toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Maroc: procès des 12 hommes, accusés d’avoir séquestré, torturé, violé et tatoué d’une croix gammée une jeune Marocaine


Maroc: procès des 12 hommes, accusés d’avoir séquestré, torturé, violé et tatoué d’une croix gammée une jeune Marocaine

Le procès des 12 hommes, accusés en août 2018 d’avoir séquestré, torturé, violé et tatoué une jeune Marocaine de 17 ans, s’est ouvert le 25 juin 2019 dans la région de Beni Mellal (200 km au nord-est de Marrakech).

Les 12 accusés, âgés de 19 à 29 ans, avaient comparu en mai 2019 devant la chambre criminelle de la cour d’appel de Beni Mellal (après une première audience en mai 2018), qui devait les juger. Parmi les chefs d’accusation annoncés, la « traite d’êtres humains », la « constitution d’une bande organisée »ou « l’enlèvement et séquestration ».

Cependant, les avocats de la défense et celui de la jeune Khadija, qui s’est portée partie civile, avaient demandé plus de temps pour se préparer. Le juge avait alors reporté le procès.

« Les accusés ont avoué les faits, qui leur sont reprochés pendant l’interrogatoire de police, mais ont pour la plupart nié devant le juge d’instruction », déclarait en mai à l’AFP Me Ibrahim Hachane, avocat de Khadija Okarou.

Torturée, violée et tatouée

En août 2018, la révélation de la séquestration et du viol collectif de la jeune Marocaine provoque un tollé médiatique au Maroc. Les faits, qui se sont déroulés à Oulad Ayad, un petit village de la région de Beni Mellal, choquent par leur violence.

Au printemps de la même année, Khadija passait une semaine chez sa tante pour le Ramadan. Elle est alors enlevée devant la porte de son domicile par un groupe d’hommes inconnus et emmenée dans un terrain vague. Durant près de deux mois, la jeune fille est séquestrée, torturée et violée. Ses tortionnaires lui tatouent également des motifs grossiers sur diverses parties du corps : croix gammée, insultes et symboles en tous genres.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Maroc: procès des 12 hommes, accusés d’avoir séquestré, torturé, violé et tatoué d’une croix gammée une jeune Marocaine

    1. Vov

      Pourquoi les violeurs marocains n’ont pas exercés leurs viols et séquestrations en « France », ils auraient été acquittés et indemnisés !!!

    2. Vov

      @LeClairvoyant, mais micron devrait les faire venir en « France » avec les djihadistes de Syrie et d’Irak !!

    3. Slam

      Quel courage. S’y mettre à douze pour violer une jeune femme. Ils devaient être en manque dé chèvres 🐐 🐐 🐐 voire de boucs.
      Attendons de voir si la justice marocaine sera aussi frileuse que la française. Souhaitons leur au moins de se faire violer eux aussi.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *