toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Suède : un migrant reconnait avoir violé une enfant mais nie sa responsabilité « personne ne m’a dit que c’était illégal »


Suède : un migrant reconnait avoir violé une enfant mais nie sa responsabilité « personne ne m’a dit que c’était illégal »

SKÅNE. [région de Malmö]

Un garçon célibataire de 17 ans [supposé être âgé de 20 ans] est soupçonné d’avoir violé une fille dans la maison familiale où il vivait. Lors de l’interrogatoire, il a déclaré que l’événement était légal dans son pays d’origine et que personne ne lui avait dit qu’il s’agissait d’un crime en Suède.

[…]

Le jeune homme de 17 ans admet qu’il a eu des relations sexuelles avec la jeune fille, beaucoup plus jeune que lui, mais n’admet pas le crime. Il se justifie en expliquant que « quelque chose s’est passé entre deux enfants ».

Le garçon nie sa responsabilité.

[L’auteur] a admis l’événement dans une certaine mesure mais a déclaré qu’il ne savait pas de quoi il en découlait dans le pays [la Suède] en ce qui concerne le sexe et la cohabitation.

[…]

Il semble également que, dans son logement en Suède [le lieu où il est hébergé], il est clairement expliqué les règles applicables aux relations sexuelles en Suède.

Au tribunal administratif, il a été avancé que, bien que le migrant ait avoué le crime, qu’il n’était pas au courant des lois en matière de relations sexuelles et que personne, en Suède, ne lui avait appris quelles étaient les lois et les normes en vigueur.

Le représentant [du violeur supposé] a fait valoir que le tribunal ne devrait pas entamer de poursuites, affirmant que le jeune homme avait bien réussi à l’école  et que ses progrès scolaires seraient compromis s’il était poursuivi.

La cour administrative ne partage pas ce point de vue, et a décidé que le cas du jeune homme devrait être traité avec effet immédiat. Le jeune homme de 17 ans pourrait donc être poursuivi pour viol d’enfant.

[…]

Learn Hebrew online

L’enquête a également révélé des soupçons selon lesquels le jeune homme de 17 ans aurait en fait plus de 20 ans, et la peine serait alors plus longue.


Traduction FDeSouche d’un article de Lokaltidningen

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Suède : un migrant reconnait avoir violé une enfant mais nie sa responsabilité « personne ne m’a dit que c’était illégal »

    1. o.icaros

      C’est un moyen de défense, avancé peut-être par l’avocat, mais je doute fort que le pays d’où vient cet immigré cela soit autorisé. Je crois même que c’est interdit partout.
      En général dans ces pays, et cela est connu, c’est plutôt du côté des animaux que la chose se passe.

    2. Slam

      La sanction ? Attaché et violé par un verrat. Oups! J’ignorais que c’était pas halal !
      Et après dégagement en touche et retour vers un des pays musulmans c’est pas ce qui manque.

    3. Cyrano

      @ Danielle N°6 / Hélas pour nous, il n’y a pas que des suédois abrutis en Europe.
      Je pense que la seule solution pour les tarés: Quick aux bijoux de famille…

    4. Slam

      un migrant reconnait avoir violé une enfant mais nie sa responsabilité « personne ne m’a dit que c’était illégal »
      Il est vrai qu’en temps normal sa chèvre ne se plaint pas.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *