toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Mise en scène : Des bateaux de passeurs remorquent les embarcations de migrants jusqu’aux côtes européennes où les migrants embarquent au dernier moment (Vidéo)


Mise en scène : Des bateaux de passeurs remorquent les embarcations de migrants jusqu’aux côtes européennes où les migrants embarquent au dernier moment (Vidéo)

Des bateaux de passeurs remorquent les embarcations de migrants jusqu’aux côtes européennes. Il s’agit donc de mises en scène des passeurs comme le prouve cette vidéo de Frontex…

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Mise en scène : Des bateaux de passeurs remorquent les embarcations de migrants jusqu’aux côtes européennes où les migrants embarquent au dernier moment (Vidéo)

    1. Slam

      Qu’on le sache ou pas ne changera malheureusement pas grand chose. Le trafic continuera tant que les frontières resteront ouvertes et que les lois ne seront pas plus dures envers tous les acteurs de ce commerce lucratif. Si la France fermait les robinets comme ceux de la CAF entre autres, le flux se tarirait. Enfin cette erreur qu’est le droit du sol doit impérativement être abolie. La nationalité doit se mériter par le travail et le respect des lois de la République et non pas être un dû. Idem pour le regroupement familial.

    2. maginet

      FRANCE TERRE D ACCUEIL ET D ASILE c est connu dans le monde entier les aides sont très généreuses payées par le con tribuables

      Strasbourg | Migrants Eva et Gavriil, de l’Albanie au camp des Canonniers
      Eva et Gavriil ont fui l’Albanie pour vivre une relation que leur famille n’acceptait pas. La jeune femme, qui a fait des études de français à Tirana, raconte le parcours qui les a conduits jusqu’au campement des Canonniers, évacué récemment.

      Puis j’ai rencontré Gavriil. Il a fallu se voir en cachette, parce que mon entourage ne voulait pas que je sois avec quelqu’un qui a déjà une famille, même s’il est divorcé depuis quatre ans. Mes oncles m’ont dit : « Si on te voit avec lui, on le tue. » Et ils l’auraient vraiment fait. Ils pensent que, parce qu’ils nous ont élevées mes sœurs et moi, ils doivent gérer nos vies. L’Albanie est une société très patriarcale. Il y a eu beaucoup de changements au niveau de l’économie, mais la mentalité n’a pas évolué.
      Nous avons donc décidé de partir avec Gavriil.

      Vers l’Allemagne d’abord, parce qu’il avait de la famille à Munich. Nous y sommes restés six mois, mon copain travaillait au noir en distribuant des publicités. Mais la maison de sa famille était trop petite pour accueillir tout le monde, et son patron commençait à être inquiet vis-à-vis de la police.

      Des amis nous ont dit que peut-être la France serait un pays qui peut vous protéger et nous intégrer.
      En arrivant à Strasbourg début juin, nous avons d’abord logé chez des amis de nos amis pendant quelques jours. Après ça, ils nous ont conseillé le campement des Canonniers où ils connaissaient des gens, avec l’idée que nous n’y serions pas tout seuls, qu’on pourrait s’aider les uns les autres. Quelqu’un nous a trouvé la tente et très vite on s’est senti en sécurité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *