.

Loading...

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Trump: l’attaque du pétrolier est « mineure », le nucléaire iranien vaut la guerre

    1. cequejepense

      Je me demande pourquoi les USA ne bombardent pas les puits de pétrole Iraniens Pour ainsi empêcher l’Europe, la Russie, la Chine. De contourner les sanctions Américaines Et de mettre à genoux les Mollahs Iraniens
      Peut être que le conflit serai plus bref

    2. robert Davis

      Bien sûr que le pétrole n’est pas important pour les USA qui en à revendre et même les européens n’ont pas besoin du pétrole iranien mais les attaques iraniennes auraient été un excellent pretexte pour bombarder et détruire leurs sites nucléaires car en principe il faut un déclencheur encore que les attaques verbales en sont aussi. Dans tous les cas il faut procéder par FRAPPES AERIENNES d’avions ou de missiles ou des 2 à la fois puisque les avions envoient des missiles aussi mais pas par des troupes terrestres qui coûtent trop cher en hommes, argent, pr etc. Les troupes terrestres en un rapport/prix trés élevé, trés mauvais.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *